LA BELLE AU BOIS DORMANT

LA BELLE AU BOIS DORMANT

Wolfgang Reitherman, Clyde Geronimi, Eric Larson, Les Clark, 1959

LE COMMENTAIRE

Après avoir courageusement chassé le mammouth pour subvenir aux besoins des siens pendant des années puis être parti fièrement au combat pour protéger son pays de l’occupant, l’homme a été mis au chômage technique par la femme. Pas revanchard, il s’est rabattu sur des métiers d’image où il a pu représenter la femme comme on ne la connait pas : resplendissante de bonne humeur au réveil, parfaitement coiffée et déjà maquillée.

LE PITCH

Une femme naît au monde et se retrouve déjà maudite par une autre (cf Blanche Neige).

LE RÉSUMÉ

Dans un XIVe siècle fait de magie et sortilèges, le roi Stéphane et sa femme mettent au monde une petite Aurore.

In a faraway land, long ago, there lived a King and his fair Queen. Many years they had longed for a child, and finally their wish was granted. A daughter was born, and they called her Aurora. Yes, they named her after the dawn, for she filled their lives with sunshine. Then a great holiday was proclaimed throughout the land, so that all of high or low estate could pay homage to the infant Princess. And our story begins on that most joyful day…

La fête bat son plein au chateau. Le Roi Hubert passe une tête avec son fils Philippe qui se mariera très sûrement avec la princesse quand elle sera majeure. Trois marraines-fées se pressent pour faire cadeau d’un don à la nouvelle née.

La fée Flora, lui offre la beauté. Pâquerette lui procure une voix mélodieuse.

Avant que Pimprenelle puisse conclure, la sorcière Maléfique s’invite pour ruiner la fête en souhaitant à Aurore une mort précoce.

The princess shall indeed grow in grace and beauty, beloved by all who know her. But before the sun sets on her 16th birthday, she shall prick her finger – on the spindle of a spinning wheel – and die!

Pas très sympa.

Stéphane place ses espoirs en Pimprenelle pour qu’elle casse cette malédiction.

She can undo this fearful curse?

Oh no, sire.

La fée fait de son mieux pour donner un espoir à l’enfant. Elle ne mourra pas mais sera plongée dans un sommeil que seul un baiser d’amour pourra venir briser.

Sweet princess, if through this wicked witch’s trick, a spindle should your finger prick… a ray of hope there still may be in this, the gift I give to thee. Not in death, but just in sleep, the fateful prophecy you’ll keep. And from this slumber you shall wake, when true love’s kiss, the spell shall break.

Après sa naissance, Aurore prend le nom d’Églantine pour éviter que la sorcière ne la retrouve. Couvée par les fées, elle grandit loin du chateau. Le royaume fait en sorte qu’il lui soit impossible de se piquer avec quoi que ce soit. Maléfique semble avoir disparu de la circulation.

Églantine croise un jeune homme dans les bois. Tous les deux ont le coup de foudre. Le cavalier est Philippe, qui ignore qu’Églantine n’est autre que sa promise.

Maléfique retrouve la trace de la princesse et l’envoute pour qu’elle se pique le doigt sur un rouet, tombant dans le coma (cf Hibernatus). Les fées décident de plonger tout le chateau dans un profond sommeil jusqu’à ce que la jeune femme se réveille.

Elles comprennent que Philippe est tombé amoureux d’Aurore et le préviennent pour qu’il la délivre. Il brave tous les dangers pour se rendre au chateau, terrasser la sorcière, et embrasser Aurore qui se réveille avec une haleine impeccable – toute ravie de voir son prince.

Le chateau reprend vie. Une grande fête est organisée pour célébrer le mariage d’Aurore et Philippe (cf Le Sens de la Fête). Les marraines-fées sont certainement aussi heureuses que les deux rois.

I just love happy endings.

L’EXPLICATION

La Belle au Bois Dormant, c’est l’apologie du mariage arrangé.

Fut un temps, la société occidentale abordait les choses du coeur avec la tête. Le patrimoine comptait plus qu’aujourd’hui, en tout cas officiellement. Il était nécessaire pour les familles d’assurer leur descendance et placer leurs enfants dans les meilleures conditions de succès. C’est pourquoi les unions étaient décidées à l’avance, dans l’intérêt des uns et des autres. Il fallait s’aimer, sans discuter, et faire des enfants. Beaucoup d’enfants.

Avec les années, une jeunesse effrontée symbolisée par Aurore et Philippe a commencé à se rebeller contre ce mode de fonctionnement. Pour eux, rien de plus horrible que d’imaginer devoir vivre avec une personne que l’on n’aurait pas choisie (cf Marie-Antoinette, Portrait de la Jeune Fille en Feu).

Aurore a manifesté des critiques envers le traitement qui lui était réservé, exprimant l’envie de décider par et pour elle-même.

Why do they still treat me like a child?

Puis elle s’est mise à rêver d’un homme qu’elle rencontrerait dans ses rêves et dont elle tomberait éperdument amoureuse.

He’s tall and handsome, and so romantic.Oh, we walk together, and talk together, and just before we say goodbye, he takes me in his arms, and then… I wake up. It’s only in my dreams. But they say if you dream a thing more than once, it’s sure to come true, and I’ve dreamed that dream so many times.

Aurore veut croire à une notion nouvelle : le grand amour.

De son côté, Philippe mène la vie dure à son père – lui reprochant d’être arriéré. Le ton monte entre les deux hommes.

Now, father, you’re living in the past! This is the 14th century!

Nowadays I’m still the king! And I command you to come to your senses!

Aurore et Philippe n’en font qu’à leur tête. Ils se rencontrent dans les bois, sans connaître leur identité respective. D’une manière inexplicable, ils ont l’impression de vivre un rêve éveillé, en disant le genre de choses incroyablement naïves que seuls les amoureux peuvent se dire – au risque d’endormir tous les autres (cf L’un dans l’autre).

Well, I’m really not supposed to speak to strangers, but… we’ve met before.

Aurore et Philippe ignorent que l’amour est suffisamment compliqué comme cela pour tenter une aventure organique qui se solde, dans la plupart du temps par de la frustration – voire un divorce (cf Marriage Story, Les Noces Rebelles, Blue Valentine, Love).

The road to true love may be barred by still many more dangers.

Ce qu’Aurore et Philippe ignorent est que leurs parents avaient visé juste depuis le début. Ce grand amour a été décidé par Stéphane et Hubert. Tout était écrit, et bien écrit.

Il serait peut-être temps d’arrêter de croire aveuglément au hasard, ou à des forces mystiques qui nous attireraient les un·es vers les autres. Temps de reprendre un peu nos esprits. Faire un peu confiance à celles et ceux qui ont l’expérience. Écouter à nouveau ses parents. Pourquoi ne pas choisir son prénom pendant qu’on y est ?

LE TRAILER

Cette explication de film n’engage que son auteur.

Commentez ou partagez votre explication

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.