UN PRINCE À NEW YORK

UN PRINCE À NEW YORK

John Landis, 1988

LE COMMENTAIRE

L’amour de la technologie conditionne jusqu’à la manière dont se forment les rencontres (cf Newness) – avec tous les aléas que cela peut comporter (cf L’arnaqueur de Tinder). Aurait-on déjà oublié les plaisirs de la rencontre organique? Ce moment si précieux lorsque les regards se croisent et la mâchoire se décroche?

LE PITCH

Un prince Africain part dans le Queens à la recherche d’une reine.

LE RÉSUMÉ

Le prince Akeem (Eddie Murphy), héritier du trône de Zamunda, se lasse qu’on lui mâche le travail du matin au soir.

Just for once, I would like to cook for myself and take care of myself, dress myself, wipe my own backside.

Tout est préparé à l’avance. Ses parents ont déjà choisi l’heureuse élue qui aura l’honneur de devenir sa femme. Akeem n’en veut pas. Surtout il ne veut pas d’une énième personne qui lui dira ce qu’il veut entendre.

When I marry, I want the woman to love me for who I am – not because of what I am.

Alors il décide de repousser ses noces, le temps de partir aux États-Unis trouver l’élue de son coeur, accompagné de son fidèle Semmi (Arsenio Hall).

Ils voyagent incognito, pour se donner toutes les chances de trouver la personne juste. Akeem choisit un appartement miteux dans le Queens et travaille comme modeste employé chez McDowell, une chaîne de fast food. Il sort les poubelles.

When you think of garbage, think of Akeem.

Akeem a le coup de foudre pour Lisa (Shari Headley), la fille du patron (John Amos). Malheureusement pour lui, Lisa est déjà en relation Daryl Jenks (Eriq La Salle), un héritier également : héritier de la culture macho patriarcale.

Women may not admit it but they all want a man to take charge, tell them what to do.

Bizarre que Lisa fréquente un pareil imbécile, d’autant qu’elle aime à penser qu’elle n’appartient à personne d’autre qu’elle-même. Elle n’hésite d’ailleurs pas à envoyer Daryl sur les roses après que celui-ci décide de leur mariage sans la consulter.

Next time you and my father decide to plan my life, I wish you let me in on it. Don’t touch me!

Elle le quitte sèchement, sans pré-avis et malgré sa fortune.

Lisa semble présenter toutes les caractéristiques qu’Akeem cherche chez une reine : Elle s’intéresse à la personne avant de s’intéresser au reste.

Tous les deux pourraient donc bien s’entendre.

Reste à voir comment Lisa va réagir quand elle va découvrir le statut princier d’Akeem, car son père (James Earl Jones) et sa mère (Madge Sinclair) sont arrivés à New York pour rappeler leur fils à ses devoir.

Lisa est d’abord furieuse de découvrir qu’Akeem lui a menti. Un mauvais point pour lui. Puis elle est touchée par la démarche d’Akeem.

Why didn’t you tell me you were a prince?

I wanted you to love me for who I am.

Pour finir de la convaincre, il lui fait une demande en mariage solennelle dans le métro de New York, renonçant officiellement à son trône.

I don’t care about my throne. All I care about is you.

Il n’en fallait pas plus.

Finalement Akeem n’abandonne rien. Pas besoin. Ce qui arrange bien tout le monde, notamment Lisa qui profite du faste des noces en Afrique.

L’EXPLICATION

Un Prince à New York, c’est faire un strike.

Depuis les contes de fées, les filles sont habituées à se méfier des garçons. Elle savent que de beaux parleurs peuvent cacher des pervers narcissiques (cf Mon Roi). Inversement, des crapauds peuvent se transformer en princes charmants. C’est pourquoi les filles proposent un vrai parcours du combattant à leurs courtisans, avec une série de tests. Elles veulent s’assurer d’avoir misé sur le bon cheval – si l’on puit dire.

Faire la différence entre deux crapauds n’est pas si simple. C’est au moins aussi difficile que distinguer le bon chasseur du mauvais chasseur.

En l’occurrence, Lisa a le choix entre deux hommes.

Daryl Jenks est un bellâtre qui fait des publicités pour des produits capillaires. Son père est riche puisqu’il possède les produits capillaires en question. Il conduit une belle voiture de sport. Monsieur McDowell l’apprécie. A priori, Daryl coche toutes les cases du bon parti. C’est sans surprise qu’il sort avec Lisa.

I don’t know how it is in Africa but here rich guys get all the chicks.

Cependant, il cache une personnalité assez repoussante. Un beau mâle dominant comme certaines les aiment (cf Cinquante nuances de Grey).

I’ll take care of you.

Ce megalo fait sûrement partie de ceux qui vont à la salle et qui se regardent en faisant l’amour. En plus d’être machiste, Daryl est également raciste.

What kind of games do y’all play in Africa? Chase the monkey?

Se marier avec lui serait une fausse bonne idée.

À l’inverse, Akeem est plutôt du genre discret. Souriant. Poli. Un petit employé de rien du tout qu’on ne remarque pas dans le décor. Il a le profil du bon copain. Celui qui préfère écouter plutôt que parler. On lui confie tout mais son manque de charme l’empêche de faire pencher la balance en sa faveur.

Qui pourrait se douter qu’il est en fait un prince devant lequel tout un pays s’agenouille? Au-delà de ce titre, Akeem a surtout une véritable noblesse d’âme. Si résolument attaché à ses principes qu’il désobéit à ses parents pour se mettre en danger dans le Queens.

Good morning, my neighbors!

Hey, fuck you!

Lisa découvre cet homme petit à petit. Contrairement à Daryl, elle a l’impression de ne jamais en avoir fait le tour. Akeem la surprend en permanence par sa culture et ses petites attentions.

You’re a very unusual guy.

Cela ne suffit pas, Lisa doit lui faire passer l’épreuve ultime : Serait-il capable de tout abandonner pour elle? Akeem en parait capable. Pas nécessaire de le prouver. En être capable suffit.

Would you have given up all this just for me??

Of course, we can give it up right now if you want.

… Nah!

Lisa a eu ce qu’elle voulait : le beurre et l’argent du beurre. Un homme avec une vraie richesse de coeur, en plus d’une vraie fortune.

A prince! He’s a prince! Oh, Lisa, you did it this time! You hit the jackpot!

La reine a gagné sur toute la ligne. Elle ne va pas s’offrir le luxe de pinailler parce que son père se réjouit également. Du moment que tout le monde est content.

LE TRAILER

Cette explication n’engage que son auteur.

Commentez ou partagez votre explication

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.