CRAZY STUPID LOVE

CRAZY STUPID LOVE

Glenn Ficarra, John Requa, 2011

LE COMMENTAIRE

Si les femmes sont des mécaniques de précision, les hommes sont en réalité un peu plus compliqués qu’ils n’en ont l’air. Ils peuvent passer une adolescence entière à chercher à savoir ce qui se cache sous les jupes des femmes – à n’en plus dormir la nuit. Et puis lorsqu’ils atteignent la maturité, ces femmes leurs imposent leurs dessous – sans qu’ils n’aient rien à demander. Pris au dépourvu, les hommes ne savent désormais plus quoi faire.

LE PITCH

Tout le monde joue au jeu du chat et de la souris, avec plus ou moins de succès.

LE RÉSUMÉ

Cal (Steve Carell) et Emily Weaver (Julianne Moore) sont au restaurant quand elle lui annonce son intention de se séparer.

How about we say what we want on three? One, two, three.

Creme brulee!

I want a divorce!

Elle a couché avec David Lindhagen (Kevin Bacon), sûrement la conséquence de sa crise de la quarantaine.

I got married so young and now I’m 44. I’m so much older than I thought I’d be.

Cal est sonné. Il va signer tous les papiers sans rien dire. Il ne fait même pas attention que sa nounou Jessica (Analeigh Tipton) en pince sévère pour lui alors qu’elle met Robbie (Jonah Bobo), le fils de Cal, dans tous ses états. Il se réfugie dans un bar branché pour noyer son chagrin dans des vodka cerise. C’est là qu’il se fait remarquer par Jacob Palmer (Ryan Gosling), un womanizer à qui aucune femme ne résiste, sauf peut-être Hannah (Emma Stone), une jeune juriste dont la vie amoureuse est un peu boring.

Your life is so PG-13.

Jacob propose à Cal de l’aider à remonter la pente.

I’m going to help you rediscover your manhood. Do you have any idea where you could have lost it?

Jacob a une vision très utilitariste. Les femmes sont pour lui des objets dont on se sert.

You want something you take it.

Et ça a l’air de marcher!

Une séance de shopping et quelques précieux conseils stylistiques plus tard, Cal est prêt pour monter à l’assaut.

Are you in a fraternity?

No.

Are you in a fraternity?

No!!

Are you the billionaire owner of Apple Computers?

No.

Oh, ok. In that case, you’ve got no right to wear New Balance sneakers, ever.

Il n’est pas encore une machine de guerre de la séduction. Les premières sorties sont hasardeuses. Puis Cal rencontre Kate (Marisa Tomei) qui va lui permettre de prendre confiance, même s’il la traitera sans égard. En réalité, Cal a du mal à oublier Emily. Il ne parvient pas à passer à autre chose.

De son côté, Jacob enchaîne les conquêtes d’un soir, un soir après l’autre. Finalement déçue de son petit ami, Hannah plaque tout pour se jeter dans la gueule du loup. Jacob tombe amoureux sans le savoir de la fille… de Cal. Le père est formel : il n’accordera jamais la main de sa fille à Jacob qu’il connait trop bien désormais.

So you guys are a thing uh? You guys are together? No way. Break up right now!

Jacob tente de convaincre Cal, qui tente de reconquérir le coeur d’Emily tandis que Robbie tente de conquérir celui de Jessica, qui tente de séduire Cal en lui envoyant des sexpics.

Au sortir de ce quiproquo vaudevillesque, Jessica accorde quelques photos interdites à Robbie. Jacob et Hannah file un parfait amour, avec la bénédiction de Cal qui devrait finir par se remettre en couple avec Emily.

Il semblerait que tout le monde ait oublié ce pauvre David Lindhagen.

crazy-stupid-love-warner-bros-entertainment-inc-6_5c80eda6aa8d1

L’EXPLICATION

Crazy Stupid Love, c’est une ode à la persévérance.

La démocratisation du divorce a totalement désacralisé le couple que nous voyons aujourd’hui comme une union temporaire. Ça marche tant mieux. Ça marche pas, tant pis. Le défaitisme nous fait baisser les bras bien vite (cf Welcome). Notre environnement ne montre aucune compassion.

Almost 25 years of marriage and you have nothing to say??

Lorsque Cal se sépare d’Emily, il perd aussi ses meilleurs amis – car il faut faire des choix apparemment.

Bernie are you breaking up with me??

Le marketing a transformé l’amour en supermarché dans lequel nous cherchons à finir dans le panier de la ménagère de moins de cinquante ans. On n’hésite pas à avoir recours à tous les filtres pour nous mettre à notre avantage. Jacob est un pur produit de cette société moderne de la séduction de consommation.

Will you take off your shirt… fuck! Seriously? It’s like you’re Photoshopped!

Car les applications de dating nous ont fait croire que l’amour c’était aussi facile que des probabilités. Comme si l’on pouvait résumer l’amour à un pourcentage. Tout serait régit par la loi de Bernoulli. Pour Jacob, les nuits deviennent mécaniques.

Is this how it normally works?

Ce n’est pourtant pas si simple. Et cette méprise conduit la jeune génération dans le mur à l’image de Robbie qui tient des propos plutôt désabusés. Ce qui est inquiétant compte tenu de son jeune âge.

Love is for stupid assholes!

On oublie la subtile alchimie nécessaire à la formation du couple. On se croise (cf La la Land) sans plus jamais se rencontrer. Dès lors qu’on change de perspective et qu’on se retrousse les manches, on peut inverser la situation. Cal a perdu Emily car il s’est perdu lui-même comme le lui fait bien remarquer sa femme.

I don’t know when you and I stopped being us.

Jacob remue le couteau dans la plaie.

Your wife cheated on you because you lost sight on who you are as a man, as a husband and probably as a lover.

Robbie enfonce le clou.

You’re not a different guy. You just wear different clothes. Just go get her back.

Cal réalise péniblement qu’il s’est installé dans le confort du couple. Ses costards sont trop larges. Il porte des baskets de papa. Et il mange trop de pain au restaurant. Il s’est laissé aller.

I’m so mad at you. I’m really mad at you for what you did. But I’m mad at myself too. Because I should not have jumped out of that car – I should have fought for you. Because you fight for your soul mates.

Tandis que Jacob découvre que l’amour n’est pas une succession de sprints, Cal sait depuis longtemps que l’amour ressemble davantage à un marathon.

I have loved her even when I hated her… only married couples’ll understand that one…

De son côté, il va trouver un second souffle. Il ne veut pas rendre son tablier.

I will never stop trying.

Emily en vaut la peine. Ce qu’ils ont construit tout les deux en vaut également la peine. Par ailleurs, Cal se doit de montrer l’exemple à son fils – s’il ne veut pas qu’il glisse. Il faut s’accrocher dans la vie (cf Interstellar), comme en amour. Ce n’est pas Ancien Monde que de l’admettre, puisque Jacob lui-même le reconnaît.

LE TRAILER

Cette explication n’engage que son auteur.

Un commentaire

Commentez ou partagez votre explication

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.