LA MENTALE

LA MENTALE

Manuel Boursinhac, 2002 

LE COMMENTAIRE

On dit qu’il n’y a pas de sot métier. Il existe pourtant des sales boulots. Comme celui de gangster qui impose de devoir se salir les mains, porter une cagoule, sans horaires fixes ni vacances, surveiller ses arrières en permanence… Pas le droit à l’erreur (cf Mystic River). S’ils font mine de mener la vie de rêve (cf Scarface) dans des clubs branchés, les gangsters sont en vérité hantés par leur métier (cf Mafia Blues). Une chose est certaine : Ils ne s’amusent pas tous les jours. Est-ce néanmoins une raison pour tirer une telle tronche en permanence? La question mérite d’être posée.

LE PITCH

Un ex-criminel tout juste sorti de prison reprend du service.

LE RÉSUMÉ

Driss (Samuel Le Bihan) retourne à la vie civile après avoir passé quatre ans derrière les barreaux. Il veut redevenir un membre productif de la société (cf The Yards). Avec Lise (Marie Guillard), il compte bien refaire sa vie. Peut-être même fonder une famille. Chaque jour il va au charbon.

Cependant déjà lassé par un travail honnête quoique peu reluisant, Driss va vite revenir à ses premiers amours. Yanis (Samy Naceri) lui remet le grappin dessus (cf Sexy Beast). L’ancien détenu retrouve ainsi Nina (Clotilde Courau), une Gitane sous la robe de laquelle il avait posé ses yeux. Il est de retour aux affaires.

Malheureusement, Driss se retrouve aussitôt dans une embrouille entre Yanis et Fèche (Michel Duchaussoy), un vieux de la vieille connu et respecté dans le milieu.

Fèche, c’est pas la même.

Yanis a cherché à marquer son territoire, ce qui a déplu à l’ancien qui s’est senti insulté (cf No country for Old Men). Fèche se venge en tuant Mel (David Saracino), le petit frère de Driss.

Suite à un règlement de compte sanglant, Driss est le seul rescapé. Il passe furtivement une tête à l’enterrement de Yanis au cours duquel Nina et Lise s’expliquent à leur façon.

Ses rêves, c’est avec moi qu’il va les vivre.

Ah oui? Moi je porte son enfant…

Driss n’aura de toute façon pas à choisir entre l’une ou l’autre (cf Les Choses de la Vie) car Marco (Thierry Perkins-Lyautey) veut aussi se venger. Il colle deux bastos à Driss.

Il devient de plus en plus évident que Lise va devoir élever l’enfant qu’elle porte sans son père biologique.

Capture d’écran 2020-08-19 à 22.20.09

L’EXPLICATION

La Mentale, c’est un code de conduite finalement inutile.

Depuis Aristote, on nous apprend à vivre de manière vertueuse. Honorant les principes fondamentaux de la Républiques et respectant à la lettre les taux directeurs de la Banque Centrale Européenne.

Il n’empêche que dans un monde de plus en plus sérieusement en proie à l’effondrement (cf Juste la fin du monde), nous sommes en droit de nous reposer sérieusement la question des valeurs. À quoi tout cela sert-il au juste? Dans l’hypothèse où tout cela ne serve à rien (cf Vivarium), à quoi bon se conduire avec dignité (cf Des hommes d’honneur)? Dieu est à l’agonie, lâché par son Église moribonde et corrompue (cf Stigmata). La morale était le ciment du lien social. Désormais elle se fissure. L’édifice tout entier prend l’eau (cf Titanic). Dès lors, pourquoi ne pas simplement revenir à un état sauvage? Partir nager avec les dauphins (cf Le Grand Bleu), vivre au Sénégal (cf Le Pacte des Loups) ou dévorer son prochain (cf World War Z). Plus de règle. Oeil pour oeil. Le règne de celui qui tire le premier.

C’est le choix respectable qu’a fait Yanis. Sa vie au dessus des lois lui permet d’empocher gros. Pour cela, il joue sa vie à chaque fois. Il a néanmoins besoin d’une morale, la sienne. Une code qu’il a défini lui-même. Une sorte de bushido.

Les règles y’en a qu’une : tu casses pas les couilles = personne t’emmerde. Tu fais chier = on te pète les reins. Tu trahis = t’es mort. C’est la Mentale.

La Mentale l’aide à digérer les couleuvres qu’il avale tous les jours, ou qu’il fait avaler aux autres avec un revolver sur la tempe. Il peut braquer, voler ou tuer du moment qu’il est en accord avec lui-même. Tel un religieux qui ne mangerait pas de cochon mais qui ne cracherait pas sur un petit verre d’alcool de temps en temps.

Grâce à la Mentale, Yanis fonctionne en autonomie.

On n’a pas de patron.

Ni Dieu, ni Maître.

Yanis est pourtant loin d’être un anarchiste, voire même un corsaire. Il aime l’argent et ne s’en cache pas. Refuse toute idée communiste. Mais il a un sens de la famille important. Il fait tout ça pour le collectif. Yanis est un altruiste.

Ce qui compte le plus pour moi, c’est nous!

La Mentale est une redéfinition de la morale, dans un monde qui n’en a plus une once. Tout d’abord parce que les jeunes loups ne pensent qu’à leur ambition personnelle.

Moi maintenant j’suis un homme moi! (…) J’veux rentrer dans la légende!

Mel est à l’image de la nouvelle génération matérialiste qui se définit à la frime. Pour frimer, l’argent aide beaucoup…

C’est la maille qui fait l’homme, pas la manière!

Au lieu de jouer les caïds, Mel ferait mieux de passer son bac. Et comme le lui enseigne Yanis, il serait plus inspiré d’apprendre par coeur la première règle de la Mentale.

Commence déjà par fermer ta gueule!

Également parce que les vieux ont tout renié, à l’image de Fèche qui tue un adolescent et demande une rançon pour sa dépouille. Fèche chie littéralement sur le fameux code de Yanis.

Qu’est-ce tu veux faire? Tu veux rentrer en guerre pour une boîte de cul? Mais regarde les choses honnêtement. T’as de la Mentale quand même?

La Mentale? Qu’est-ce que c’est que cette connerie??

Pour ne pas se noyer dans cet océan d’à peu près, Yanis s’accroche à son code. C’est également pour cela qu’il veut que Driss le rejoigne. Pour ne pas que Lise en fasse une tarlouze de beauf, selon ses propres termes. Il est vrai que Driss s’est un peu ramolli…

J’ai du bol! J’arrive, je tape une affaire et je me retrouve en guerre avec tout Paris.

Attends mais qu’est-ce que tu croyais là? Tu te pointes tu griffes 500 patates et ciao? C’est pas comme ça que ça se passe. Tu prends tout avec : le bon comme le mauvais. 

hQdggnTfkC0dLJ8HvmYaXqqYydV

On ne se sort pas comme ça du gangsterisme. C’est à la vie et surtout à la mort. Plutôt à la mort d’ailleurs. Ce qui peut en épuiser certains comme Niglo (Francis Renaud), marqué par la disparition de son pote Foued (Lucien Jean-Baptiste).

Quand est-ce que ça va s’arrêter..?

Yanis le sait. Il surnage tant bien que mal avant de finir par boire la tasse lui-aussi, emporté par son ego.

J’le baise moi Fèche!

Au final, Yanis finit comme les autres. Personne ne se rappellera de lui et de sa Mentale. Pas plus que le domino qui est tombé avant lui et celui qui tombera après.

LE TRAILER

Cette explication n’engage que son auteur.

Un commentaire

Commentez ou partagez votre explication

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.