BAD BOYS

BAD BOYS

Rick Rosenthal, 1983

LE COMMENTAIRE

Si les hommes sont des gros nigauds (cf Max et les Ferrailleurs), alors que dire des jeunes hommes? Ils représentent de véritables diamants de bêtise à l’état brut. Vulgaires. Prétentieux. Ridicules.

LE PITCH

L’idée, c’est de sortir un peu moins con qu’on est rentré. (cf Un Prophète)

LE RÉSUMÉ

À Chicago, Mick O’Brien (Sean Penn) est connu pour ses petits larcins. Ne manquant cependant pas d’ambition, il se met en tête de dérober la marchandise de Paco Moreno (Esai Morales), un jeune gangster latino qui se lance dans la drogue.

I don’t want a job, I want a business!

L’affaire tourne mal. Mick se retrouve coincé au milieu d’un règlement de compte. La police alertée par la fusillade arrive sur les lieux. Mick prend la fuite en voiture et tue accidentellement le frère de Paco. Direction l’institution pénitentiaire pour mineurs (cf Sleepers).

À son arrivée, Gene Daniels (Jim Moody) le met au parfum.

You will be treated with respect if you treat others with respect.I suggest you stay cool and you follow all the rules. The crime is not that you got caught, but the crime itself. Hopefully you’ll realize that what you did was wrong.

Mick sympathise avec son codétenu, Barry Horowitz (Eric Gurry). À Rainford, Viking (Clancy Brown) et Tweety (Robert Lee Rush) font la loi. Mick ne se laisse pas impressionner.

What are you afraid of?

I ain’t afraid of anything.

À l’extérieur, Paco Moreno se venge sur la petite amie de O’Brien. La pauvre JC (Ally Sheedy) est passée à tabac puis violée (cf Irréversible). C’est ainsi que Moreno se retrouve lui-aussi à Rainford.

Mick O’Brien sera bientôt sorti s’il continue à se tenir à carreau. Néanmoins la tentation de régler son compte à Moreno est forte. Cela tombe bien puisque Paco en a également gros sur la patate. Ramon Herrera (Reni Santoni) adresse un avertissement à Mick.

If you fuck up, the only person you’re gonna fuck up is you.

La nuit précédant son transfer, Moreno s’arrange pour organiser un duel avec O’Brien. Les deux adolescents s’affrontent sous des encouragements fournis.

Kill, kill, kill!!

Mick prend le dessus. Il a l’occasion de poignarder son ennemi mais l’épargne pour le trainer vers les gardiens, avant de retourner vers sa cellule en pleurant.

L’EXPLICATION

Bad Boys, c’est éviter la récidive.

Seuls les Scouts de France croient dur comme fer qu’ils peuvent mener une existence sans s’écarter du droit chemin. Cependant nul n’est parfait. Personne n’est à l’abri de commettre une erreur.

Mick O’Brien s’est fourré lui même dans de beaux draps, comme un grand qu’il n’est pas encore. La mort accidentelle du frère de Paco est la conséquence de l’intention d’O’Brien de voler la drogue de Moreno. Il est allé aux devants des problèmes. Rainford lui pendait au nez.

La raison pour laquelle on incite les adolescents à ne pas faire de vague repose sur le principe de précaution. Une fois que les délinquants sont dans l’oeil du cyclone, il leur est très difficile d’en sortir. Tout de suite étiqueté par la société.

He’s a bad kid.

Personne ne souhaite leur offrir une seconde chance.

Dont let that animal get away with this.

Au moment où il essaie de se construire comme un individu, on l’assimile à la racaille. Quasiment sans aucune chance de remonter la pente.

Just like yourselves they graduated top of the class.

L’institution pénitentiaire devrait servir de période de réinsertion de façon à ce que ses pensionnaires puissent retourner à la vie active en tant que membres productifs de la société (cf The Yards). À l’inverse, les jeunes voyous y sont livrés à eux mêmes. Dans le vide.

Gentlemen, enjoy your rehabilitation!

Rainford est un test pour la plupart d’entre eux. Ils ne sont pas encadrés, à peine surveillés. Là-bas, ils doivent apprendre à survivre dans un monde sans autre règle que l’ennui. Sans aucune perspective.

In here, time stands still. Time just stop dead. Everybody is the same.

Si les Catholiques demandent à leur Dieu de ne pas les soumettre à la tentation, c’est parce qu’ils savent à quel point il est facile de se tromper à nouveau. Une fois qu’on l’a fait, plus rien ne nous empêche de recommencer. Dit en termes plus fleuris, quand on glisse sur une merde, on se rattrape souvent sur une autre. À Rainford, cette possibilité est quotidienne.

C’est ainsi que Mick O’Brien va retrouver Paco Moreno. Le symbole de sa sortie de route. Le risque de rechuter.

L’ambiance est électrique. Moreno veut en découdre. Il soulève de la fonte pour gonfler ses biceps. Le regard noir. En provoquant O’Brien, il lui offre une chance de commettre une erreur qui lui serait fatale. Car à la prochaine, ce sera la prison pour les grands – pour longtemps.

Any trouble and you gonna grow old in here.

L’enseignement de Rainford est qu’O’Brien a toujours le choix.

Life is a choice. It’s up to you.

Dans cet univers transpirant la testostérone, Mick O’Brien se retrouve face à ses démons. Il joue les bonhommes pour ne pas se faire marcher sur les pieds par les autres sauvages. Tout l’incite à franchir la limite pour devenir le roi des imbéciles, en tuant Moreno. Mais il a encore le choix de se reprendre.

Il réussit à contenir sa colère. Renonçant à commettre l’irréparable malgré son envie de se faire justice lui-même. En plantant le couteau dans le sol, Mick O’Brien ne choisit pas la facilité paradoxalement. Il va devoir trainer longtemps son passé de délinquant. Son étiquette ne va pas de décoller facilement.

Les autres ne l’aideront pas plus que ses co-détenus qui furent certainement déçus de ne pas avoir vu couler le sang.

Néanmoins, Mick O’Brien a gagné leur respect. Il s’est peut-être enfin trouvé lors de cet affrontement. Devant tout le monde, il a prouvé qui il était. Cette fois, il peut rentrer chez lui sans cacher son émotion.

I just feel like crying.

L’adolescent passe à l’âge adulte en parvenant à assumer sa propre faute. L’intelligence de ne pas recommencer. La sensibilité de ne pas cacher ses larmes – au sens d’Amel Bent. Se moquer de ce que les autres pourront bien en penser.

LE TRAILER

Cette explication n’engage que son auteur.

 

3 commentaires

Commentez ou partagez votre explication

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.