LE LABYRINTHE

LE LABYRINTHE

Wes Ball, 2014

LE COMMENTAIRE

Quand on est jeune, on a envie que tout soit possible et paradoxalement tout nous paraît tellement compliqué. Le monde extérieur est barricadé, comme un horizon indépassable. On se retrouve limité par des examens ou par le jugement des uns et des autres. Forcément cloisonné, forcé de se concentrer sur soi et son petit nombril. Les plus téméraires ou les plus insouciants ne peuvent cependant pas s’empêcher de s’approcher des limites.

LE PITCH

Un adolescent rejoint un groupe isolé entre quatre murs.

LE RÉSUMÉ

Un garçon est acheminé par un monte-charge vers une clairière, en compagnie d’autres garçons de son âge. Il s’agit d’une petite communauté qui s’est organisée avec les moyens du bord depuis quelques années déjà. Des murs les entourent. Le chef du clan, Alby (Aml Ameen) lui donne les consignes : chacun doit faire sa part, personne ne bronche. Les murs sont les remparts de labyrinthes géants. Chaque jour, des coureurs tentent de trouver la sortie en prenant soin de rentrer avant la nuit. Sinon ils prendraient le risque de se faire blesser par des griffeurs, les créatures du labyrinthe. Chaque moi, un nouveau arrive avec des vivres.

Lors d’un rite initiatique, le nouvel arrivant se rappelle de son prénom : Thomas (Dylan O’Brien).

Thomas est agressé par un coureur qui a été blessé par un griffeur en pleine journée. C’est inhabituel. Le groupe décide de le repousser dans le labyrinthe la nuit venue. Alby et Minho (Ki Hong Lee) partent sur ses traces pour comprendre ce qui s’est passé. Alby est blessé à son tour. Les deux garçons reviennent trop tard. Thomas les rejoint à l’intérieur du labyrinthe avant que les portes ne se referment. Les voilà coincés pour la nuit. Alby est mis à l’abri. Minho et Thomas parviennent à tuer un griffeur en l’écrasant entre deux blocs. Le lendemain matin, les trois rescapés s’en sortent. Alby rejoint l’infirmerie.

Gally (Will Poulter) s’inquiète de ce qui se passe. L’équilibre est chahuté. D’abord Thomas est promu coureur. Ensuite, une fille (Kaya Scodelario) également amnésique arrive avec une note affirmant qu’elle sera la dernière.

« She’s the last one… ever. » What the hell does that mean?

Minho et Thomas retourne à l’intérieur et trouvent une sortie. Les murs se mettent alors à bouger d’une manière inattendue.

Le soir suivant, les portes du labyrinthe restent ouverte. Le groupe se fait attaquer par les griffeurs. L’attaque fait une dizaine de morts, dont Alby. Gally prend le pouvoir et enferme Thomas avec Teresa.

Thomas retrouve la mémoire : Le labyrinthe est un test. Teresa et lui travaillent pour Wicked, le laboratoire qui a placé ces adolescents là où ils sont. Gally suggère de les donner en offrande aux griffeurs. Newt (Thomas Brodie-Sangster) fait pression pour qu’ils soient libérer. Thomas et Teresa veulent tenter leur chance dans le labyrinthe et invitent les autres à les suivre. La moitié les suit, les autres restent avec Gally (cf L’aventure du Poséidon).

Quelques dissidents sont mortellement blessés par des griffeurs mais le groupe parvient à une salle de contrôle. Une vidéo leur apporte quelques réponses :

Hello. My name is Doctor Ava Paige. I’m Director of Operations of the World Catastrophe Killzone Department. If you’re watching this, that means you’ve successfully completed the Maze Trials. I wish I could be there in person to congratulate you… but circumstances seem to have prevented it. I’m sure by now, you must all be very confused, angry, frightened. I can only assure you that everything that’s happened to you, everything we’ve done to you, it was all done for a reason. You may not realize it, but you’re very important. Unfortunately, your trials have only just begun. As you’ll no doubt soon discover, not everyone agrees with our methods. Progress is slow, people are scared. It may be too late for us… for me… but not for you. The outside world awaits. Remember: Wicked is good.

Gally les rejoint. Il est blessé lui aussi. Le groupe l’achève, tuant au passage le pauvre Chuck (Blake Cooper).

Des hommes armés pénètrent le laboratoire et exfiltrent Thomas et ses amis par hélicoptère. Il apparait qu’Ava Paige (Patricia Clarkson) n’est pas morte. La mort des scientifiques était une mise en scène.

Well… I think it’s safe to say the Maze Trials were a complete success. I wasn’t expecting so many survivors, but… the more the merrier. Thomas continues to surprise and impress; and, for now, they seem to have taken the bait. It’s too soon to say, but… they could be the key to everything. So let’s move forward. It’s time now to begin… Phase Two.

Le test continue…

L’EXPLICATION

Le Labyrinthe, c’est une première étape vers l’âge adulte.

Les bébés ne sont pas préparés à la violence du monde qui les attend au sortir du ventre bien chaud de leur mère. Alors ils passent leur temps à pleurer en réaction à leur entourage. À l’adolescence, on pense qu’on a fait le plus dur en se débarrassant des roulettes de son vélo. En vérité on est livré à soi-même, tout comme les autres.

On commence à se demander ce qu’on fait ici, sans qu’on nous donne la réponse. C’est ça le monde des adultes. Les réponses, il faut aller les chercher dans les couloirs du labyrinthe, ce qui n’est pas sans risque.

Trust me, the maze is a dangerous place.

Dans un labyrinthe on s’y perd. On peut aussi rencontrer le Minotaure (cf Shining). Ajouté à cela qu’on n’est pas sûr de savoir ce qu’on trouve derrière. Ça ne donne pas vraiment envie. Face à cette situation, on peut donc baisser les bras comme Gally qui se réfugie derrière l’ordre en place. Son créneau, c’est d’attendre. La communauté a trois ans. C’est pas mal. Elle ne prospère pas mais qu’importe. Après tout, elle est toujours là.

The rules are the only thing that have ever held us together. Why now are we questioning that?

Le problème de la communauté sous le règne de Gally, c’est qu’elle végète dans son champs. Elle risque de finir comme un village coupé du monde.

Les amateurs de récits apocalyptiques savent pertinemment que la meilleure manière de se faire tuer par des zombies (cf World War Z) ou par des cannibales (cf La Route), c’est de rester au même endroit. Se barricader n’est pas un gage de salut (cf It comes at night). Chuck pourrait attendre des années avant qu’on le retrouve sur son île déserte (cf Seul au monde). Pour sortir de sa condition, il est nécessaire d’aller au devant de l’aventure (cf Seul sur mars).

Alors Alby est optimiste. Les coureurs qu’il envoie dans le labyrinthe chaque jour reviennent souvent bredouilles. Mais leurs efforts ne sont pas vains. Cette situation d’enfermement n’est que temporaire. Il le sait.

We’re trapped here, aren’t we?

For the moment.

Le passé ne compte plus. L’avenir est encore incertain. Tout ce qui importe à Alby, c’est le moment présent (cf Le cercle des poètes disparus) et ce qu’on peut en faire.

What does matter is who we are now, and what we do, right now.

La providence le récompense en lui envoyant Thomas. Grâce à lui, tout va s’accélérer. Le nouveau montre la voie aux autres en tentant le tout pour le tout. Il fait souffler un vent de fraicheur décomplexée qui inspire beaucoup de jeunes autour de lui (cf Les Évadés).

This place… it’s not what we thought it was. It’s not a prison, it’s a test. It all started when we were kids. They’d give us these challenges. They were experimenting on us, and then people started disappearing, every month, one after the other, like clockwork.

La méthode de Thomas est de chercher à établir la confiance avec les autres en passant avec eux un contrat. Être clair sur son projet et ses propositions. Trouver les mots qui résonnent. Ne prendre personne en traitre.

No, I’m not trying to scare you, you’re already scared. All right? I’m scared. But I’d rather risk my life out there than spending the rest of it in here. We don’t belong here. Hey, this place isn’t our home. We were put here. Okay? We were trapped here! At least out there, we’ve a choice. We can make it outta here. I know that.

Thomas n’est pas un leader que les autres suivraient bêtement comme des moutons. Il est un éclaireur dont les autres peuvent s’inspirer. Celui qui n’a pas peur de s’aventurer dans le labyrinthe qui risque de se refermer sur lui. Il se laisse porter par sa curiosité (cf Alice au Pays des Merveilles) et par sa détermination. Ainsi, il se rapproche un peu plus de la vérité.

LE TRAILER

Cette explication n’engage que son auteur.

Commentez ou partagez votre explication

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.