LA FILLE AU BRACELET

LA FILLE AU BRACELET

Stéphane Demoustier, 2020

LE COMMENTAIRE

Les choses peuvent rapidement basculer. Une nuit, on fait la fête calmement avec ses amis (cf Projet X) et le lendemain on se retrouve à devoir clamer son innocence devant les juges (cf Amanda Knox). Toute la difficulté de devoir passer des sourires du jardin d’Eden au Tribunal populaire. Le retour à la réalité.

LE PITCH

Une jeune fille se retrouve dans le box des accusés (cf Acusada).

LE RÉSUMÉ

Lise (Melissa Guers) est sur la plage avec ses parents et son petit frère (Paul Aïssaoui-Cuvelier) lorsqu’elle se fait interpeller par la police. Soupçonnée d’avoir tué sa meilleure amie Flora. Les circonstances ne plaident malheureusement pas en sa faveur. En l’occurrence, Flora a diffusé sur les réseaux sociaux une vidéo porno de Lise, sans son consentement, en train de faire une fellation, consentie, à Nathan (Mikaël Halimi), un camarade de classe. Blessée, Lise a demandé à Flora de retirer cette vidéo, en la menaçant de mort à plusieurs reprises (cf Unfriended). Pas bon…

L’avocate générale (Anaïs Demoustier) ne retient pas ses coups.

Bruno (Roschdy Zem), le père de Lise, essaie de protéger sa fille en verrouillant la communication. Il l’accompagne au Tribunal, contrairement à sa femme Céline (Chiara Mastroianni) qui brille par son absence lors de la première audience. Les différents témoignages des amis de Lise font tomber le patriarche (cf Les dents de la mer 2) de sa chaise.

Tu savais qu’elle avait plusieurs copains?? Ça me dépasse…

Il semble que Lise ait sucé Nathan après un examen, tout en sachant qu’il était sur le point de se mettre en couple avec Flora, avec laquelle Lise entretenait également des rapports sexuels – mais sans aucun sentiment. L’affaire est confuse. L’avocate générale en perd son latin.

J’ai un peu de mal à vous suivre.

L’absence d’un couteau introuvable accable Lise. Céline prend ses responsabilités et monte à son tour à la barre pour défendre sa fille.

C’est finalement Jules qui permet de retrouver ce fameux couteau, ce qui devrait aider à disculper sa soeur. L’avocate générale requiert malgré tout une lourde peine de prison. L’avocate de Lise recadre les débats.

La liberté sexuelle est un acquis. (…) Ne basculez pas dans un procès d’arrière-garde. (…) En prononçant l’acquittement, vous affirmerez le principe même de la justice.

La cour se prononce en faveur de Lise et la libère de son bracelet.

L’assassin de Flora court toujours, au grand dam de l’avocate générale.

0940550.jpg-r_1280_720-f_jpg-q_x-xxyxx

L’EXPLICATION

La fille au bracelet, c’est l’occasion de faire le point.

Que savons-nous des adolescents de 16 ans?

C’est bien la question que l’avocate de la défense pose à la cour. Car si Lise s’en retrouve là, c’est par la faute d’un mobile présumé. La jeune fille a menacé sa meilleure amie de mort à de nombreuses reprises. Ce n’est effectivement pas anodin. Et pourtant, cela ne semble plus rien vouloir dire dans le langage d’aujourd’hui.

Si elle avait vraiment voulu la tuer, elle l’aurait pas dit comme ça.

Flora a aussitôt crié au loup auprès de ses amies en affirmant avoir peur de Lise, ce qui alerte l’attention du juge. La menace de Lise a été prise au sérieux par Flora, qui a pourtant couché avec Lise la veille du meurtre.

La jeunesse se retrouve coincée dans son flou artistique, épinglée par la justice pour avoir redéfini le système de valeurs à sa façon. À l’avocate générale qui l’interroge sur sa liaison avec Flora, Lise donne sa propre définition.

On n’a pas fait l’amour, on s’est juste fait du bien.

Nuance…

Cette jeunesse décomplexée désacralise tout sur son passage : Une fille peut sucer un garçon pour lequel elle n’a aucun sentiment, dans le cadre d’un pari. Quel est le problème? Devant sa meilleure copine qui les filme sur son téléphone portable. Normal. Ce n’est pas grave. Tant que ça ne finit par sur les réseaux sociaux (cf The social dilemma). Car là, cela devient une toute autre histoire. Publique. L’image que les adolescents veulent malléable leur échappe soudainement. Brutalement parfois.

Tout le monde parlait de Lise comme d’une salope.

Le réveil est violent (cf Matrix) pour Lise. Ce procès permet à la jeunesse de se confronter à un monde dans lequel on ne peut plus faire tout à fait ce qu’on veut, sous peine de tomber dans l’anarchie (cf Joker).

Est-ce que vous comprenez qu’il est difficile de vous suivre et de vous croire?

Aucun hasard si Lise est rattrapée par la patrouille sur la plage. La vie n’est pas que des vacances. Il existe des règles. Parce que les paroles ont du sens et qu’elles ne doivent pas toujours être prises à la légère, contrairement à ce que pense Lise :

Ce n’était que des paroles. C’est comme quand on se dit je t’aime entre copines, ça veut rien dire.

C’est pourtant à cause de cette incompréhension que Lise se retrouve à devoir justifier ses agissements devant un jury d’adultes effectivement un peu dépassés.

Est-ce que vous diriez que vous êtes une fille facile?

Est-ce qu’on dirait que Nathan est un garçon facile??

Ce procès donne donc l’occasion aux adultes de se mettre à jour en faisant preuve d’indulgence, comme Céline.

Elle a eu des aventures de lycée… Normal.

Un peu plus dur à accepter pour Bruno.

ffa-2019-la-fille-au-bracelet-film-stephane-demoustier

Le papa décrit sa jeune fille comme ordinaire. Fondamentalement, il ne lui fait pas insulte. Elle est effectivement ordinaire. Comme une fille de son âge, Lise explore les plaisirs de la vie, sans tabou. Le monde n’est pas figé. Bruno doit l’accepter et s’interroger sur son propre système de valeurs. Dans son monde, c’est lui qui décide de tout. C’est lui qui fait déjà porter un bracelet à sa fille qui ne devrait jamais fréquenter un mec comme Diego. Pas digne de Bruno, donc certainement pas digne de Lise, le fruit de ses entrailles.

Je veux plus le voir!

Bruno qui pensait connaître très bien sa fille ouvre les yeux (cf Eyes Wide Shut) à son tour et mesure toute la distance qui le sépare de sa fille.

Une fois que le procès sera terminé, tu arrêteras de toujours me dire ce que je dois faire?

C’est l’occasion donnée aux adultes de montrer leur compréhension et leur tolérance.

Être au mauvais endroit, au mauvais moment, ne devrait pas lui coûter sa jeunesse.

Bruno met de l’eau dans son vin. Sa fille était une pré-adulte. Désormais elle est une adulte tout court. Innocente mais pas irresponsable (cf un moment d’égarement). Elle a le droit de fréquenter Diego, même si ça fait grincer des dents.

T’as plus douze ans.

Sortir du jugement. Jouer dans la cour des grands.

LE TRAILER

Cette explication n’engage que son auteur.

2 commentaires

  • Vu ce film récemment, l’explication est très juste, j’ai beaucoup aimé le film, assez prémonitoire sur ce « monde inconnu » que deviennent les ados pour les parents et les adultes en général. Film très fort !

    • Merci pour ce commentaire. Un film sur le jugement que l’on a tendance à poser peut-être un peu trop facilement sur la génération d’après. Un film dont la conclusion est pleine d’espoir finalement…

Commentez ou partagez votre explication

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.