BAD LIEUTENANT

BAD LIEUTENANT

Abel Ferrara, 1993

LE COMMENTAIRE

Qu’est-ce qui a bien pu se passer pour que le conducteur (cf Taxi Driver) en arrive à menacer son passager? Que se passe-t-il quand celui qui doit guider perd son sang froid.

LE PITCH

Un policier New Yorkais est à la dérive.

LE RÉSUMÉ

Un Lieutenant de la NYPD (Harvey Keitel) dépose ses enfants à l’école Catholique, puis il prend un peu de cocaïne pour pouvoir commencer sa journée de travail. Au programme, un double meurtre dans le Bronx.

La finale des World Series base ball entre les Mets et les Dodgers l’intéresse davantage. USD 30.000 sont en jeu. Il incite ses collègues à parier sur New York qui perd pourtant 3-0. En parallèle, il mise tout son argent sur Los Angeles, à une petite victoire du titre. Du tout cuit.

Il trafique des cailloux avec les dealers, se saoule avec des prostituées, se fait un peu d’héro avec Zoe (Zoë Lund).

Pendant ce temps, une nonne (Frankie Thorn) se fait violer dans une église par deux voyous.

Les Dodgers ne gagnent pas. Le Lieutenant replace sa mise.

Il assiste à l’examen médical de la victime, qui pardonne à ses agresseurs.

Plus tard dans la soirée, le flic agresse sexuellement deux adolescentes (Eddie Daniels, Bianca Hunter), au volant sans permis de conduire.

Show me how you suck a guy’s cock.

Les Mets égalisent. Le Lieutenant refuse de payer et replace à nouveau sa mise. Cette fois, il y’en a pour plus de USD 120.000. Sa tête peut tomber, mais il se fiche d’un éventuel règlement de compte.

No one can kill me. I’m blessed!

Il rencontre la soeur afin de comprendre comment elle peut pardonner à ceux qui l’ont souillée.

Don’t you want them to pay for what they did to you?

I have forgiven them.

But do you have the right? You’re not the only woman in the world, you’re not even the only nun. Your forgiveness will leave blood in its wake. What if these guys do something like this again? (…) Do you have the right to forgive them? Can you bear the burden, sister?

Puis dans un délire, il croit voir Jesus. Il fond en larmes pour lui demander pardon.

I’m sorry, Lord, I’ve done so many bad things, (…) I’m weak… Help me… Forgive me!

Finalement il retrouve les deux violeurs. Tous les trois assistent à la victoire finale des Mets de New York. Executant les volontés de la soeur, l’officier de police les conduit à un bus pour quitter la ville, en leur donnant une somme d’argent.

If you think you’re not getting on that bus, man, you’re dead wrong. Now get on that fucking bus, ’cause your life ain’t worth shit in this town!

Sa sachant condamné, il gare sa voiture et attend que quelqu’un lui tire une balle dans la tête. Les passants finissent par remarquer sa mort. Un autre officier de police arrive sur les lieux pour constater son décès.

Circulez, y’a plus rien à voir.

L’EXPLICATION

Bad Lieutenant, c’est être capable d’une bonne action.

Ce flic n’a pas de nom car il est à notre image. Il a fait le choix d’anesthésier sa sensibilité pour mieux tolérer la violence du quotidien, à sa manière. Grâce aux drogues et à l’alcool (cf Tchao Pantin). Pas encore complètement ripoux jusqu’à la moelle, malgré les apparences.

Son métier le confronte au pire (cf Se7en). La loi du marché. Une forme nouvelle de cannibalisme tel que le décrit Zoe.

Vampires are lucky, they can feed on others. We gotta eat away at ourselves, we gotta eat our legs to get the energy to walk, we gotta come so we can go, we gotta suck ourselves off, we gotta eat away at ourselves til there’s nothing left but appetite, we give, and give and give crazy. Cause a gift that makes sense ain’t worth it.(…) No one will ever understand why, why you did it. They’ll just forget about you tomorrow, but you gotta do it.

Chaque jour, le lieutenant se prend sa dose d’horreurs. Il joue au dur avec ses enfants.

What are you, men or mice? 

Devant des crimes ignobles, il se dérobe car il ne peut pas faire autrement. Il choisit le détachement, comme si rien ne pouvait l’atteindre. Comme s’il était arrivé à saturation. Vacciné. S’abritant derrière le bouclier d’un cynisme peu approprié.

Leave it to the Catholic Church. Girls get raped every day, and now we’re putting up 50 Gs just ’cause these girls wear fuckin’ penguin suits.

Le système l’a écrasé. Il se dégoûte. Le voilà en burn out (cf Chute Libre). Un aller-simple vers les profondeurs.

Lui qui devait être au dessus de tout soupçon a tout simplement failli à sa mission, comme nous en avons tous plus ou moins l’impression. Il ne se sent pas du tout à la hauteur de la tâche. Aux côtés de la soeur, il n’est rien. La pression qu’elle lui impose est trop élevée. Il se sent comme un moins que rien. En effet, comment répondre à la violence, après l’avoir subie soi-même, avec autant de grandeur d’âme? Comment exister à côté de tant de grâce?

À défaut d’être un super policier irréprochable (cf Serpico) ou de pouvoir réparer ce qui ne peut plus l’être, le Lieutenant souhaite accomplir une toute petite bonne action avant d’assumer ses mauvais choix. Quelque chose qui soit à sa portée (cf Biutiful). Se prouver qu’il n’est pas si mauvais. Agir au nom de quelqu’un d’autre, pour les autres – et pour lui.

Tout ce qu’il peut faire avant de mourir est de retrouver ces deux criminels afin de leur permettre d’éviter la mauvaise trajectoire qui les attend. Ne pas leur faire la leçon, ce qui ne servirait à rien. Au contraire, les aider à prendre conscience de ce qu’ils ont fait et des conséquences de leurs actes.

You raped a holy thing. You destroyed that young girl. And she forgives you. Ya hear that? She forgives you. You fucking heroes. Ya like holding her down and shoving your dick into her? While she couldn’t do nothing about it. Did you like that? 

Leur donner une seconde chance, en honneur à une sainte. Un nouveau départ pour soulager sa conscience. Être en règle avant d’affronter la mort – la tête ni trop haute, ni trop basse. Si tout le monde pouvait en être capable…

LE TRAILER

Cette explication n’engage que son auteur.

Commentez ou partagez votre explication

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.