KILL BILL : VOLUME 1

KILL BILL : VOLUME 1

Quentin Tarantino, 2003

LE COMMENTAIRE

Les femmes reviennent de l’enfer par la faute de l’homme. Eve fut la première femme à être accusée par les hommes du malheur de l’humanité. Depuis, trop de femmes ont été brûlées sous prétexte qu’elles avaient du caractère (cf The Witch). Aujourd’hui encore des féminicides. Des abus, des viols ou des violences qu’aucun maquillage ou filtre à selfie ne pourront jamais réussir à masquer.

LE PITCH

Une femme se lance à la poursuite de son agresseur et de ses complices.

LE RÉSUMÉ

Au beau milieu du Texas, une jeune mariée (Uma Thurman) se fait attaquer dans une petite chapelle de El Paso. À peine le temps de dire à son agresseur qu’elle est enceinte de lui.

Bill… it’s your baby…

Laissée pour morte, elle survit à ses blessures après un long coma (cf Hibernatus). Elle Driver (Daryl Hannah), la rivale de mariée déguisée en infirmière, s’apprête à lui faire une injection létale.

I might never have liked you. Point of fact, I despise you. But that doesn’t suggest I don’t respect you. Dying in our sleep is a luxury our kind is rarely afforded. My gift to you.

Bill lui ordonne d’arrêter la procédure.

Elle, you’re gonna have to abort the mission. Y’all beat the hell out of that woman, but you didn’t kill her. And I put a bullet in her head, but her heart just kept on beatin’. Now, you saw that yourself with your own beautiful blue eye, did you not? We’ve done a lot of things to this lady. And if she ever wakes up, we’ll do a whole lot more. But one thing we won’t do is sneak into her room in the night like a filthy rat and kill her in her sleep. And the reason we won’t do that thing is because… that thing would lower us. 

Malgré le monologue de son boss, elle s’en va, amère.

Word of advice, shithead – don’t you ever wake up!

La mariée se réveille pourtant de son coma. Comprend qu’elle a perdu le bébé. Tue un homme qui s’apprêtait à la violer (Jonathan Loughran), ainsi que l’infirmier (Michael Bowen) qui a permis que des hommes la violent pendant la durée de son séjour à l’hôpital.

Une fois sur pied, elle entreprend de se venger des quatre membres des Vipères Assassines ainsi que de leur leader Bill, responsables de son agression.

Les forces de l’ordre mènent l’enquête et ont du mal à comprendre ce qui s’est passé, au-delà des faits.

It would appear someone objected to this union…

Elle retrouve d’abord O-Ren Ishii (Lucy Liu) à Tokyo. Ensuite elle se débarrasse de Vernita (Vivica A. Fox) qu’elle tue à domicile après lui avoir laissé le choix.

So when do we do this?

It all depends. When do you want to die? Tomorrow? The day after tomorrow?

Apparemment, la mariée ignore que sa fille est toujours en vie (cf Kill Bill : volume 2)…

Il lui reste encore trois noms sur sa liste.

Capture d’écran 2020-03-28 à 10.59.52

L’EXPLICATION

Kill Bill : volume 1, c’est commencer les grands travaux.

Dans notre époque contemporaine, on peut facilement se contenter de vivre en pilote automatique. Métro boulot dodo jusqu’aux prochaines vacances (cf Camping), en essayant d’éviter le burn out (cf Chute libre). On vit en se laissant porter gentiment, parfois à côté de la plaque (cf The Game), jusqu’à se faire débrancher (cf Matrix). Heureusement des crises se produisent et nous obligent à reprendre les commandes (cf Sully). La mariée semble avoir vécu sa vie de manière pépère jusqu’à ce qu’elle se fasse défoncer par Bill et ses sbires. En passant tout près de la mort, elle prend mieux conscience de sa chance d’être en vie. Il s’agit de ne pas la gaspiller.

Avant toute chose, la mariée veut commencer par se venger. Drôle de manière de remercier ceux qui l’ont paradoxalement aidée à ouvrir les yeux (cf Eyes Wide Shut). Admettons.

Avant de dire que la vengeance ne sert à rien (cf Munich), il est nécessaire de comprendre les raisons de cette vengeance et ce qu’elle va permettre de faire. En l’occurrence, la mariée a souffert physiquement par la faute de Bill et de sa bande. Elle a perdu quatre ans de sa vie qui ne reviendront pas. Surtout, elle a perdu sa fille.

My baby! My baby!

On peut comprendre qu’elle en ait gros sur la patate et qu’elle décide de faire souffrir en retour ceux qui l’ont faite souffrir. D’autant que tout ça lui est un peu tombé dessus sans raison. On dirait que Bill ait pris un malin plaisir à la voir dans la douleur, sans motif.

Do you find me sadistic? You know, I bet I could fry an egg on your head right now, if I wanted to. You know, Kiddo, I’d like to believe that you’re aware enough even now to know that there’s nothing sadistic in my actions. Well, maybe towards those other… jokers, but not you. No Kiddo, at this moment, this is me at my most… masochistic.

La mariée va donc remonter la filière. Elle ne court pas après des excuses.

So I suppose it’s a little late for an apology, huh?

Non. Ce qu’elle veut, c’est une explication. Elle mérite une explication. On ne se fait pas casser la figure comme ça, sans raison. Ensuite elle fera comprendre à ses agresseurs qu’ils ont eu une mauvaise idée de se frotter à elle.

Look at me, Matsumoto. Take a good look at my face. Look at my eyes. Do I look familiar? Do I look like somebody… you murdered?

Et elle pourra confronter Bill, le patriarche (cf Les dents de la mer 2)

That’s my girl.

Elle met en place son plan de bataille en désignant précisément l’ordre avec lequel elle compte faire tomber les dominos. D’abord O-Ren. Ensuite Vernita. Bill comme une cerise sur le gateau.

Tout est fait de manière méticuleuse. La mariée reprend sa vie en main et prend du plaisir dans son entreprise.

When fortune smiles on something as violent and ugly as revenge, it seems proof like no other, that not only does God exist, you’re doing His will.

Capture d’écran 2020-03-28 à 16.26.58

Que trouvera-t-elle au bout de son voyage? Peut-être un autre voyage? Les personnes qui réaménagent leur salon trouvent toujours d’autres travaux à accomplir une fois qu’ils ont fini.

Pour le moment, ce n’est pas son problème. Chaque chose en son temps. Les questions trouveront leurs réponses.

LE TRAILER

Cette explication n’engage que son auteur.

Commentez ou partagez votre explication

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.