TOUT SIMPLEMENT NOIR

TOUT SIMPLEMENT NOIR

Jean-Pascal Zadi, John Wax, 2020

LE COMMENTAIRE

Depuis l’après-guerre et malgré les efforts du Général de Gaulle, la France reste fascinée par l’Amérique. Les sportifs rêvent d’y connaître le succès (cf Tony Parker), tout comme les artistes comme Juliette Binoche, Omar Sy, Marion Cotillard ou Jean Dujardin. On critique la malbouffe mais on adore manger dans des fast food. Les féministes ont traduit #metoo en #balancetonporc. Peut-être qu’un jour, les Français éliront à leur tour un noir comme Président. La marche de la République s’annonce longue…

LE PITCH

Un noir en colère veut lancer une grosse marche de protestation.

LE RÉSUMÉ

JP (Jean-Pascal Zadi) est un artiste engagé qui peine véritablement à exploser à l’aube de ses quarante ans. Scandalisé par le fait que les noirs souffrent d’un déficit de représentation, il organise une marche allant de République à Nation. Pour cela, il a besoin de l’aide de quelques leaders d’opinion. Il toque d’abord à la porte de Claudia Tagbo très sensible à la cause mais qui finit par le mettre à la porte après que JP lui ait tenu des propos insultants. Joey Starr (cf Polisse) et Vikash Dhorasoo (cf Substitute) s’embrouillent avec lui après qu’il ait vexé Kareen Guiock.

Pourquoi tu me mets dans une case?

Déjà j’utiliserais pas le terme de ‘case’ pour parler d’une soeur…

Fary souhaite aider JP qui continue sa tournée. Il tombe par hasard sur Fabrice Éboué et Lucien Jean-Baptiste dans un restaurant. Malheureusement les deux amis se disputent sur le sujet.

Case départ ne met pas les noirs en valeur, ça va, ça tu comprends??

Parce que toi dans tes films tu mets les noirs en valeur? Dans Première Étoile tu mets les noirs en valeur?? Tu l’as vu Première Étoile? C’est une famille de noirs qui part au ski et qui tombe le cul dans la neige. Le bon cliché, les noirs savent pas skier, ils tombent. Première Étoile, on s’fend la gueule!!

Fadily Camara lui rentre dans le lard sous prétexte que les femmes noires sont exclues.

Tu crois que y’aurait Barack Obama sans Michelle ou Jay-Z sans Beyonce?

Ramzy Bedia aimerait se joindre lui-aussi.

Ta cause, c’est notre cause!

Malheureusement la discussion tourne court après les propos malheureux de Rachid Djaïdani qui blessent Jonathan Cohen.

Martin Luther King il a fait un rêve de dingue avec vous les renois. Et pourquoi nous on n’aurait pas le droit aussi à notre rêve? Imagine : noirs, arabes, unis, main dans la main, ensemble sur la même ligne, le même rêve, la même trajectoire contre les Juifs frère.  

Contre les… Quoi??

JP s’embrouille avec Soprano, puis Fary. Après quoi il se fait agresser par trois flics en civil dans la rue. Il perd peu à peu espoir, malgré l’aide d’Omar Sy qui ne correspond pas à l’image que JP se fait de l’homme noir nouveau.

La tête haute, il se rend place de la République en compagnie de sa femme (Caroline Anglade) et de leur fils où seule une poignée de personnes l’attendent – dont Eric Judor. Fary est là aussi.

JP est surtout touché par la présence inattendue de son père, présent pour soutenir son fils dans son combat.

Je suis venu quand même.

L’EXPLICATION

Tout simplement noir, ce loin d’être aussi simple.

Le peuple noir a subi l’esclavage (cf 12 years a slave) et le racisme (cf Mississippi Burning, Blackkklansman, Green Book, La couleur pourpre, Detroit). Encore aujourd’hui, les noirs sont victimes de la brutalité policière (cf Les Misérables, Le 13e, LA 92). Adama Traoré, George Floyd et plein d’autres dont on ne parle pas. Il parait évident de devoir agir pour changer les choses. JP pousse un coup de gueule.

L’homme blanc doit comprendre que le ‘y’a bon Banania‘, c’est fini! C’est terminé!

Il espère être suivi.

À sa surprise, le combat s’avère très compliqué à mener.

Parce que tout dépend d’abord du leader. JP est sympathique mais manque cruellement de charisme. Il n’a pas l’air sérieux. Sa maladresse ou sa jalousie lui font rater de belles occasions de rallier les troupes. Plutôt que de mener le combat de la communauté, JP mène son propre combat, à savoir son problème de représentation.

La situation des noirs dans ce pays est catastrophique. On est nulle part : on n’est pas dans les médias, on n’est pas au cinéma, on n’est pas en politique et jai l’impression que ça gène personne, ben moi ça me gène.

Parce que la manière d’aborder ce sujet est sensible. Par exemple, Lilian Thuram ne rigole pas du tout des facéties de JP jouant les esclaves dans les rues pour choquer l’opinion. De son côté, Kareen Guiock ne veut pas être étiquetée. Ce combat n’est tout simplement pas le sien. Inutile d’insister.

Parce que les questions identitaires divisent jusqu’en interne. Qu’est-ce qu’être noir? Pas simple. Qui peut se joindre à cette marche? Personne n’est d’accord. Il suffit de quelques minutes à peine pour que Fabrice Éboué et Lucien Jean-Baptiste s’enflamment.

Ni blanc, ni noir… c’est ça votre problème les métis!

Parce que les communautés sont aujourd’hui trop nombreuses à revendiquer leurs problèmes. Les mouvements sont éclatés et perdent en intensité. Fadily Camara regrettent que les femmes noires soient oubliées. Soprano reproche à JP d’opposer la cause des noirs avec la défense de l’environnement. Quand chacun a son mot à dire, plus personne ne s’entend. C’est la cacophonie.

Parce que c’est aussi un business. Fary abandonne JP dès lors que ses positions deviennent anti-blancs, car le réalisateur compte bien faire des films dont le succès commercial dépend en grande partie de ce public.

On est sur de la comédie qui rassure les blancs, (…) on est sur du black cool, du black McDo. Faut qu’ils aient envie de partir en vacances avec nous.

JP a été dépassé par ce combat avant même d’avoir livré bataille. Il doit se demander ce qui compte. Son père lui pose la bonne question.

Le but, c’est quoi?

S’il s’agit de déplacer les foules, c’est raté.

Au contraire, s’il s’agit d’influencer ceux qui peuvent changer le monde (cf Inception), alors de ce point de vue JP a réussi son coup car des anonymes le reconnaissent déjà dans la rue.

C’que tu fais c’est important. On a besoin d’avoir des mecs comme toi.

JP aura surtout réussi à mobiliser son père. Et cela non plus n’était pas simple a priori.

LE TRAILER

https://www.youtube.com/watch?v=2Uk15jDnJz0&ab_channel=Gaumont

Cette explication n’engage que son auteur.

Commentez ou partagez votre explication

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.