LA BELLE ÉPOQUE

LA BELLE ÉPOQUE

Nicolas Bedos, 2019

LE COMMENTAIRE

L’un des plaisirs de l’homme est de pouvoir contempler la femme. Il se met en retrait pour mieux la laisser sur le devant de la scène. Très vite, l’homme ne peut pas s’empêcher de lui dicter le texte (cf Le dernier métro). Sans s’en rendre compte, il met déjà une barrière.

LE PITCH

Un homme et une femme font un voyage dans le temps pour se retrouver.

LE RÉSUMÉ

Victor (Daniel Auteuil) et Marianne (Fanny Ardant) ne s’aiment plus. Depuis longtemps. Pire, ils ne se supportent plus. Le dessinateur de BD n’a pas réussi à prendre le train de la modernité en marche. De son côté, la psy a développé avec beaucoup de succès une plateforme de consultations en ligne. Elle lui reproche d’être devenu un vieux con.

Tout te fait peur!

De toute façon, cela fait quelque temps déjà qu’elle couche avec François (Denis Podalydès) qui est l’un de ses clients et accessoirement l’un des meilleurs amis et ancien patron de Victor – avant qu’il ne le vire sèchement.

J’ai l’impression de vieillir plus vite quand je dors à côté de toi.

Leur fils Maxime (Michaël Cohen) a l’idée d’offrir à son père un cadeau d’un nouveau genre. Son ami Antoine (Guillaume Canet) a lancé un concept séduisant : Les voyageurs du temps. Avec sa troupe de comédiens, il permet à ses clients de revivre un moment historique de leur choix grâce à une reconstitution très fidèle. Victor accepte. Il choisit le 

Victor se prend au jeu. Sur les conseils de Pierre (Arditi), il veut reproduire la rencontre. Pour cela, il s’endette. Coincé dans le passé, il tombe lentement amoureux de… Margot. Antoine intervient pour rappeler à sa partenaire qu’il l’aime vraiment.

Je te jure j’arrête.

Victor manque cruellement à Marianne. Le lle qui remplace Margot pour retrouver son Mari au café La Belle Époque afin de lui faire une déclaration touchante. Elle s’en veut. Sans lui, elle a du mal à se supporter. Elle aimerait beaucoup le revoir. Vite. Parce que le temps passe, vous savez.

Vous me manquez. Je vous connais à peine mais vous me manquez déjà. 

Victor doit revenir dans le présent. Vite.

L’addition s’il te plait!

Capture d’écran 2020-05-08 à 13.08.13

L’EXPLICATION

La Belle Époque, c’est tout recommencer.

Le changement est une réalité. Bouddha l’a dit. Héraclite d’Ephèse également. François Hollande a rajouté une petite notion d’urgence à un concept qui concerne absolument tout le monde, sans exception. Les couples peuvent d’ailleurs en souffrir s’ils n’arrivent pas à s’adapter (cf When a man loves a woman). Parfois, ils empruntent des routes différentes et se séparent plus ou moins diplomatiquement, victimes du changement (cf Marriage Story).

En l’occurrence, Victor et Marianne n’ont pas accepté le changement, chacun à leur manière.

Elle a fait le pari aveugle du futur. Ce qui ressemble à une fuite en avant pour mieux refuser de vieillir. Les nouvelles technologies dégradent la qualité de son travail mais il faut tout essayer. C’est le progrès. Il faut vivre avec son temps. Elle reproche à son mari de ne pas l’avoir suivi, de ne plus être dans l’action.

Elle a raison. Il n’a pas réussi à évoluer et s’est braqué contre le changement en s’attachant à ses vieilles BD. Aigri.

Désolé d’être con!

Au point de se retrouver au point mort, voire même en marche arrière puisqu’il va saisir la perche que lui propose son fils (cf The Game). L’occasion est trop belle pour lui de se réfugier dans un souvenir confortable (cf Total Recall), Cabrelien.

J’ai l’impression que c’était plus simple.

La solution passe effectivement par la Belle Époque. Le point de départ. Un moment de vie plus doux, où Victor se sentait mieux dans ses moustaches. Il se retrouve enfin.

À l’époque c’était pas horrible d’être moi.

Fut un temps, il savait encore prendre des risques. Même Antoine s’en souvient:

Je croyais plus en rien et vous m’avez dit : faut être curieux. Faut développer ton imagination.

Victor se réconcilie tellement avec lui-même qu’il reprend confiance. Il se rase. Collabore avec son fils. Et tombe naturellement amoureux de Margot, qui n’est pourtant pas Marianne. Il ne faut pas tout confondre.

Ah bon c’est moi qui suis perverse? Mais regardez vous : vous draguez votre femme à travers quelqu’un d’autre. Vous payez des figurants. Et puis c’est vous qui avez demandé une grande histoire d’amour!

Capture d’écran 2020-05-08 à 19.58.48

L’expérience permet à Victor de quitter un domicile conjugal devenu toxique. Ce départ fait du bien à sa femme qui n’en pouvait plus de vivre avec ce vieux crouton (cf Kennedy et moi). Quand Victor part, elle peut se rendre compte qu’elle le remplace par un homme qui porte les mêmes pyjamas et qui ronfle au lit. Un Ersatz qu’elle ne supporte déjà plus. Elle aussi a besoin de tout recommencer. Retrouver son Victor du 

Cette expérience sert aussi de leçon à Antoine et Margot, le jeune couple qui gaspille son temps en voulant sauter ou sucer tout ce qui bouge. Puis qui perd des forces précieuses en disputes vaines. Ils passent à côté de leur relation en voulant tout scripter. Ils sont devenus fake. Antoine ne laisse pas Margot improviser. Il l’étouffe avec ses questions inutiles. Qu’est-ce que ça peut bien faire si elle a couché avec Victor? C’est d’autant plus dommage qu’autant en emporte le vent. Eux aussi ont besoin de se remettre dans l’action.

On peut pas tout piloter. Faut accepter d’être déçu, d’être critiqué, d’être prévisible, moins brilliant sinon on ne vit que des débuts.

Sinon on ne vit qu’à la Belle Époque. Victor et Marianne forment un couple magnifique car ils n’en sont justement plus à leurs débuts et malgré tout ils s’aiment toujours. Pour de vrai. Leur rencontre était si forte qu’elle permet de transcender les années.

Les couples qui durent sont ceux qui ont le courage de tout recommencer. Revenir à l’origine pour trouver l’énergie de se relancer dans le futur – ensemble. Repartir pour un tour de manège (cf Jeux d’enfants).

Des couples qui ont la matière pour tout recommencer. Tout le monde n’a pas forcément une belle première rencontre. Une jolie histoire. Des braises sur lesquelles souffler.

Des couples qui ont la volonté de s’offrir de tout recommencer. Victor n’hésite pas à vendre sa maison pour revivre ce moment. Ça ne doit pas être une question d’argent. La beauté n’a pas plus d’âge que l’amour a de prix.

LE TRAILER

Cette explication n’engage que son auteur.

Commentez ou partagez votre explication

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.