LE GENDARME ET LES EXTRA-TERRESTRES

LE GENDARME ET LES EXTRA-TERRESTRES

Jean Girault, 1979

LE COMMENTAIRE

Le commun des mortels vit sa petite vie, paisiblement. Il va acheter sa baguette tradition à la boulangerie sur une base quotidienne. Une vingtaine de congés payés par an lui permettent de partir au camping. La belle vie en somme! Il est protégé des horreurs auxquelles sont exposées trop souvent les forces de l’ordre (cf Se7en).

LE PITCH

Les aliens débarquent sur la Côte d’Azur!

LE RÉSUMÉ

Josepha (Maria Mauban) s’apprête à repartir en Bretagne. Cruchot (Louis de Funès) va pouvoir retourner à ses petites occupations, en compagnie de ses gendarmes préférés : Beaupied (Maurice Risch), Berlicot (Michel Modo), Tricard (Guy Grosso) et Taupin (Jean-Pierre Rambal).

St Tropez est envahi par la publicité, au point que les habitants tiennent des discours incohérents dans lesquels les marques remplacent certains mots.

Ça vous cogne pas dans la tête tous ces slogans? ?

Parallèlement, Beaupied est témoin d’un phénomène paranormal. Le moteur de sa méhari s’interrompt. Puis il aperçoit une soucoupe volante dans la garrigue. Il n’en croit évidemment pas ses yeux (cf The Vast of Night).

Je l’ai vue!!!

Le gendarme a beau se répéter, Cruchot à l’esprit rationnel, ne peut simplement pas le croire. Jusqu’à ce qu’il soit à son tour le témoin du même phénomène. Cette fois, c’est au tour de l’adjudant Gerber (Michel Galabru) d’être sceptique.

Mais qu’est-ce que vous avez vu??

Les extra-terrestres sont pourtant bien en repérage. Pour cela, ils prennent forme humaine.

N’ébruitez pas que nous sommes parmi vous. Il s’agit d’une reconnaissance pacifique.

Heureusement qu’ils sonnent creux et boivent de l’essence, ce qui permet de les repérer. Convaincu par Cruchot et ses hommes, Gerber tente d’avertir le colonel (Jacques François) qui ne veut absolument rien savoir.

Permettez de vous préciser poliment que vous êtes de pauvres petits peigne-culs! J’en ai ras le bol de vos singeries!

La gendarmerie nationale de St Tropez fait donc la chasse aux intrus et découvrent qu’ils rouillent s’ils sont exposés à l’eau (cf La guerre des mondes). C’est ainsi qu’ils mettent ces redoutables envahisseurs en fuite. Ce qui leur vaut d’être célébrés comme des héros par une foule en délire.

L’EXPLICATION

Le gendarme et les extra-terrestres, c’est se battre pour l’exception culturelle.

Une enseigne de grande distribution française n’a pas créée une ligne de produits nos régions ont du talent pour rien : Pour comprendre la France, il faut comprendre son particularisme. Il y a Paris, la centralisation et le Jacobinisme, certes. Le centre du monde. Mais il y a aussi la périphérie. Le charme de la Province française, avec des lieux hautement stratégiques comme St Tropez.

St Tropez, capitale estivale, où il fait bon vivre. Lieu de fêtes nocturnes. Soupape de sécurité à une France qui travaille trop sur son île. Pas surprenant que de nombreuses gloires du show business de la fin du XXe siècle s’y soient établies. Johnny Halliday, Eddie Barclay, Jean-Paul Belmondo… Les plus grandes fortunes de France y ont fait construire leur villa ou y ont mis leur bateau de plaisance au mouillage pour profiter de la vie.

St Tropez, petite ville tranquille où il faisait bon siroter son pastis en terrasse, bercé par le chant des cigales. Jouer à la pétanque. Lire son journal. Jusqu’à ce que les sirènes du marketing ne viennent perturber cette tranquillité.

Désormais agressés de toute part pour acheter tel ou tel produit, les habitants de St Tropez se sentent complètement agressés. Complètement intoxiqués.

La publicité c’est le fléau des temps modernes!

Le libéralisme Américain commence à s’introduire sur le sol national. Cherchant à transformer cette douce France, ce cher pays de mon enfance, en une société de consommation frénétique où la carte bancaire ferait la loi. Ajoutant une caravane au tour de France, permettant de vendre encore et encore. À bas les traditions ancestrales! Il faut passer à la caisse. La tyrannie du shopping.

Pas étonnant que les extra-terrestres débarquent en même temps que la publicité. C’est la science fiction Américaine qui cherche à coloniser notre production comique à la Française de manière vicieuse puisqu’elle s’empare des visages des gendarmes de façon à ce qu’on ne puisse pas le reconnaître. Une technique visant à semer le doute dans les esprits.

Je ne sais plus où j’en suis!

La France se croyait à l’abri en Provence. Désormais, elle se sait attaquée. Elle bascule dans une autre dimension.

Ça dépasse l’imagination!

La haute autorité, comme souvent, refuse de voir la réalité en face. Gerber et ses hommes sont sur le terrain. Ils ouvrent les yeux.

Vous aviez raison, ils existent!

Courageusement, ils vont prendre le maquis (cf L’armée des ombres). Une guerre secrète vient d’éclater sur les bords de la Méditerranée. L’objectif est de sauver la France de ces robots sournois, sans âme, qui ne pensent qu’au profit et qui boivent leur propre essence. Il s’agit de préserver un style de vie à la française!

Les gendarmes sillonnent les plages. Après avoir traqué les nudistes (cf Le gendarme de St Tropez), ils doivent désormais démasquer ceux qui pourraient prendre leur place demain. Avec l’appui indéfectible de l’Église, les gendarmes parviennent à mettre l’ennemi en déroute. Même si les méthodes sont parfois peu orthodoxes.

Rien ne vous arrête, pas même le sacrilège!

Après avoir célébré le débarquement Américain sur les plages de Normandie (cf Il faut sauver le soldat Ryan), il est temps pour la France de faire honneur à son Général! Respecter son héritage. Empêcher un deuxième débarquement Américain qui pourrait être fatal à notre patrimoine et notre culture.

Cruchot se lance dans une bataille pour la préservation de son identité. À la vie à la mort. Il ne veut pas être remplacé par un droïde aseptisé, aux blagues calibrés. Cruchot veut pouvoir continuer de faire ses grimaces.

L’exception culturelle, c’est revendiquer ce point de vue Français sur le monde qui n’a rien à envier à celui de Spielberg. Organiser un festival de cinéma sur la croisette mais y récompenser des frères Belges ou un réalisateur Québecois, boudés par Hollywood. Comme Asterix, résister depuis son petit village d’Armorique. Préserver sa langue, son pinard, son saucisson… et surtout son humour.

LE TRAILER

Cette explication n’engage que son auteur.

Un commentaire

Commentez ou partagez votre explication

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.