NOUS FINIRONS ENSEMBLE

NOUS FINIRONS ENSEMBLE

Guillaume Canet, 2019

LE COMMENTAIRE

Chaque groupe a besoin d’un peu de vécu pour trouver une cohésion et des automatismes. Mais après plus de trente ans, on peut aussi avoir besoin d’ouvrir un peu les fenêtres. C’est pourquoi les amis que nous sommes faisons des activités ludiques (cf Le Jeu). Nous échangeons les rôles pour renouveler les genres. Et surtout, nous reprenons encore un verre pour se donner du courage (cf Le Dernier pour la route).

LE PITCH

Un groupe d’amis se retrouve à l’occasion du 60e anniversaire de l’un d’entre eux.

LE RÉSUMÉ

Max (François Cluzet) cherche à s’isoler dans sa maison du Cap Ferret. Il est en pleine dépression suite à des problèmes financiers. Sa femme (Valérie Bonneton) l’a quitté. Cela fait trois ans qu’il s’est brouillé avec ses amis qui refont soudainement surface pour son soixantième anniversaire, à l’initiative de Vincent (Benoît Magimel). Ils sont tous là : Eric (Gilles Lellouche), Marie (Marion Cotillard), Isabelle (Pascale Arbillot), Antoine (Laurent Lafitte). Cette surprise ne semble pas faire plaisir à Max qui le fait savoir à Sabine (Clémentine Baert), sa compagne, ainsi qu’à tout le monde. Il règle ses comptes.

Vous m’avez abandonné comme une merde!

Bien décidés à rester, ses amis se permettent de s’incruster. Ils se disent les choses.

On est revenu parce qu’on n’a pas envie de vivre sans toi.

De toute façon, tout le monde doit partir car Véronique arrive prochainement. Max a mis la maison en vente. Bien qu’il ne veuille pas que la nouvelle s’ébruite, il l’avoue à Eric. Fort de ses derniers succès à l’écran, celui-ci loue une autre villa et fait croire à tout le monde que c’est Max qui invite. Beau prince.

Antoine est toujours aussi lourd. Marie ne se remet toujours pas de la disparition de Ludo (Jean Dujardin). Eric lui tourne toujours autour. Vincent a un compagnon mais en pince encore pour Max. De son côté, Isabelle profite pleinement de son statut de cougar. Les enfants ont grandi et sont maintenant des adolescents.

Max semble s’amuser de nouveau. Il tombe la chemise en boîte puis s’offre un saut en parachute avec Antoine et Marie.

J’ai tout lâché! J’ai tout lâché…

Il cherche à masquer un mal-être qui le rattrape violemment. Par désespoir, Max fait une tentative de suicide en se jetant dans le vide, la corde au cou. Par chance, la corde est trop longue et il se rate. Ses amis l’entourent aussitôt. Il leur avoue la vérité.

J’avais devant moi tout ce que j’avais perdu. 60 ans d’échec.

Pas le temps de s’apitoyer sur son sort, les enfants sont sortis en mer avec le catamaran. Jean-Louis (Joël Dupuch) a la situation en main. Tout le monde part à la recherche des adolescents dont le bateau s’est retourné au large.

Nino (Ilan Debrabant), le fils de Marie, dérive. Sa mère prend tous les risques en se jetant à l’eau pour le récupérer, bravant les courants avec l’aide d’Eric. Plus de peur que de mal.

Max a trouvé des acheteurs pour sa maison. Au moment de signer le compromis, le neo-sexagénaire a des visions de ses amis s’amusant sur sa propriété. Il aperçoit le fantôme de Ludo qui lui demande ce qu’il est en train de faire. Max reprend ses esprits et décide finalement de garder cette maison si chère à son coeur. Ludo l’en remercie. Max sait qu’il n’est pas tout seul.

L’EXPLICATION

Nous finirons ensemble, c’est essayer de ne pas mal finir.

Après la mort de Ludo (cf Les Petits Mouchoirs), tout le monde avait senti le besoin de se serrer les coudes, sans vraiment se remettre en question. Bien qu’Antoine semble avoir quand même retenu la leçon:

Être ami, c’est pas être là tout le temps, c’est être là quand il faut.

Huit années ont passé. Elles ont éloigné les uns et les autres, comme Nino emporté par le courant. Le groupe a été mis à l’épreuve. Des tensions ont éclaté, faisant voler en éclat leur belle harmonie de surface (cf Les Bronzés 3, amis pour la vie). Amenant Max à tirer un constat pragmatique:

C’est pas parce qu’on a été amis pendant vingt ans qu’on est obligé de le rester.

Max est conscient qu’il est le plus vieux sur la liste. Ses soixante ans sonnent l’heure du bilan. Fiasco entrepreneurial, affectif et amoureux. La totale. Clou du spectacle, son pire cauchemar est en train de se produire : il risque de finir tout seul. Paradoxalement, il anticipe cette situation et s’isole pour mieux qu’on lui lance une bouée de secours. L’attitude désespérée de Max montre à quel point nous sommes cruellement dépendant des autres, bien qu’on les déteste par ailleurs.

Vos petites leçons de morale, vous pouvez vous les garder!

Max pense qu’il a le sale role et qu’il est le connard de service. Il a raison car il est effectivement en train de mal tourner. Ses amis vont profiter de cette situation pour se rendre utiles. Ils pourraient également saisir l’occasion de réaliser que chacun à son niveau est en train de mal tourner. Le groupe se bourre la gueule en dansant sur des chansons retro, comme s’ils essayaient d’échapper au temps qui passe. L’aigreur de Marie se lit sur son visage.

Moi je fais partie de ceux qui pensent que ça sert plus à rien de se battre.

Le célibat d’Antoine lui donne l’impression qu’il peut faire des réflexions déplacées à Isabelle, qui reste malgré tout l’ex-femme de l’un de ses amis:

Pardon de le dire comme ça mais… qu’est-ce que c’est que ce cul!? Qu’est-ce qui s’est passé quoi…?

Il montre aussi qu’il est déjà un vieux con en faisant la leçon aux ados:

Moi à votre âge, j’avais une vie plus riche!

Eric et Max donnent l’impression d’appartenir à une autre époque lorsqu’ils s’exclament tous les deux à la vue des deux jolies jeunes filles avec lesquelles le fils de Max a passé la soirée.

Tu fais la fierté de ton père!!

Ce groupe, adepte du « moi je », s’est mis à ronronner. L’alerte avec les enfants les ramène à la réalité. Ils ne sont pas tout seuls sur terre et ne peuvent pas se permettre de faire n’importe quoi. Heureusement, le soldat Jean-Louis est une nouvelle fois là pour rappeler tout le monde à ses devoirs.

Non seulement la vie est courte, mais en plus elle nous file sous les doigts. Comment trouvons nous encore le temps de nous appesantir sur nos petits malheurs? Bizarrement, nous nous soucions beaucoup de nous-mêmes sans nous inquiéter de la trace que nous laisserons après nous, qui sera éternelle. Rappelons-nous que nous nous inscrivons dans une continuité, car quelqu’un prendra notre place après nous. Nous avons la chance de pouvoir décider de qui et de transmettre les bons messages, comme Ludo qui malgré l’accident qui lui a coûté la vie se rappelle au bon souvenir de Max. Sa mémoire empêche Max de faire une grosse bêtise en vendant sa maison à des Parisiens qui n’en valent pas la peine.

L’amitié ça n’est pas que marcher sur le sable le dimanche après-midi, barboter autour de la piscine (cf Le Coeur des Hommes), prendre des apéros, faire la fête en boîte ou regarder des couchés de soleil. C’est aussi la transmission de certaines valeurs comme l’écoute, la solidarité, l’effort, le sens des responsabilités. Ce qui nous permet de ne pas abandonner nos rêves car ils deviendront plus tard notre leg le plus précieux.

LE TRAILER

Cette explication n’engage que son auteur.

Commentez ou partagez votre explication

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.