BOWLING FOR COLUMBINE

BOWLING FOR COLUMBINE

Michael Moore, 2002

LE COMMENTAIRE

L’horreur se produit quand la fiction se confond avec la réalité. Lorsque le jeu de shooting qu’on regarde normalement sur twitch s’invite sur les écrans de surveillance d’un lycée. Le jeu se joue à balles ou flèches réelles (cf We need to talk about Kevin). Et le sang fait de vrais tâches.

LE PITCH

Deux adolescents passent la nuit au bowling et tuent leurs camarades au petit matin.

LE RÉSUMÉ

Eric Harris et Dylan Klebold, deux étudiants de Columbine dans le Colorado font des strike entre 2h et 6h du matin. Quelques heures plus tard, ils feront quinze morts et une vingtaine de blessés. Comment ce massacre a-t-il pu se produire? Comment le taux de mortalité par armes à feu est-il si élevé dans un pays civilisé comme les États-Unis?

Peut-être à cause du fait que le port d’armes est dans la Constitution Américaine? Dans le Michigan, on peut ouvrir un compte en banque et obtenir une arme en échange. C’est aussi simple que cela. Il est effectivement très facile de se procurer de quoi fabriquer une bombe artisanale, ainsi que le mode d’emploi (cf American Anarchist).

Les milices locales se développent et vont s’entrainer à tirer dans les bois avec un véritable attirail de guerre. Histoire de se protéger vraiment contre la menace, d’où qu’elle vienne. Parce que le peuple ne peut pas attendre que la police le fasse. Il faut se débrouiller par soi-même.

We’re not terrorists. We’re just citizens.

C’est aussi une manière de tenir le gouvernement en respect, au cas où il deviendrait tyrannique. Les armes protègent donc les libertés individuelles.

Tandis que les parents des victimes font part de leur détresse, Charlton Heston continue de faire l’apologie des armes au nom de la puissante NRA. Il semble pourtant que quelque chose ne tourne pas rond au pays de l’Oncle Sam.

I am here today because my son Daniel would want me to be here today. If my son Daniel was not one of the victims, he would be here with me today. Something is wrong in this country when a child can grab a gun, grab a gun so easily, and shoot a bullet into the middle of a child’s face, as my son experienced. Something is wrong. But the time has come to come to understand that a TEC-9 semi-automatic-bullet weapon like that, that killed my son, is not used to kill deer. It has no useful purpose. It is time to address this problem.

Le chanteur Marylin Manson est montré du doigt par les conservateurs car ses paroles encourageraient la violence. En coulisses, l’artiste tient pourtant un discours complètement différent.

If you were to talk directly to the kids at Columbine or the people in that community, what would you say to them if they were here right now?

I wouldn’t say a single word to them. I would listen to what they have to say, and that’s what no one did.

Aux États-Unis, la peur est un business. On craint le noir (cf Detroit), le bug de l’an 2000, les abeilles tueuses, les terroristes, les extra-terrestres (cf Mars Attacks!)… La manipulation de cette peur permet à certains de s’enrichir et d’asseoir leur influence, au détriment de quelques milliers de victimes collatérales (cf Lord of War). La peur fait vendre.

That’s not the way the media wants to take it and spin it, and turn it into fear, because then you’re watching television, you’re watching the news, you’re being pumped full of fear, there’s floods, there’s AIDS, there’s murder, cut to commercial, buy the Acura, buy the Colgate, if you have bad breath they’re not going to talk to you, if you have pimples, the girl’s not going to fuck you, and it’s just this campaign of fear, and consumption, and that’s what I think it’s all based on, the whole idea of ‘keep everyone afraid, and they’ll consume.’

Le jour de la fusillade, le Président Clinton avait ordonné le plus important largage de bombes au Kosovo pendant toute la guerre des Balkans.

De l’autre côté de la frontière Nord, au Canada, les gens ne ferment pas leur porte à clé. Bizarrement. Les habitants se font cambrioler parfois. Rien de grave. Ils ne vont pas se barricader pour autant. Cette logique ne leur convient tout simplement pas. À la TV, on parle de crèches et de travaux d’urbanisme, pas de fin du monde en boucle.

If more guns make people safer, then America would be one of the safest countries in the world. It isn’t. It’s the opposite.

Michael Moore met la pression pour que des blessés de Columbine se fasse rembourser par K-Mart pour les balles qu’ils ont reçues dans le corps.

Il rencontre ensuite Charlton Heston en personne pour le confronter à propos de la question des massacres de Columbine et de Buell dans le Michigan. L’acteur de Ben-Hur refuse de s’excuser et cite l’important métissage ethnique comme probable responsable de toute cette violence.

bowling

L’EXPLICATION

Bowling for Columbine, c’est rejeter la faute.

Le constat est d’abord factuel : chaque années, on compte 39 morts par arme à feu au Japon, 68 au Royaume-Unis, 255 en France et 11,127 aux États-Unis. En termes de ratio, c’est également disproportionné. Lorsque des étudiants ouvrent le feu contre d’autres étudiants, et que ce phénomène se reproduit, l’heure n’est plus au constat. Il faut comprendre et agir.

Or aux États-Unis, tout le monde est prêt à prendre les armes mais personne ne veut prendre ses responsabilités. C’est la beauté de la liberté. Chacun peut faire comme il l’entend. Même si ça ne fait pas de sens.

Do you think you should have the right to have weapons-grade plutonium here in the farm field?

We should be able to have anything…

La question que pose Columbine c’est de savoir si le problème vient de l’outil ou de l’homme. Près d’un Suisse sur deux possède une arme à la maison. La Confédération ne compte pas pour autant des massacres massifs comme aux États-Unis. Ce qui semble indiquer que le problème ne vient pas tant des armes que du manque d’éducation de ceux qui les emploient (cf Idiocracy).

Les solutions existent :

1.Augmenter le prix des munitions, comme le suggère Chris Rock dans l’un de ses spectacles. Ce n’est pas bête puisque le nerf de la guerre reste l’argent. Si le meurtre coutait plus cher, il serait forcément plus rare. Cela éviterait bien des désagréments.

You don’t need no gun control. You know what you need? We need some bullet control. We need to control the bullets. I think all bullets should cost five thousand dollars. Five thousand dollars for a bullet. You know why? ‘Cause if a bullet cost five thousand dollars, there’d be no more innocent bystanders. Every time somebody get shot they’d be like, « Dang, he must’ve did somethin’! Shit, they put fifty thousand dollars worth of bullets in his ass! » And people would think before they killed somebody if a bullet cost five thousand dollars. « Man, I would blow your fuckin’ head off… if I could *afford* it! I’m a get me another job, I’m a start saving some money, and you a dead man! »

2. Injecter une petite dose de culture orientale dans l’Occident, où il est question de contrôle (cf Kickboxer). On maitrise un art martial pour ne pas avoir à s’en servir. On porte une arme pour afin de ne pas avoir à dégainer.

3. Planquer les armes dans un meuble et les enfermer à double tour. Même si l’on sait que les enfants turbulents finissent toujours par arriver à faire des bêtises quand ils le veulent vraiment. Ils trouvent toujours la clé. Pas la bonne solution.

4. Éduquer les masses. Peut-être que réfléchir par deux fois aux conséquences de leurs actes leur permettrait de ne pas commettre l’irréparable? Cela nécessite du temps et des ressources.

Mais qui souhaiterait un peuple éclairé? Certainement pas McDonald’s, Fox News ou Donald Trump

LE TRAILER

Cette explication n’engage que son auteur.

Commentez ou partagez votre explication

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.