GOING CLEAR : SCIENTOLOGY AND THE PRISON OF BELIEF

GOING CLEAR : SCIENTOLOGY AND THE PRISON OF BELIEF

Alex Gibney, 2015

LE COMMENTAIRE

Les chansonniers du collectif Suprême NTM avaient très bien exprimé le caractère contingent de la vie en disant que tout ne tenait qu’à un fil. On peut effectivement passer toute une existence à construire une maison qui peut être balayée du jour au lendemain par un ouragan (cf Take Shelter).  Une carrière entière peut ne pas naître à cause de mauvais résultats aux examens (cf Première Année). Une flèche qui penche du mauvais côté de la balance et c’est foutu (cf To the bone). Le fou est toujours celui qui se trouve du mauvais côté des barreaux (cf L’Armée des 12 singes).

LE PITCH

Des notables de la Scientologie racontent l’envers du décor.

LE RÉSUMÉ

L. Ron Hubbard était un officier de la marine américaine démis de ses fonctions, doublé d’un mythomane auteur de romans de science-fiction.

He had the ability to fabricate these amazing tales.

Après la guerre, il rejoint une société occulte à Los Angeles. Hubbard bluffe son entourage de par son extrême confiance en lui. Il s’interroge peut-être mais ne doute absolument pas de ses propres capacités.

I began to ask this question : what is man?

Encouragé par sa femme Sara, il accouche de sa théorie dans un livre dont le succès est colossal : la Dianétique.

It was like I started an avalanche.

Hubbard vient d’écrire sa Bible autour de laquelle il développe une méthode avec des auditions qui ressemblent vaguement à une thérapie Freudienne, bien qu’il s’en défende formellement.

Don’t associate those people with Scientology. It’s bad manners!

Son process vise à sortir des individus de l’hypnose dans laquelle ils ont été plongés. Son outil, le e-meter, apporte une légitimité pseudo-scientifique à la pratique. Ses conférences se monnaient un peu partout. Sa femme confesse :

He began to believe he was a savior and a hero. That he really was this God figure.

La Dianétique se démode. Qu’à cela ne tienne, Hubbard lance sa religion. La Scientologie vise à fonder une société pacifique. Sa hiérarchie est faite de niveaux qui nécessitent des formations onéreuses.

It’s all about making money.

Hubbard tente de préserver sa fortune naissante en déclarant la Scientologie comme une OGN, ce qui l’épargnerait de toute forme d’imposition. Le Département des Taxes va lui faire la chasse. Hubbard s’exile sur son bateau. Le Maître y endocrine ses disciples (cf The Master). Une membre de l’équipage témoigne :

He had us emotionally captured. 

Le gourou sait aussi faire preuve d’une discipline de fer. Les membres de sa croisière qui seraient reconnus coupables de manquement à leurs devoirs sont punis sévèrement. Dans le milieu des années 70, le bateau n’est plus le bienvenu nulle part. Afin de fuir les agents du Fisc, Hubbard se cachera le restant de sa vie.

Le personnage fascine. Ses idées séduisent. Son mouvement fait des émules, notamment à Hollywood. John Travolta est admiratif de Hubbard à la pensée pourtant nébuleuse : Il affirme qu’il y a 75 millions d’années, les humains vivaient dans une sorte de copié-collé de la société américaine des années 70, sous le règne tyrannique de Xenu qui eut recours à l’impôt pour résoudre les problèmes de surpopulation que la société connaissait à l’époque, ainsi qu’à la cryogénie. Les humains perfusés au glycol furent ensuite largués sur la planète Teegeeack, alias la planète Terre. Leurs corps sont tombés dans les volcans d’Auvergne. Leurs âmes se sont mises à flotter dans l’air puis ont été capturées et forcées à regarder des images subliminales. Ces âmes perverties s’emparèrent du corp des nouveaux nés, causant des névroses et des anxiétés. Hubbard se propose de libérer les individus de ces mauvaises pensées.

Pourquoi pas?

À la mort de LRH, David Miscavige prend la relève. Scientologue depuis l’âge de 11 ans, il était devenu l’assistant de LRH en personne. Extrêmement paranoïaque, il s’impose comme le nouveau patron en gagnant la guerre contre l’administration fiscale. Il exploite également à merveille l’aura de Tom Cruise. Personne ne bronche.

Puis les scandales éclatent. Les rumeurs de châtiments corporels, abus en tout genre, tortures et mises sur écoute se multiplient. L’ancien numéro 2 de l’organisation Mark Rathbun découvre l’existence d’un camp de réhabilitation. Plutôt que d’être associé à ces pratiques honteuses, il part en 2004. Des agressions répétées conduisent le responsable des opérations spéciales Mike Rinder à partir en 2007. Il est suivi par l’acteur Jason Beghe, victime d’un lavage de cerveau. Le réalisateur Paul Haggis quitte l’Église en 2009 après que ses deux filles, lesbiennes, ne soient victimes d’intimidation de la part d’autres membres.

La Scientologie compte plusieurs milliards d’actifs immobiliers. Elle revendique plus d’une douzaine de millions d’adeptes dans le monde.

going-clear-miscavige-jpg-e1429158154341

L’EXPLICATION

La Scientologie, c’est une organisation comme une autre.

Les membres de la Scientologie ont redoublé d’efforts pour se faire reconnaître comme religion dans de nombreux pays. Si ce statut est discuté dans certains pays, la Scientologie n’en reste pas moins une organisation très puissante, fruit d’un mégalomane complètement farfelu. Son charisme fut cependant suffisant pour embarquer de nombreux fidèles dans ses délires.

Les principes de cette organisation sont grotesques. Les membres signent sans sourciller des contrats qui les lient à l’organisation sur des billions d’années. Le système fonctionne malgré tout, grâce à une structure solide. LRH est passé à la postérité. Le souvenir du créateur est intelligemment entretenu par son Général, Miscavige, qui exacerbe les sensibilités des uns et des autres.

When you’re a scientologist, you’re in all the way!

Les congrès de Scientologie empruntent les codes du Nazisme avec parades, musiques et flambeaux. La discipline est quasi-militaire. Le Ministre de la Propagande Tom Cruise est efficace. Les promesses sont héritées de la sophistique. Personne n’y comprend rien.

Welcome to our whole new world. It’s a world where the operative phrase reads ‘Exceeding all expectations, transcending all parameters, extending the boundaries, beyond any boundary, not to mention Godspeed, lightning speed and a quantum leap in sheer rapidity of progress up the bridge.

Dits en des termes plus accessibles, tout le monde comprend mieux.

If you give them all your money, they’ll make anything possible in your life.

Quand on compte les nombreuses victimes volontaires et collatérales, on se dit que la Scientologie n’est quand même pas loin de l’organisation de malfaiteurs.

Paul Haggis avoue avoir rejoint ce culte par facilité. Puis il a commencé à nourrir des doutes envers cette organisation aux principes étranges.

They sell it all at the beginning as something quite logical. Everything makes sense. And you’re going up what they call the bridge and you’re doing this auditing and this is good. And the next one, it’s not quite as good. It didn’t quite make sense to you. But you know, you’ve already paid for the next one so you’ll do that one.

Avec le recul, il observe à quel point il est facile d’être séduit par ce genre d’organisations.

Cults, they prey on people suggesting that you should be able to think for yourself and then tell you exactly how you should think, or get out. What I take away with it is that we lock up a portion of our own mind, we willingly put cuffs on, we willingly avoid things that could cause us pain if we just looked. If we can just believe something, then we don’t really have to think for ourselves do we?

On peut établir des similitudes lointaines avec d’autres organisations mieux connues et dont il est également difficiles de sortir. Les Catholiques se sont construits autour de Jésus, dont le mythe a été transformé en mosaïque par de nombreux apôtres puis entretenu au cours des années par le Vatican. Pratique. Chacun y est libre de penser comme il veut, du moment qu’on condamne le mariage homosexuel et l’avortement. La doctrine communiste des pères fondateurs a été déclinée par Staline. Redoutable. Les ennemis du Parti ont tous fini en Sibérie. Chaque jour, les employés d’Apple poursuivent religieusement la vision de Steve Jobs. Tandis que les fidèles de la République en Marche filent droit derrière Emmanuel Macron, signant un contrat avec la Nation dans lequel ils s’engagent à voter les Grands Projets du leader – sous peine de devoir quitter le parti.

Comparons ce qui est comparable. Contrairement à la Scientologie, et heureusement pour nous, ces organisations ne nous mettent pas sur écoute (cf La Vie des Autres), n’abusent pas de nous sexuellement (cf Spotlight) ou financièrement (cf Inside Job) et ne nous passent pas à tabac (cf Diaz)…

LE TRAILER

Cette explication n’engage que son auteur.

Commentez ou partagez votre explication

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.