THELMA ET LOUISE

THELMA ET LOUISE

Ridley Scott, 1991

LE COMMENTAIRE

On pense à tort que les femmes prennent des selfies par pur narcissisme, comme une manière moderne de se regarder dans le miroir afin de mieux se rassurer sur leur beauté filtrée et poster leurs photos sur leurs réseaux sociaux. En réalité, les femmes prennent avant tout des selfies pour immortaliser leurs trop rares moments de bonheur.

LE PITCH

Deux amies prennent la route de la liberté.

LE RÉSUMÉ

Louise Sawyer (Susan Sarandon) est serveuse dans un diner. Elle propose à son amie Thelma Dickinson (Geena Davis) de partir en week-end pour aller pêcher à la montagne (cf Brokeback). L’occasion de changer de l’air.

En chemin, elles s’arrêtent dans un bar pour danser. Thelma se serait faite violer sur le parking si Louise n’avait pas tué son agresseur avec beaucoup de sang froid. De retour dans leur chambre d’hotel, elles discutent de la suite. Thelma voudrait se rendre à la police. Louise refuse car elle sait très bien ce qui les attend.

Nobody’d believe us. We’d still get in trouble, we’d still have our lives ruined.

Elles n’ont pas d’autre option que de s’enfuir.

Look, Thelma, you just gotta stop talking to people. You gotta stop being so open. We’re fugitives now, all right? Let’s start behaving like that.

Partir au Mexique, sans passer par le Texas qui rappelle de mauvais souvenirs à Louise.

Les flics sont déjà sur l’affaire. Le détective Hal Slocumb (Harvey Keitel) mène l’enquête, avec la collaboration de Daryl (Christopher McDonald), le mari de Thelma.

Louise contacte son petit ami Jimmy (Michael Madsen) pour qu’il lui fasse un virement en liquide de toutes ses économies, afin qu’elle puisse refaire sa vie en compagnie de Thelma. Malheureusement, elles vont se faire détrousser par J.D. (Brad Pitt), un jeune auto-stoppeur.

Hal découvre que Louise a été violée il y a des année au Texas. Il comprend ce qui s’est passé sur ce sur ce parking. Contrairement à son collègue Max (Stephen Tobolowsky), il est déterminé à venir en aide aux deux suspectes. Cependant, sa tentative d’établir le contact échoue. Louise ne lui fait pas confiance.

Toutes proches du but, les deux femmes se font arrêter par un state trooper au Nouveau-Mexique. Plutôt que de finir leur cavale à cause d’un vulgaire excès de vitesse, les deux femmes neutralisent le fonctionnaire de police et l’enferme dans le coffre de sa voiture. Elles se font la promesse de continuer leur voyage, quoi qu’il arrive, sans revenir en arrière.

Louise, no matter what happens, I’m glad I came with you.

Acculées aux abords du Grand Canyon, les deux femmes s’embrassent puis accélèrent pour se jeter dans le vide.

L’EXPLICATION

Thelma et Louise, ce sont deux femmes en avance sur leur temps.

La marionnette des Guignols de Francis Cabrel aimait à répéter que c’était mieux avant. Cette nostalgie nauséabonde est tout simplement fausse. Le futur n’est pas toujours rose, c’est un fait. Mais ce n’était certainement pas mieux avant, notamment au niveau des antibiotiques (cf The revenant), de l’esclavage (cf 12 years a slave) ou du patriarcat.

L’évolution des mentalités prend du temps (cf Detroit), c’est un fait également. Nul doute que Charlize Theron a du avoir l’impression de voyager des années en arrière en contatant comme Cyril Hanouna se comportait avec son employée. Plus qu’un choc culturel, c’était un véritable traumatisme temporel.

Thelma et Louise sont deux femmes modernes qui ont envie d’un peu de liberté, de bonheur et de Mexique. Elles ne demandent pas plus que ça. Aujourd’hui, ça parait évident. Dans les années 90, c’était encore impossible.

Impossible d’aller danser sans se faire draguer, ni de se faire draguer sans risquer de se faire violer (cf Comme si de rien n’était). Impossible de conduire sans qu’un chauffeur de camion ne se permette de vous faire des gestes obscènes. Impossible non plus d’avoir une belle histoire d’amour avec un jeune homme aux apparences romantiques sans se faire voler son argent le lendemain matin. Louise est fatiguée de l’instabilité de Jimmy, qui n’est pas un mauvais bougre, quoi qu’il soit un peu violent sur les bords. Thelma est sous le joug de Daryl, un mari à l’ancienne, parfaitement inintéressant – pour ne pas dire autre chose.

She thinks he’s a pig.

I know he’s a pig.

À l’époque, les hommes croyaient avoir tout compris des femmes.

Uh, yeah, well, if she calls, just be gentle. You know, like, you’re really happy to hear from her. Like you really miss her. Women love that shit.

Thelma et Louise vivent isolées dans une sorte de désert.

Well, we’re not in the middle of nowhere, but we can see it from here.

Tout ce qu’elles réclament, c’est simplement une permission pour sortir de prison un week-end et aller pêcher. Pas grand chose. Une petite respiration avant de retourner au travail et de faire la vaisselle. Jusqu’à l’agression de trop.

That guy was hurting me. If you hadn’t come out when you did, he would’ve hurt me a lot worse. And probably nothing would’ve happened to him ’cause everybody did see me dancin’ with him all night. They would’ve made out like I’d asked for it. My life would’ve been ruined a whole lot worse than it is now. At least now I’m havin’ some fun. And I’m not sorry that son of a bitch is dead. I’m just sorry it was you that did it and not me.

Ces deux femmes vont dire non. La coupe est pleine. Elles basculent dans le maquis. Immédiatement fichées par le système, elles sont cataloguées par le monde des hommes comme fugitives. Des années plus tôt, on les aurait certainement qualifiées de sorcières (cf The Witch). Alors qu’en réalité, elles ne sont que deux femmes.

Neither of those two was the murdering type, Hal.

Elles en ont assez de ne pas être entendues. « Non » c’est pourtant « non », non? Leur seul malheur est finalement de ne dire que ce qu’elles pensent.

In the future, when a woman’s crying like that, she isn’t having any fun!

Paradoxalement, leur volonté de liberté d’expression est condamnée dans un pays où le premier amendement autorise pourtant n’importe qui à dire n’importe quoi.

This is just the first chance you’ve ever had to really express yourself.

Les hommes leurs courent après pour mieux les remettre en cage, sauf Hal qui aimerait pouvoir leur dire qu’il a compris. Hal est celui grâce à qui les choses vont peut être pouvoir changer de l’intérieur (cf Je ne suis pas un homme facile).

Pour cela, il aura malgré tout fallu le sacrifice héroïque de deux esprits libres. C’est malheureusement ce qui arrive aux précurseurs (cf Le Stratège) : ils finissent les premiers dans le mur, ou dans un ravin.

LE TRAILER

Cette explication n’engage que son auteur.

Un commentaire

Commentez ou partagez votre explication

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.