BAD BOYS 2

BAD BOYS 2

Michael Bay, 2003

LE COMMENTAIRE

Quand le monde s’enflamme, on ne peut plus compter sur les pompiers puisqu’ils font la grève eux-aussi. Par contre, on peut se reposer sur les forces de l’ordre pour renaître de leurs cendres, avec un peu d’attitude. Les plaques d’officier qui brillent. Les chemises déchirées juste ce qu’il faut. Et les lunettes de soleil bien vissées sur le nez. L’arme au poing. La démarche assurée. L’image du sheriff moderne réhabilitée. Cette police là est tellement cool qu’il ne nous viendrait pas en tête de vouloir la niquer (cf Straight Outta Compton).

LE PITCH

La soeur de l’un et la petite-amie de l’autre se retrouve au centre d’un sac d’embrouilles.

LE RÉSUMÉ

Les detectives Mike Lowrey (Will Smith) et Marcus Burnett (Martin Lawrence) interpellent des membres du KKK (cf Blackkklansman).

WHITE POWER!

Blue power, motherfuckers! Miami PD!

Aw, damn! It’s the niggas!

Lors de cette intervention musclée, Mike tire par erreur dans les fesses de son partenaire. C’est la goutte d’eau qui fait déborder le vase.

I can smell my ass burning!

Marcus demande sa mutation.

Il ne sait même pas encore que Mike sort avec sa soeur Syd (Gabrielle Union).

Oh I see now… You didn’t tell Marcus about New York.

Ce que les deux hommes ne savent pas non plus, c’est que Syd travaille pour la DEA. Elle n’est pas à Miami pour les vacances mais parce qu’elle enquête en sous-marin sur le baron de la drogue local, le Cubain Johnny Tapia (Jordi Mollà).

En pleine guerre des narcotiques, les deux hommes vont devoir apprendre à gérer leurs émotions contraires. Car Syd est prise en otage par Tapia. Elle a besoin d’aide. Il faut l’aider.

Mike et Marcus interviennent in extremis sur le champs de mine de Guantanamo pour la libérer et coller une bastos dans la tête de cette ordure de Tapia. Après quoi les deux partenaires peuvent faire la paix des braves. À la vie, à la mort brother.

We ride together, we die together. Bad boys for life.

Capture d’écran 2019-12-27 à 12.39.20

L’EXPLICATION

Bad Boys 2, ce sont les darons qui font la loi.

Mike et Marcus sont deux mâles alpha en parfait état de marche dans le monde de James Brown.

Mike est un queutard invétéré. La virilité sexuelle incarnée. Aucune femelle ne lui résiste, pas même sa thérapeute.

Mike you go to therapy to get your issues worked out. Not to bang your therapist!

De son côté, Marcus est un fort en gueule. Un sympathique GG comme on l’appellerait encore sur une station de radio bien connue. Un GG avec lequel on ne plaisant pas quand même. Marcus prend plaisir à impressionner le pauvre Reggie (Dennis Greene) qui n’avait rien demandé d’autre que de sortir avec sa fille Megan.

You virgin?

Yes…

You keep it that way. Ain’t no fucking tonight!!

Ça va… C’est pour rire. De l’ironie de mâle alpha. Si on peut plus faire de l’humour…

Ces deux hommes sont des dignes représentants de l’hétérosexualité masculine. Aucune chance qu’ils puissent refouler quoi que ce soit. Surtout pas. Jamais. Quand leur conversation est capturée par hasard par les caméscopes du supermarché, c’en est d’autant plus drôle qu’ils n’ont strictement aucune chance d’être gay (cf Brokeback Mountain).

My ass stills hurts from what you did to it the other night.

Hey, it got rough. We got caught up in the moment, shit got crazy. You know how I get.

When you popped me from behind I think you damaged some nerves.

Malgré tout, la masculinité de Marcus s’en est prise un sacré coup lorsque Mike lui a tiré dans les fesses. Une drôle d’épreuve pour un homme que de devoir s’asseoir sur un coussin de femme enceinte. Dur. L’intégrité remise en question.

Puis une autorité de frère mise à mal également lorsque Marcus découvre que sa soeur est tombée sous le charme de Mike, qui n’est évidemment pas à la hauteur de Syd – d’après Marcus.

You a dog man!

I’m not good enough for your sister??

Mike est donc également challengé. Il doit rappeler qu’il sait respecter le code de l’honneur des mâles.

Out of respect for you Marcus, nothing happened.

Les ego de ces deux lions sont donc constamment froissés et ils doivent sans arrêt se repositionner. Réaffirmer leur statut. C’est une question de respect et de valeurs ancestrales.

Des valeurs que Syd ignore apparemment. D’abord elle ment à son frère en lui dissimulant le fait qu’elle travaille pour la DEA.

Oh so now we lie to each other now??

Pas très malin de sa part. Cacher la vérité à son grand frère.

Ensuite, elle se moque de Mike qui n’arrive pas à avouer leur liaison à Marcus.

Don’t be scared. Toughen up chief!

Comme si c’était facile de faire un tel aveu. Ça se ne se fait pas comme ça. Cette jeune insouciante ne sait visiblement pas comment fonctionne le monde. Elle ne connaît pas les règles de base, comme le timing.

Timing is everything.

Elle est tellement naïve qu’elle croit qu’elle peut faire le travail des hommes, mieux qu’eux.

No disrespect. Miami PD has arrested this guy 12 times with no conviction.

bad boys 2 (1)

Ahaha. Insolente! Elle ne sait visiblement pas de quoi elle parle.

Marcus doit faire son boulot de frère en la remettant à sa place. Sa soeur ne veut rien savoir.

You don’t know the kind of danger you’re in Syd.

I am fully aware and I’m fully capable of what I’m doing. I’m not your baby sister anymore.

Rebelle. Classique… Alors Marcus se permet de lui rappeler une vérité qui fâche.

You just got the job because you look good in a bathing suit.

Il n’y a que la vérité qui blesse. Vexée, Syd n’en fait qu’à sa tête et se retrouve dans de beaux draps. Sa malice féminine ne lui permet pas d’éviter de se faire kidnapper par Tapia. Comme c’était à prévoir. Mike et Marcus l’avait prévu d’ailleurs. C’est bien normal. Ces deux professionnels connaissent leur métier. Voilà des hommes qui savent ce qu’ils doivent faire : être des sauveurs. Intervenir quand la situation devient critique. Faire preuve d’une belle maitrise au milieu d’un champs de mine. Et viser juste.

Marcus dégomme Tapia. Et Mike va récupérer sa récompense.

I came all the way from Cuba for this. 

Les darons en force!

La piscine gonflable de Marcus peut bien éclater, ils sont confortablement installés sur leur matelas pneumatique. Sur l’océan. Tous les deux. En place.

Le patriarcat à son meilleur.

LE TRAILER

Cette explication n’engage que son auteur.

2 commentaires

Commentez ou partagez votre explication

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.