CE QUE VEULENT LES FEMMES

CE QUE VEULENT LES FEMMES

Nancy Meyers, 2000

LE COMMENTAIRE

Les hommes aiment se lancer des défis impossibles, comme comprendre les femmes. Bien malin celui qui croit posséder la solution à leur mystère. Freud lui-même s’en ai fait des cheveux blancs, passant trente ans de sa vie à les étudier sans trouver la réponse. Que veulent les femmes? Elles ne le savent peut-être même pas elles mêmes. L’homme pourrait les laisser de côté pour mieux s’intéresser à quelque chose qu’on maîtrise davantage comme le football par exemple. Il ne peut pas s’en empêcher. Les femmes restent sa plus grande aventure, à jamais inachevée.

LE PITCH

Un narcissique est victime d’un accident qui va tout changer, ou presque.

LE RÉSUMÉ

Publicitaire cynique et misogyne ne comptant plus ses conquêtes (cf 99 Francs), Nick Marshall (Mel Gibson) est le symbole de l’alpha male. Il s’épanouit pleinement dans son petit monde, faisant fi de son mariage raté ou de sa fille Alexandra (Ashley Johnson) qui le méprise de toutes ses forces. Nick se consacre à lui-même et attend patiemment sa prochaine promotion.

Son patron (Alan Alda) constate que les femmes représentent une cible marketing de plus en plus alléchante et craint de voir son agence passer à côté de ce business. En l’occurrence, Nick parle aux femmes sans les comprendre. C’est donc Darcy McGuire (Helen Hunt) qui est recrutée pour prendre la direction de création de l’agence. Nick l’a en travers de la gorge.

Un soir qu’il réfléchit à une approche pour des produits féminins, il s’électrocute dans sa baignoire. Il s’en sort miraculeusement. Désormais il peut entendre la moindre pensée de chaque femme qu’il croise. Il a l’impression de vivre un enfer jusqu’à ce que sa psy (Bette Midler) lui permette d’ouvrir les yeux : Il est le seul à pouvoir à lire dans le jeu féminin.

If you know what women want, you can rule!

Son pouvoir n’en est que plus important puisqu’il peut dominer véritablement le sexe faible en l’anticipant. Nick va aussitôt en profiter pour essayer de doubler Darcy.

Sans s’en rendre compte, Nick change profondément. Il prend le temps d’observer, d’écouter, de découvrir (plutôt que de déshabiller) et d’apprécier. À mesure qu’il collabore avec Darcy, il est séduit par son talent. Tous les deux sont animés par la même envie. De son côté, Darcy est surprise par la sensibilité d’un homme qu’elle prenait pour un mufle.

Nick et Darcy tombent amoureux et leur association fait des ravages. L’agence décroche le budget Nike. Par contre, Nick est le seul à profiter de ce succès. Son patron le nomme en charge de la création, en lieu et place de Darcy qui est remerciée.

Nick se sent coupable de l’éviction de sa compagne mais il sait qu’il a le pouvoir de changer les choses. Il va faire pression pour que l’agence reprenne Darcy. Il perd son don au moment où il essaie de venir en aide à une autre employée suicidaire. Puis il fait son mea culpa en avouant à Darcy qu’il l’a exploitée. Il confesse avoir besoin d’elle.

Elle le vire puis lui pardonne. Car rien ne lui résiste.

What Women Want 1

L’EXPLICATION

Ce que veulent les Femmes, c’est la bascule.

Le monde est aux mains des femmes, mains que Palmolive a rendues si douces pendant des années avant que l’homme ne fasse cadeau à la femme du lave-vaisselle. C’est l’an 2000. Le bug n’a pas eu lieu. Le réveil a bien sonné (cf Un jour sans fin). Les femmes ont pris les commandes. Elles sont en surnombre, sur-diplômées et prennent la direction des affaires. Le pouvoir d’achat ne serait rien sans elles. Nick le publicitaire est supplanté par Darcy, signe que Don Draper Juan, capable de baratiner n’importe qui, peut-être remplacé par une femme.

Il ne s’agit pas d’un putsch puisqu’on a vu venir cette révolution. Les femmes sont un raz de marée. Cette révolution a aussi été permise par les hommes eux-mêmes, bien trop aveuglés par leur propre ego (cf L’Associé du Diable) pour voir la vague féministe s’élever comme un mur. Pendant trop d’années ils ont snobé la menace. Et aujourd’hui ils boivent la tasse. Les papas ne sont plus dans le coup.

There’s way too much estrogen on television these days.

Les hommes ont un talent indéniable ainsi qu’une faiblesse énorme qui ne se situe pas forcément au niveau du caleçon comme la plupart le pense mais plutôt au niveau du nombril. L’homme ignore la femme car il pense qu’il peut s’en passer. Se passer de cette pleurnicheuse qui rêve d’un deuxième rendez-vous, de cette casse-couilles qui pestent contre des chaussettes qui trainent, ou de cette emmerdeuse qui critique les pères imparfaits. Les hommes pensent qu’ils peuvent subvenir à leurs propres besoins. Le risque serait d’oublier la Fontaine qui mettait pourtant en garde le lion. La femme n’est pas forcément plus petite que l’homme en plus. Et l’homme en a un besoin vital.

Puni par négligence, l’homme se retrouve relégué, comme Nick, dans un monde dirigé par des femmes vengeresses. Car les femmes ont les clés. Elles peuvent libérer l’homme ou décider de le laisser moisir dans sa cellule (cf Ex Machina, Le Silence des Agneaux), enfermé à jamais dans sa condition de pervers narcissique (cf Mon Roi). Quand Nick se transforme, Lola ne l’admet pas. Elle ne le permet pas. Ce n’est pas possible.

You talk to me like a woman, you think like a woman. Nick, come on, admit it. You’re totally and completely gay!

Ce que veulent les femmes est une transformation impossible de Jean-Marie Bigard en Pierre Palmade. Au moment où Nick fait enfin de la place à quelqu’un d’autre que lui-même, la femme le déclasse au rang d’homme qui aime l’homme.

Ce que veulent les femmes est une réconciliation finale entre l’homme et la femme à travers la rencontre de Nick et Darcy. Cette réconciliation passe par un moment d’intelligence symbolisé par l’électrocution. C’est le tournant (cf Je ne suis pas un homme facile). Pour que cet événement se produise, il faut que Nick sorte de son machisme pour se glisser dans des collants de femme, ce qu’il n’avait pas réussi à faire auparavant.

I don’t understand why women complain about waxing.

Il faut s’épiler les poils à la cire pour comprendre ce qu’est la douleur. Nick découvre un autre monde avec une sensibilité différente. Il s’intéresse à autre chose qu’au cul. De son côté la femme doit apprendre à commander tout en permettant à l’homme de pouvoir être autre chose qu’un connard.

Ces différences surmontées, il n’y a plus de compétition. Le couple peut se former. Car Nick et Darcy se ressemblent énormément. Tous les deux sont ambitieux et se sont plantés dans leur vie sentimentale car leur compagne ou compagnon ne les comprenaient pas. L’homme stimule la femme. Et la femme sauve l’homme de lui-même. Chacun se complète et se tire vers le haut plutôt que de se tirer dans les pattes.

Dieu (le patron) renvoie Eve (Darcy) du Paradis (l’agence de pub) mais Adam (Nick) la rejoint aussitôt.

Nous ne vivons pas encore dans un monde où les relations entre hommes et femmes sont apaisées. La bonne nouvelle est qu’il n’est pas trop tard.

It’s never too late to do the right thing.

Heureusement qu’il n’est pas trop tard d’ailleurs parce qu’on commence quand même à s’impatienter. Au final, on n’a pas beaucoup avancé depuis Julio Iglesias. C’était déjà il y a plus de trente ans.

LE TRAILER

Cette explication n’engage que son auteur.

3 commentaires

Commentez ou partagez votre explication

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.