FAST AND FURIOUS 5

FAST AND FURIOUS 5

Justin Lin, 2011

LE COMMENTAIRE

Une publicité pour la Sécurité Routière disait qu’entre boire ou conduire, il fallait choisir. Sans inciter à la consommation abusive d’alcool, elle allait quand même à contre-sens des règles édictées par le Ministère de la Santé. Bizarrement, personne ne mettait en garde contre faire des bisous au volant. Certes, il vaut mieux faire l’amour que la guerre. Ce n’est quand même pas une raison pour ne pas regarder sa route.

LE PITCH

Une bande de braqueurs s’attaquent à un gros bonnet brésilien.

LE RÉSUMÉ

Après avoir libéré Dom Torreto (Vin Diesel), Brian O’Conner (Paul Walker) et Mia Toretto (Jordana Brewster) se planquent dans une favela de Rio. Là-bas ils préparent ensemble un nouveau coup, le dernier, qui devrait les mettre définitivement à l’abri du besoin.

Malheureusement, le coup est tordu. Les voitures qu’ils veulent dérober ont été confisquées par des agents américains de la DEA car elles appartiennent au baron de la drogue Hernan Reyes (Joaquim de Almeida). En l’occurrence, l’une de ces voitures contient une puce électronique compromettante qui se retrouve désormais entre les mains de Toretto, Brian et Mia.

We just jumped on the top of the wanted list.

Il se retrouvent effectivement traqués à la fois par les gangsters de Rio de Janvier et les forces de l’ordre américaines représentées par le redoutable Luke Hobbs (Dwayne Johnson).

This guy is old testament.

Hobbs arrête Toretto et sa troupe mais se fait attaquer à son tour par les hommes de Reyes. En facheuse posture, Hobbs doit son salut à Toretto. Il saura s’en souvenir par la suite.

I’ll ride with you Toretto.

Dans un dernier baroud d’honneur, Toretto monte une équipe de choc afin de dévaliser Reyes (cf Ocean’s Eleven). Han (Sung Kang), Gisele (Gal Gadot), Tej (Chris « Ludacris » Bridges) et Pearce (Tyrese Gibson) lui prêtent main forte. Le but est d’empocher le pactole pour mieux se payer la liberté dans un pays sans extradition.

We’re just gonna buy our freedom.

Simple.

Le braquage est une réussite. Reyes meurt dans un accident de voiture malencontreux. Hobbs laisse 24h à tout le monde pour s’échapper. Ils n’en auront pas besoin de tant. Han et Gisèle filent déjà le grand amour en Europe. Tej et Pearce vont mener la grande vie. O’Conner se la coule douce sur une plage de sable fin en compagnie de Mia, enceinte jusqu’aux dents.

Malgré tout, le démon de la vitesse le titille encore. Il veut se mesurer à Dominic dans un petit jeu de celui qui conduira le plus vite.

I want another shot.

Let’s see what you got…

L’EXPLICATION

Fast and Furious 5, ce sont les copains d’abord.

Dominic Torreto est très attaché au sens de l‘honneur. Par le passé, il a prouvé qu’il privilégiait le frisson (cf Fast and Furious) et un certain sens des responsabilités (cf Fast and Furious 4). Ce dont Torreto rêve, c’est de liberté. Peu importe le prix. La liberté coûte que coûte. Quitte à se mettre parfois en danger lui-même. Ce qui lui donne une occasion supplémentaire de montrer sa grandeur d’âme.

When your life is on the line, that’s when you learn about yourself.

Bien qu’il se moque des limites de vitesse et qu’il cogne fort, il n’en reste pas moins respectable. En tout cas, certainement plus respectable que d’autres comme Hernan Reyes pour ne pas le citer. Hernan Reyes est un businessman abjecte qui a compris que tout avait un prix.

Everything has a price.

Cet homme vit pour l’argent. En achetant les personnes autour de lui, riches comme pauvres, il achète le pouvoir.

If you dominate people with violence, they will eventually fight back because they have nothing to lose. And that’s the key. I go to the favelas and give them something to lose : electricity, running water, schoolrooms for their kids. For that taste of a better life, I own them.

Ce maître chanteur se veut respectable mais en réalité il est en tout point méprisable derrière son costume trois pièces. Personne ne l’aime. Au contraire, tout le monde le craint. Comble de l’ironie, c’est dans le coffre du poste de la police corrompue de Rio qu’il cache son trésor de guerre. 100 millions de patates en petites coupures!

Il mérite de se faire dévaliser par une sorte d’Arsène Lupin. Quelqu’un qui ne vivrait pas que pour le fric. En l’occurrence, Dom joue gros mais sait que le plus important est ailleurs. L’important c’est la famille. Les potes. Faire la nouba l’été. Peut-être un petit barbecue / pétanque de temps en temps.

Money comes and goes we all know that. But the most important thing in life will always be the people in this room.

Ce qu’il propose à ses collaborateurs n’est pas qu’un simple braquage, c’est une aventure humaine à part entière. Ils vont prendre tous les risques mais le plus important reste la rigolade. Les moments entre amis. Ce qui fait de Torreto le gangster le plus apprécié de toute la favela (cf La Cité de Dieu).

Il s’embrouille avec Hobbs par excès de testostérone, alors que tous les deux partagent une belle calvitie.

Quand il a l’occasion d’achever l’agent Hobbs, il va au contraire lui tendre la main. Car Hobbs aussi a un certain code éthique. Certes il ne réfléchit pas bien loin…

I’m just here to bring in two assholes whose names hit my desk.

Mais il sait se rappeler de ceux qui lui font une faveur, ainsi que de ceux qui chient dans ses bottes comme Reyes. Le Brésilien est mort sur la route. Hobbs va quand même lui coller deux balles dans la tête, pour le principe et avec les formes!

That’s for my team you son of a bitch.

C’est ça Torreto. Sauver la vie de celui qui voulait sa peau. En cela, il est exemplaire.

Par ailleurs, il a le sens du groupe. Ce qui lui donne la force de déplacer des montagnes. Il a compris ce qui compte le plus dans la vie. L’argent bien sûr, mais moins que le reste. Même si l’argent, c’est pas mal non plus. Pas trop. Il ne faut pas abuser. Mais c’est bien si y’en a pas mal quand même. Disons qu’il faut apprendre à être aussi heureux avec de l’argent que comme si on n’en avait pas. Être désintéressé est la clé pour quiconque souhaite profiter pleinement de sa fortune – contrairement à celles et ceux qui en veulent toujours plus et ne sont jamais contents.

En un sens, on peut dire de Torreto qu’il est un bouddhiste qui s’ignore.

LE TRAILER

Cette explication n’engage que son auteur.

Commentez ou partagez votre explication

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.