ROMANZO CRIMINALE

ROMANZO CRIMINALE

Michele Placido, 2005

LE COMMENTAIRE

Les Italiens donnent l’impression d’être de gros machos sans foi ni loi. Comme si le droit d’importuner était dans leur Constitution. À croire qu’ils savent y faire puisque les femmes ne semblent pas trop se plaindre des charmes latins (cf Rocco). N’oublions pas que l’Italie reste le pays de la Madone, où l’on fête la Mère plutôt que les mères. Une mère, on n’en a qu’une. Les Italiens vénèrent tellement les femmes qu’ils sont bien incapables de leur faire du mal.

LE PITCH

Grandeur et décadence de la Rome criminelle de la fin du XXe siècle.

LE RÉSUMÉ

Un groupe de jeunes délinquants se fait poursuivre par les carabiniers. L’un d’entre eux est blessé et meurt de ses blessures. Le Libanais et le Froid se font attraper tandis que le Dandy s’enfuit par la plage.

Début des années 70. Le Froid (Kim Rossi Stuart) sort de prison. Le Libanais (Pierfrancesco Favino) l’attend de pied ferme. Il a un plan : kidnapper le baron Rossellini. Une équipe a été constitué avec 8 hommes dont le Dandy (Claudio Santamaria) et Noir (Riccardo Scamarcio).

Le Libanais tue le baron mais obtient malgré tout l’argent de la rançon, ce qui lui permet de prendre la tête du clan. Plutôt que de se partager les 3 milliards de Lires, il propose de réinvestir. Le crime s’organise et voit plus grand.

Qu’est-ce qui nous fait vraiment envie?

Rome!

Ils se débarrassent du Terrible (Massimo Popolizio) et passent sous la protection de l’Oncle Carlo (Gigi Angelillo).

L’inspecteur Nicola Scialoja (Stefano Accorsi) leur court après, avec ses modestes moyens. Il n’est pas vraiment de taille. Surtout depuis que le Libanais travaille en sous main pour le gouvernement. Le groupe est monté en niveau.

Le Froid ne semble pas partager l’ambition dévorante du Libanais. Il souffre de voir son petit frère tomber dans la drogue, et il succombe aux charmes de Roberta (Jasmine Trinca). Le Dandy a la tête qui tourne pour Patrizia (Anna Mouglalis).

Le Libanais a l’impression que ses amis le lâchent, à nouveau. Il s’enfonce dans l’alcool et la drogue et finit par se faire poignarder par Gemito après une partie de poker perdue.

Le Froid prend les commandes mais il n’est décidément pas fait pour ça. Marqué par la mort de son ami, il ne cherche qu’à se venger plutôt que de faire tourner le business. Mauvais gestionnaire, trop romantique, le Froid affaiblit l’entreprise. La Souris balance tout le monde et le Froid finit en prison.

Comme toujours, le Dandy parvient à s’échapper. Il reprend les commandes pour quelques temps avant d’être tué à son tour par le Buffle.

Le Froid se fait empoisonner le sang pour pouvoir sortir de prison et revoir Roberta. Devant les progrès de la maladie, il l’abandonne. Elle est victime d’une bombe dans sa voiture posé par Ciro le Bouffon, qui se fera tuer dans la foulée par le Froid abattu aussitôt sur les marches de l’Eglise par un sniper.

Scialoja n’a pas pu éviter le carnage. Il remonte la trace de la Voix (Toni Bertorelli), un grand ponte des services secrets italiens que l’inspecteur menace d’arrêter. Cela ne sert à rien. L’homme prend sa retraite. Le mur de Berlin chancelle.

Je quitte la scène sur la pointe des pieds, sans faire de bruit. Dans les années qui viendront on n’aura plus besoin d’hommes comme moi car il n’y aura plus aucune démocratie à sauver. Juste des intérêts privés, des luttes de pouvoir pour plus d’argent.

Au moment de mourir, le Froid s’était revu enfant en train d’échapper à la police avec ses copains.

romanzo

L’EXPLICATION

Romanzo Criminale, c’est un nouvel ordre qui renverse l’ancien.

À l’origine il y avait quatre garçons plein d’avenir dans le banditisme. À la mort de leurs copains, ils auraient pu devenir les trois mousquetaires, ou les trois amigos. Ils ne veulent pas faire de sur-place. Pour cela, il faut construire. Ces hommes vont bâtir un empire. La Renaissance Italienne, par le commerce de la drogue, du racket et des putes. Avec un peu d’élégance, pas comme les mafieux vulgaires de la Campanie (cf Gomorra).

Dans une Italie post deuxième Guerre Mondiale en proie aux tentations communistes, cette bande tourne tout doucement le dos au collectif.

La communauté ça me fait gerber.

L’entreprise se lance. Elle va sourire aux ambitieux. Chacun attend un retour sur investissement. Tous les membres définissent leur propre marque.

On doit choisir nous-mêmes nos noms.

Sous la gouvernance féroce du chef de guerre le Libanais, et le pragmatisme économique du Froid, un capitalisme sourd est en train d’émerger à Rome…

Qui a 5 milliards en espèces?

Ces mecs là peuvent payer 10 milliards.

Ben alors demande 10 milliards!

Ces hommes s’organisent et se servent, sans demander la permission – sous la bénédiction de l’Oncle Carlo malgré tout. Ils se méfient du système comme de la peste. Lorsque le Froid constate que le Libanais est de mèche avec les services secrets, il s’inquiète.

Ils se servent de nous sans aucune explication.

Rien ne compte autant que leur indépendance, qui ne vaut paradoxalement qu’à travers leur alliance. On repense à l’équilibre de Nash (cf Un homme d’exception). Lorsque la coopérative se fissure, c’est tout l’édifice qui se met à trembler. Les écarts se creusent. Les uns jouent les amoureux tandis que le Libanais rêve de grandeur. Il cite les classiques : Mussolini, Hitler, Staline.

Quel mal il y a à être dictateur?

Forcément, sur la durée, ça ne peut plus marcher. Lorsque l’entreprise perd son capitaine, le bateau prend l’eau. Les petits jeunes boivent la tasse mais qu’importe : ils ont montré la voie. Le XXIe siècle approche. Les éléphants s’en vont vers leur cimetière sur un train de sénateur, à l’image de la Voix.

Je suis un serviteur de l’état. Je m’en irai 1min avant le tremblement de terre.

Un nouveau monde se profile, au marketing endurci. Ces hommes n’étaient que des éclaireurs. Le visage de l’Italie va changer : le vin ne va pas tarder à s’industrialiser (cf Mondovino). Cristiano Ronaldo va bientôt signer à la Juventus. La Fiat va se faire racheter par Chrysler et songera à absorber Renault. La Dolce Vita va bientôt céder sa place à Dolce Gusto.

LE TRAILER

Cette explication n’engage que son auteur.

Commentez ou partagez votre explication

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.