MASQUES

MASQUES

Claude Chabrol, 1987

LE COMMENTAIRE

Dans la seconde moitié du XXe siècle, passer à la TV représentait une forme d’aboutissement. Le quart d’heure de gloire d’Andy Warhol. Aujourd’hui, la consécration narcissique est à portée de main grâce aux réseaux sociaux (cf The American Meme). Pour une éternité de ridicule.

LE PITCH

Un présentateur de TV se dévoile.

LE RÉSUMÉ

Christian Legagneur (Philippe Noiret) est un présentateur vedette, quelque part à la croisée entre feu-Jacques Martin et feu-Pascal Sevran. Il accueille Roland Wolf (Robin Renucci) qui se propose de rédiger sa biographie. Direction la campagne pour quelques jours. Une mise au vert (cf Mon idole).

Roland Wolf est en réalité le frère de Madeleine, qui a disparu mystérieusement (cf Ne le dis à personne).

Entre Max (Pierre-François Duméniaud) son chauffeur cuisinier sourd et muet, et Colette (Monique Chaumette) sa secrétaire fidèle et dévouée, Legagneur est bien entouré. Sa garde rapprochée. Patricia (Bernadette Lafont) et Emmanuel Marquet (Roger Dumas) lui tiennent également compagnie.

Ainsi qu’Anne (Anne Brochet), sa fragile filleule dont Legagneur s’occupe après qu’elle ait été empoisonnée.

Wolf fait parler Christian sur son enfance ruinée par la faute de la mauvaise gestion administrative de sa mère.

Il a vite fondu le patrimoine. C’est très désagréable de devenir pauvre, de descendre doucement jusqu’à la gêne…

L’auteur mène son enquête. Il découvre que Legagneur a détourné la fortune de sa filleule, qu’il garde sous son contrôle. Enfermée à double tour dans sa chambre, pour son bien. Contrainte de devoir se protéger de la lumière du jour.

Un bain de soleil ?! Mais c’est imprudent!

Madeleine a voulu alerter Anne et Legagneur l’a mise hors d’état de lui nuire.

Quand Wolf devient trop menaçant, Legagneur met fin à la comédie. Il gagne la partie d’échec.

Je vois pas où j’ai commis une erreur.

Tu n’as pas commis d’erreur, tu as été simplement un peu trop optimiste. Et t’as perdu. Bonne nuit mon p’tit vieux! Fais de beaux rêves!

Anne est mise dans le coffre d’une voiture prête pour la casse le lendemain matin. Wolf la sauve in-extremis et retrouve Legagneur, sur son plateau TV. Celui-ci avoue tout, dans une ultime insulte à son public adoré.

Mesdames et messieurs, il ne me reste plus qu’une chose à vous dire, du fond du cœur… je vous emmerde.

L’EXPLICATION

Masques, c’est l’importance de jouer un rôle.

Dans l’Être et le Néant, Sartre a mis en lumière la vie comme une comédie à travers le garçon de café. Le geste vif et appuyé, un peu trop précis, un peu trop rapide, il vient vers les consommateurs d’un pas un peu trop vif, il s’incline avec un peu trop d’empressement, sa voix, ses yeux expriment un intérêt un peu trop plein de sollicitude pour la commande du client (…), il joue, il s’amuse. Mais à quoi donc joue-t-il ? Il ne faut pas l’observer longtemps pour s’en rendre compte : il joue à être garçon de café. 

Dans cette comédie, nous jouons toutes et tous un rôle derrière notre masque (cf The Mask). Legagneur est expert en la matière. Il est le roi des cyniques.

Finalement, j’ai découvert que les gens étaient plutôt gentils. (…) J’ai choisi ce métier, ou il m’a choisi je ne sais plus, car les gens me sont sympathiques. (…) Enfin, il faut être sincère n’est-ce pas ?

Chaque jour, il met en scène des retraités complices qui ne rêvent que de danser en prime time. Un spectacle pathétique, mais que Legagneur assume parfaitement (cf Confessions d’un homme dangereux).

Je suis pas un intellectuel. (…) Allez savoir pourquoi on fait toujours le contraire de ce qu’on aime…

Legagneur prospère sur son talent, mais dans le fond il n’est qu’un saltimbanque parmi d’autres (cf The Master).

Vous voyez qu’on n’a pas besoin de médecin!

Wolf est celui qui veut démasquer Legagneur pour le montrer sous son vrai jour : un égoïste à la moustache fine, qui exploite les autres à son profit, et qui n’hésite pas à se débarrasser de celles ou ceux qui pourraient le menacer. Wolf veut sonner l’alarme et réveiller Anne, la sortir de son aveuglement.

Méfie toi de la figure de Dieu. (…) Les vérités qui donnent le vertige, il faut quand même les entendre.

Wolf est le cavalier blanc, bien qu’il joue avec les noirs aux échecs. Il déteste Legagneur car il a tué sa soeur, mais aussi pour tout ce qu’il représente.

C’est vraiment le plus extraordinaire enfant de putain qu’on puisse imaginer!

Il se lance dans une guerre contre Legagneur et commence à dénoncer les agissements du présentateur.

Il nous prend pour ses marionnettes! Exactement comme ses petits vieux.

Dans cette partie, c’est Wolf qui l’emporte.

Legagneur révèle alors l’homme sans scrupule qui se cache derrière son personnage pourtant attachant. Wolf déboulonne la statue.

La vie n’oblige personne à faire de la merde. J’ai toujours cru que la vie était un jeu et que moi j’étais le patron du magasin de jouets.

Avant de quitter l’écran, Legagneur soigne sa sortie en donnant l’un de ses plus beaux discours.

J’aime pas la vieillesse, elle me fait peur. Et j’aime pas le public non plus, il me dégoûte. (…) L’escroquerie du cœur c’est la plus pure. Il suffit de vous faire croire qu’il y a du cœur quelque part pour vous faire tout gober! (…) Étaler ce qui devrait être pudique, c’est pas une belle définition de l’obscénité ça ?

Legagneur est le vieux singe auquel on n’apprend pas à faire la grimace.

Les choses sont moins simples qu’elles ne semblent.

Il a raison. Comment ne pas se reconnaître dans ses paroles ?

J’ai jamais supporté de me voir.

Comment allons-nous faire sans ce marchand de sable ? Peut-être le plus humain de nous tous. Sans lui, il ne reste plus que Wolf et Anne. C’est à dire le jeune auteur arriviste et faussaire.

Vous avez le regard d’un menteur.

… Et sa compagne apathique.

Cela fait rêver.

Sans Legagneur, finies les émissions de TV pour faire passer le stress de sa journée. C’est la promesse d’un monde sans maquillage, à l’honnêteté froide et sans sauce. Ne restent plus que des couples donneurs de leçon, porteurs de formules dont la platitude est à couper le souffle (cf Les choses qu’on dit, les choses qu’on fait).

Tu ne seras ni à lui, ni à toi, tu es à toi…

Respectons le droit des téléspectateurs à ne pas être réveillés.

Rendez-nous vite notre télécommande!

LE TRAILER

Cette explication de film n’engage que son auteur.

Commentez ou partagez votre explication

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.