LE COUSIN

LE COUSIN
Alain Corneau, 1997

LE COMMENTAIRE

À l’époque des Brigades du Tigre, les perquisitions se faisaient dans la courtoisie. On se disait bonjour et on enlevait son chapeau. Puis il y a eu la Gestapo avec une approche beaucoup plus autoritaire et son accent germanique si caractéristique. Aujourd’hui l’école américaine fait dans la dramaturgie. Comme s’il était nécessaire d’avoir une douzaine de personnes pour enfoncer une porte… La police française procède à un assemblage de ces différentes techniques – en espérant définir son propre style.

LE PITCH

Les chats policiers courent après les souris revendeuses de drogue, avec l’aide de cousins.

LE RÉSUMÉ

Philippe Morin (Jean-Michel Noirey) est mis en examen par la juge Lambert (Marie Trintignant). Chez lui, sa femme n’en a rien à faire. Il regarde une dernière fois la photo de ses enfants et se tire une balle dans la tête. Les suicides ne sont pas rares dans la police (cf Polisse). Celui-ci affecte particulièrement son binôme, Gérard Delvaux (Alain Chabat).

Gérard reprend les contacts de Philippe, notamment son « cousin » Nounours (Patrick Timsit), un dealer qui lui balance des infos en échange d’une couverture. Ses relations avec Philippe était un peu troubles. C’est d’ailleurs pour cela que la juge mène l’enquête.

Gérard bosse beaucoup. Il rentre tard. Il n’est pas là pour son fils ou sa femme Claudine (Agnès Jaoui) qui s’endort à coups d’anti-dépresseurs et qui abuse un peu trop de la bouteille.

Nounours met Gérard et la brigade sur un braquage. Une belle affaire. Il le met ensuite sur des semi-grossistes tamouls. Un coup à 300g de brune. La brigade débarque mais le compte n’y est pas. Le chef de groupe Francis (Samuel Le Bihan) est en pétard.

Un collègue appelle Gérard pour le prévenir de la mort par over-dose d’un junkie qui aurait abusé de brune revendu par… Nounours. Gérard comprend l’arnaque.

D’où tu veux qu’elle vienne? Des Tamouls! C’est ce qu’on faisait tout le temps avec Philippe!

Quoi?

Ah t’étais pas au courant?? Excuse moi j’pouvais pas deviner que Philippe t’avait rien dit! Pendant 6 ans il t’a jamais rien dit?? 

Ça va, accouche!

Sur chaque plan y’avait une réserve en dehors du dom. Il se démerdait pour qu’on la trouve pas en perquis’… et moi après j’passais récupérer la came tranquille. 

Et puis?

Et puis… et puis… j’la vendais. 

Et après merde!?

Après on partageait, pis c’est tout. 

Gérard menace Nounours de le balancer. Nounours menace de balancer Philippe.

Il est mort Philippe.

Pas son honneur, pas ses gosses ni sa mère. Et pas dans ta tête Gérard.

La juge met la pression. Le patron de Francis (Philippe Magnan) veut faire du chiffre et pas de vague. Pour ne pas se mettre le groupe à dos, Gérard est obligé de lâcher Nounours. Avant de tomber, Nounours le met sur un plan haut de gamme avec des Africains qui dealent par kilos. Cette fois, c’est du sérieux.

Gérard mobilise le groupe sans préciser que l’info vient de Nounours. Le deal se fait dans un fast food de Belle Épine mais se passe mal. Les Africains prennent la fuite puis sont finalement retrouvés vers Lognes. La police les loge. Les Africains ressortent avec des plaques en CD. Francis ne veut pas prendre le risque d’arrêter des diplomates même si Gérard pense que les plaques sont fausses. Nounours provoque un accident. Gérard fouille le coffre de la voiture et y trouve 14 kilos d’héroïne qui ne valent pas grand chose contre trois passeports diplomatiques.

Cette fois-ci, Nounours doit vraiment aller au trou. Gérard perd son accréditation. Il est muté dans un commissariat à Villetaneuse. Il est en dépression.

Nounours se dénonce auprès de la juge Lambert. Claudine vient chercher son mari. Ils repartent du palais de justice bras dessus bras dessous.

cousin

L’EXPLICATION

Le Cousin, c’est quand on veut nager, il faut savoir plonger (cf Family Business).

Quand on travaille dans la finance, on sait qu’on ne gagne pas des millions sans prendre de risque (cf Le Loup de Wall Street). Au Casino : On ne gagne rien en misant petit. On ne gagne pas une Coupe du Monde de foot sans prendre de produit. On ne fait pas d’omelette sans casser des oeufs. On s’fait pas d’potes à coup d’salade. Dans la police, c’est pareil. Et quand on évolue dans un monde où les frontières sont floues, on finit nécessairement par mettre les pieds là où on n’a pas envie. Quand on fait une erreur on l’assume, qu’on s’appelle Bernard Tapie ou Emmanuel Macron. Personne ne devrait être au dessus des lois, pas même le Roi.

Philippe et Nounours sont trop gourmands comme l’avait été Lance Armstrong et Jerome Kerviel à l’époque. 6 ans de petites magouilles en tout genre ont fini par faire beaucoup aux yeux de la juge qui sort son carton rouge. Elle n’a pas de remord.

Vous pensez qu’on se suicide pour une simple convocation?

Après Philippe, Gérard qui est un flic plutôt intègre à la Serpico, prend le relais en mémoire de son collègue pour lequel il avait de l’estime. Avec Nounours il va commencer à naviguer en eaux troubles.

On est dans l’même bateau!

L’histoire des braqueurs est un coup d’essai. C’est déjà un peu limite puisque Gérard permet à Nounours de fournir un calibre et des cartouches aux délinquants. Avec l’histoire des tamouls cette fois-ci, Gérard se rend compte de la corruption. Il ouvre les yeux. Son éthique l’empêche d’aller immédiatement plus loin. Mais son désir de bien faire son boulot en décrochant une grosse affaire reprendra le dessus. Il est appâté par ces gros dealers dont lui parle Nounours.

Ces hommes ont un peu trop mordu la ligne. Ils doivent payer. Ils le savent. Nounours et Gérard, contrairement à Philippe, prennent leurs responsabilités.

Gérard n’a pas d’ambitions personnelles. Il ne contourne pas les règles pour son bénéfice contrairement à Philippe. Il contourne les règles quand même. Il se laisse emballer par l’euphorie d’avoir coincé ces gros poissons, malgré l’interdiction qu’il a de fouiller leur voiture. Et pour ça il paie le prix. Il n’ira pas en prison. Le risque qu’il a pris n’était pas de finir derrière les barreaux mais plutôt de perdre la femme qu’il aime. Heureusement que Nounours lui a mis la puce à l’oreille.

Elle est bien ta femme. Fais attention, ça me regarde pas mais… elle picole pas un peu trop? Oublie j’suis con j’dois m’gourrer. En tout cas c’est vraiment une reine.

Gérard se retrouve désormais au placard. Un endroit d’où il subira moins de pression. Une belle occasion pour lui de sauver ce qui compte vraiment : son couple. C’est sa dernière chance.

LE TRAILER

Cette explication n’engage que son auteur. 

Commentez ou partagez votre explication

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.