PANIC ROOM

PANIC ROOM

David Fincher, 2002

LE COMMENTAIRE

La vie, à l’image du sport, est faite de victoires, de matchs nuls et de défaites. Ça ne rigole pas tous les jours. Sinon ce serait bien trop facile. C’est précisément dans la difficulté que nous pouvons montrer de quoi nous sommes faits. Dans ces moments de doute, il est important de rester concentré et se serrer les coudes. Solides dans le vestiaire.

LE PITCH

Une mère et sa fille se planquent tandis qu’elles sont victimes d’un cambriolage.

LE RÉSUMÉ

Meg Altman (Jodie Foster) vient de divorcer. Elle emménage avec sa fille Sarah (Kristen Stewart) dans un grand appartement New-Yorkais qui appartenait à un millionnaire. Elles n’étaient pas censées s’installer si tôt. Junior (Jared Leto) le petit-fils du précédent propriétaire, Burham (Forest Whitaker), un agent de sécurité, et Raoul (Dwight Yoakam) ne s’attendaient pas non plus à ce que les lieux soient occupés. Ces trois bandits sont à la recherche de bons du trésor pour une valeur de $3M, cachés dans la panic room.

Meg comprend ce qu’il est en train de se passer grâce aux caméras de vidéo surveillance. Elle a tout juste le temps de réveiller Sarah pour se réfugier dans la panic room.

What’s going on?

People. In the house.

Dans cette pièce, elles sont coupées du monde. La ligne de téléphone n’a pas été activée.

Burham suggère de les gazer pour les obliger à sortir. Les deux victimes se protègent. Le gaz finit par provoquer un incendie dans la pièce adjacente, brûlant sévèrement Junior.

Les assauts répétés contre la panic room sont inefficaces. Junior abandonne. Raoul le tue et oblige Burham à finir le travail.

Les tentatives de morse pour alerter les voisins sont infructueuses. Meg est néanmoins parvenue à contacter son ex-mari Stephen (Patrick Bauchau) qui se rend sur place après avoir alerté les autorités. Il est aussitôt passé à tabac par Raoul.

Sarah souffre de diabète. Elle a besoin de son shot d’insuline. Meg fait une tentative de sortie au cours de laquelle elle parvient à trouver une seringue. Mais Burham et Raoul s’introduisent dans la panic room, aux côtés de Sarah inconsciente.

Meg est désormais à l’extérieur. Elle supplie les cambrioleurs de procéder à l’injection. Burham n’avait l’intention de faire du mal à personne. Il voulait simplement profiter de cet argent pour offrir un avenir à son fils. Comme un bon père de famille.

I wish I could put my kid in a place like this. Not that I didn’t try. Just sometimes things they don’t work out the way you want them to. Wasn’t supposed to be like this. You weren’t supposed to be here.

Sans hésiter, il s’occupe de la piqûre et sauve la vie de la jeune fille.

Les deux hommes découvrent $22M de bons du trésor.

La police arrive sur les lieux. En cherchant à s’échapper, Raoul fait un carnage. Burham le neutralise. Il est ensuite arrêté. Les bons du trésor s’envole dans le ciel.

Meg et Sarah se mettent en recherche d’un nouvel appartement.

panic-room-2002-2-1280x720

L’EXPLICATION

Panic Room, c’est précisément le moment de garder son calme.

Nous avons tous, et serons tous, confrontés à des accidents de parcours. L’accident de parcours, c’est ce qui pourrait se produire… et qui finit par se produire. La loi de Murphy (cf Interstellar). Par exemple, le naufrage du Titanic est la conséquence d’un accident de parcours : un capitaine qui va se coucher, des marins pas assez attentifs, des icebergs un peu partout et c’est la catastrophe.

What the fuck is this? They’re not supposed to be here!

Et oui mais voilà : ils sont bien là.

Meg et Sarah vont vivre un accident de parcours en emménageant dans un endroit à risque puisqu’il cache un butin (cf Les Goonies). Les trésors attirent toujours les ennuis. Autant d’argent, ça finit toujours par manquer à quelqu’un (cf No country for old men). Elles n’auraient simplement pas du être là à ce moment là. Ce n’était pas prévu. Et pourtant ça arrive.

Cette situation est également cocasse pour les cambrioleurs, comme le fait remarquer Burham avec beaucoup d’ironie :

Well, I spent the last 12 years of my life building these rooms specifically to keep out people like us.

Les voilà donc coincées dans une situation qu’elles n’ont pas voulue. Recluses dans une forteresse imprenable mais sous la menace permanente (cf the purge). Elles sont peut-être à l’abri toutes les deux, mais totalement coupées du monde et à la merci de ce qui pourrait être un grand méchant loup souffrant de troubles dissociatifs de la personnalité (cf Split) : à la fois naïf comme Junior, bienveillant comme Burham et néanmoins très agressif comme Raoul.

Ces deux femmes ne pourraient en faire qu’une également, en réalité. La personne prisonnière est contrainte par la situation à réagir comme une adulte responsable, mais aussi comme une ado apeurée. Dans la panique, elles doivent cependant garder leur calme si elles veulent garder une chance de s’en sortir. Meg essaie de rassurer Sarah, comme pour mieux se rassurer elle-même. Ce qui ne semble pas marcher.

If we stay calm everything will be fine, okay? Just stay calm.

You’re making me nervous.

Malgré tout, il est important de rester tranquille dans pareilles circonstances parce que tout d’abord, crier à la mort ne servirait à rien. En tout cas, ça n’a clairement pas aidé les victimes du Titanic. Et puis parce que c’est le moment de trouver les bonnes réponses à des questions essentielles : Comment se protéger du gaz? Comment reprendre contact avec le monde extérieur? Comment tenter une sortie pour récupérer un peu d’insuline? Il faut prendre les bonnes décisions stratégiques.

Meg et Sarah avancent par petits pas, en mode auto-défense, pour résister à l’agression. Elles font le dos rond et s’en voient récompensées car la tempête finit toujours par passer (cf Take shelter). Comme quoi, il est utile de croire en des jours meilleurs. Comme le dit le proverbe Chinois : il ne pleut pas tous les jours.

Quelques heures plus tard après s’être retrouvées dans la panic room, Meg et Sarah en sortent saines et sauves. Car elles ont réussi à ne pas céder à l’affolement qui les aurait conduites à faire n’importe quoi et se mettre hors-jeu. Au contraire, elles ont donné une leçon de sérénité à ces trois mâles.

La tête froide, elles peuvent maintenant envisager leur futur, qui commence par la recherche d’un nouvel appartement.

LE TRAILER

Cette explication n’engage que son auteur.

Commentez ou partagez votre explication

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.