L’IMPASSE

L’IMPASSE

Brian De Palma, 1994

LE COMMENTAIRE

Rien de tel que l’amitié entre hommes. Se poser ensemble, à refaire le monde. Regarder à l’horizon du bar avec les yeux remplis des étoiles du futur. À faire des plans sur la comète. Dire des âneries sans conséquence. En boîte de nuit, quand le démon de la danse nous prend au corps, on fait n’importe quoi. Tout va bien. On se marre.

LE PITCH

Un homme ne se fait pas tout à fait libérer de prison.

LE RÉSUMÉ

L’avocat Dave Kleinfeld (Sean Penn) sort de prison son client et néanmoins ami après cinq années de purgatoire, écourtant sa peine de vingt-cinq. Carlito Brigante (Al Pacino) promet qu’il ne remettra jamais plus les couverts mais accompagne quand même son cousin Guajiro (John Ortiz) pour un petit deal de drogue qui tourne court.

Avec les $30,000 du deal avorté de son cousin, Brigante rachète un dancing à Saso (Jorge Porcel) avec l’ambition de gagner $75,000, ce qui serait suffisant pour retourner vivre dans les Caraïbes  – dont il est originaire.

Carlito entend faire les choses en règle. Il humilie Benny Blanco (John Leguizamo) qui lui fait des appels du pied.

I don’t know, but there may be some mis-fuckin’-understanding, I don’t know man, but maybe you don’t remember me, my name is Benny Blanco.

Maybe I don’t give a shit.

Il retrouve son ancien amour Gail (Penelope Ann Miller), une ancienne danseuse de ballet à qui il arrive de montrer ses seins dans des strip clubs.

Kleinfeld file un mauvais coton. Il se drogue. Au contact des gangsters, il a commencé à prendre la confiance. Mauvaise idée : il s’amourache de la soeur de Benny (Ingrid Rogers), ce qui va créer des tensions que Carlito tente de désamorcer. Le mafieux Anthony « Tony T » Taglialucci (Frank Minucci) le met à nouveau en garde à propos de Kleinfeld :

This guy a friend of yours?

Yeah, he’s a friend of mine.

He’s a fucking cockroach.

Carlito tient bon. La situation va pourtant lui échapper lorsque son ami abat Taglialucci après lui avoir dérobé un million de patates. Grosse erreur. Tout est fini. Carlito veut quitter la ville avec Gail pendant qu’il est encore temps.

Kleinfeld survit à un assassinat et offre de témoigner contre Carlito, qui se fait interpeller par la police. C’est pourtant bien Kleinfeld que veut la Police. Carlito refuse de témoigner contre son ami. Il se rend à l’hôpital pour régler ses comptes mais Kleinfeld qui se fait tuer par le fils Taglialucci (cf Sonatine).

Le compte à rebours a commencé. Carlito retrouve Gail à Grand Central pour mettre les voiles. Sur le quai de la gare, il se fait à son tour abattre par Benny, trahi par son homme de main Pachanga (Luis Guzmán).

Sorry boys, all the stitches in the world can’t sew me together again.

Avant de mourir, Carlito regarde un panneau d’affichage en s’imaginant Gail danser dans les Caraïbes. En vérité, Gail ne danse pas du tout. Elle est en larmes sur le quai, en plus d’être enceinte.

L’EXPLICATION

L’Impasse, ce sont les faux-amis.

On ne peut pas vivre sans ami puisque nous avons l’instinct grégaire (cf Les Petits Mouchoirs). Or en amitié, comme en amour, il faut savoir miser sur le bon cheval. Carlito pense que Kleinfeld est un ami puisqu’il le sort de prison quand même. Il croit que Kleinfeld lui a rendu sa liberté, mais il va la lui reprendre. Le sens de l’honneur de Carlito va le perdre. Sa fidélité sera sa faiblesse.

Never give up your friends, Dave, no matter what.

Il fait confiance. Bêtement, il pense avoir une dette. Malheureusement, il se trompe car Dave se révèle être une planche pourrie qui perd les pédales au contact des criminels. Le maillon faible, à qui le monde de la nuit est monté à la tête. En s’attaquant à Taglialucci, il passe de l’autre côté de la barrière.

You ripped him off, didn’t you?

What?

Tony T. You did take the million dollars, didn’t you?

Yeah.

You ain’t a lawyer no more, Dave, you’re a gangster now.

Carlito a un autre principe : il fait tapis. La vie pas à moitié. Et surtout, il ne revient pas en arrière.

There is a line you cross, you don’t never come back from. Point of no return. Dave crossed it. I’m here with him. That’s means I am going along for the ride. The whole ride. All the way to the end of the line, wherever that is.

Il se rend compte que ses beaux principes peuvent se retourner contre lui. Rendre service à un ami, lorsqu’il n’est pas le bon, est finalement bien plus dangereux qu’une balle.

Favor gonna kill you faster than a bullet.

Kleinfeld n’était pas celui qu’on croyait. Le respectable avocat Juif se révèle être pire que le petit brigand des îles. Carlito ne s’est pas méfié. Il n’a pas vu l’angle mort. Il n’a pas eu le flair. Carlito est comme un président de club de foot qui ne veut pas changer d’entraîneur alors que son équipe est à la dérive. Un romantique dans un monde pragmatique qui nécessite d’avoir une vision. Carlito en manque cruellement.

Il n’a pas non plus senti que Benny Blanco prendrait sa revanche ou que Pachanga le trahirait. Dans son ascension, il s’est mal entouré et a fait preuve de naïveté.

If you can’t see the angles no more, you’re in trouble.

Conscient de tout cela, Carlito n’a pas su naviguer comme aurait pu le faire un homme politique, en changeant de cheval pour sauver sa tête. Carlito est l’imbécile qui ne change pas d’avis. Lui aussi est en quelque sorte un faux-ami pour Gail.

Car celle qui perd tout dans l’histoire, c’est elle.

Gail aurait été inspirée de ne pas reprendre ce boulet. Kleinfeld meurt assassiné à l’hôpital. Carlito meurt de manière romantique sur le quai d’une gare en rêvant de Porto Rico. Gail est celle qui reste, seule, avec un bébé sur les bras.

LE TRAILER

Cette explication n’engage que son auteur.

Un commentaire

Commentez ou partagez votre explication

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.