SATURDAY NIGHT FEVER

SATURDAY NIGHT FEVER
John Badham, 1977

LE COMMENTAIRE

Et si la vie avait des allures de dancing? Après tout, le monde de la nuit est un monde comme un autre, avec son propre écosystème (cf Nightcrawler). Il n’est d’ailleurs pas anodin que certains clubs se soient baptisés le Cosmos. Dans cet univers parallèle, chacun pourrait y jouer pleinement son rôle : du barman (cf Cocktail) au videur. La piste de danse ferait office de piste de décollage vers la gloire. C’est ainsi que certains poissons y trouveraient leur bocal grâce à leurs bpm ou leur déhanchés endiablés. Malheureusement (ou heureusement?) la vie n’est pas un dancing. Il arrive forcément un moment où il faut aller se coucher. Et puis avec des si on mettrait Paris en bouteille (ou Johnny Hallyday en cage à médrano).

LE PITCH

Un jeune homme prend vie au disco club.

LE RÉSUMÉ

Anthony Manero (John Travolta) vit avec sa famille à Brooklyn. Son job ne le passionne pas. Dès qu’il le peut il s’évade au 2001 Odyssey où il devient Tony, le roi du dance floor. Sa popularité est énorme.

So tell me, are you as good in bed as you are on that dance floor?

Il y retrouve ses amis Joey (Joseph Cali), Double J (Paul Pape), Gus (Bruce Ornstein), and Bobby C (Barry Miller) avec lesquels ils trompent la mort sur le Verrazano–Narrows Bridge.

Tony s’inscrit à un concours de danse avec Annette (Donna Pescow) qu’il laisse tomber comme une vieille chaussette pour Stéphanie Mangano (Karen Lynn Gorney), plus expérimentée et surtout plus jolie.

Son frère Frank Jr (Martin Shakar), le modèle de la famille, lui annonce qu’il arrête la prêtrise. Tony est bien content de l’apprendre. Désormais il n’est plus le vilain petit canard. Son frère tente de le convaincre d’aller au bout de ses rêves, où la raison s’achève.

Tony, the only way you’re gonna survive is to do what you think is right, not what they keep trying to jam you into. You let ’em do that and you’re gonna end up in nothing but misery!

De son côté, Bobby C aimerait rompre avec Pauline alors que celle-ci est enceinte et que sa famille met la pression pour qu’ils se marient. Ce scénario le plonge dans une profonde dépression.

Pour se venger d’une bande rivale qui a envoyé Gus à l’hôpital, Tony, Double J et Joey conduisent une expédition punitive. Malheureusement, ils se trompent de gang.

Tony gagne le concours de danse avec Stéphanie au nez et à la barbe d’un couple Porto-Ricain qui semble avoir mieux dansé. Tony le sait. Persuadé que la décision du jury est de nature raciste, il donne le grand prix à ses concurrents.

Plus tard dans la soirée, Tony est à la limite de harceler sexuellement Stéphanie qui le repousse.

Tony rejoint alors ses amis qui ont saoulé Annette pour mieux profiter d’elle et la violer. Tony a des mots cruels pour son amie.

Is THIS what you wanted? You proud of yourself? Now you’re a CUNT!

Bobby monte alors sur le pont et réalise une chorégraphie suicidaire qui le conduira au fond de l’eau.

Choqué par la mort de Bobby, déçu par le comportement de ses amis et désillusionné sur la vie en général, Tony erre comme une âme en peine dans le métro. Il retrouve Stéphanie au petit matin pour lui présenter ses excuses et l’informer de sa décision de déménager à Manhattan. Tous les deux deviennent amis.

Tony-in-the-subway-saturday-night-fever-37991697-1275-719

L’EXPLICATION

La Fièvre du Samedi Soir, ce sont les courbatures du Dimanche matin.

Anthony n’est encore qu’un petit garçon qui vit chez parents, avec toute la pression que cela suppose.

Your mother wants to know where you been. Where you been?

Your father’s askin’ ya! Where you been?

Il est en besoin de validation et se dispute souvent avec son paternel dont les valeurs sont plutôt conservatrices. Personne, en dehors de Franck Jr, ne semble comprendre le talent et les envies d’Anthony.

A raise says like you’re good, you know? You know how many times someone told me I was good in my life? Two! Twice! Two fuckin’ times! This raise today, and dancing at the disco!

Sa réaction est de prendre la fuite en boîte et de vivre au jour le jour, non pas pour profiter de la vie (cf Cercle des Poètes Disparus) mais pour éviter de prendre ses responsabilités. Il pense sur le court terme comme Scarlett O’Hara (cf Autant en emporte le vent). Comme s’il brûlait la vie par les deux bouts.

Look, tonight is the future, and I am planning for it! 

Il compense son insécurité par un excès d’arrogance qui lui fait voir la vie en noir et blanc. Un peu comme s’il savait tout mieux que tout le monde.

Are you a nice girl or are you a cunt?

Can’t I be both?

No. It’s a decision a girl’s gotta make early in life, if she’s gonna be a nice girl or a cunt.

La vie rattrape toujours les petits Jupitériens dans son genre, ceux qui se croient bigger than life.

Oh fuck the future!

You can’t fuck the future. The future fucks you!

Tous les clowns qui font les marioles prennent le risque de tomber et se retrouver dans le ciment du pont qu’ils construisent.

There’s a guy buried in the cement

Really?

Know how it happened? While they were working on it, pouring the cement, he slipped off on the upper part of the bridge and, you know, fell in… Dumb fuck.

Tony va devoir apprendre la vie. C’est d’abord Annette qui lui fait la leçon.

I’ll dance with you, but it’s not like you’re my dream girl or nothin’.

You want a dream girl? Then go to sleep and have a nightmare.

C’est ainsi que Tony va grandir. Il doit enfin assumer ses ambitions tout en étant conscient du monde réel dans lequel il vit. Ouvrir les yeux (cf Eyes Wide Shut). Arrêter d’être en colère. Quitter Brooklyn pour Manhattan. Lâcher ses amis les losers. Apprendre l’amitié avec les femmes plutôt que de vouloir les posséder toutes. Penser avec sa tête plutôt que de se laisser guider par son pénis. Sortir du nightclub.

LE TRAILER

Cette explication n’engage que son auteur.

2 commentaires

Commentez ou partagez votre explication

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.