MYSTIC RIVER

MYSTIC RIVER
Clint Eastwood, 2003

LE COMMENTAIRE

Parfois, l’homme se prend pour un saumon d’Alaska, à la fois sauvage et goûtu. Il tente de remonter le courant à contre-sens, tout en évitant les griffes des ours. Il se dit qu’impossible n’est pas Français, même en Alaska. Alors il se bat de toutes ses forces contre l’adversité. C’est une guerre malheureusement perdue d’avance. Celui qui essaie de jouer une partie de rugby seul contre les forces de police connaît l’issue du match à l’avance. Parfois, l’homme doit accepter son impuissance.

LE PITCH

L’eau de la Mystic River a coulé sous les ponts.

LE RÉSUMÉ

Boston, 1975. Les petits Jimmy Markum (Jason Kelly), Sean Devine (Connor Paolo) et Dave Boyle (Cameron Bowen) jouent dans la rue lorsque deux prétendus officiers de police les interpellent. Jimmy et Sean se sauvent mais Dave grimpe avec eux dans la voiture. Il sera séquestré et violé pendant 4 jours.

25 ans plus tard, Jimmy (Sean Penn) est un ex-taulard, toujours dans le milieu. Dave (Tim Robbins) est ouvrier. Sean (Kevin Bacon) est devenu policier.

Katie (Emmy Rossum) la fille chérie de Jimmy fréquente le jeune Brendan Harris (Tom Guiry) avec lequel elle compte filer à Vegas contre l’avis de son père. Elle est retrouvée assassinée. C’est Sean qui mène l’enquête.

Sean penche rapidement du côté des Harris. L’arme du crime appartenait au père de Brendan, disparu depuis des années mais qui envoie chaque mois 500 dollars à sa femme.  De son côté, le Sergent Whitey Powers (Laurence Fishburne) soupçonne Dave, aperçu avec Katie la nuit du crime et qui est revenu chez lui avec une blessure à la main.

Jimmy et ses loubards mènent aussi leur enquête. Les déclarations contradictoires, le comportement suspect et les propos incohérents de Dave attirent l’attention. Jimmy le pense coupable. Celeste (Marcia Gay Harden), la femme de Dave va finir de pousser son mari dans la tombe.

He’s been acting kind of nuts lately. I’m almost afraid of him. Do you know something?

Jimmy soule Dave et le force aux aveux.

Admit what you did.

Dave confesse qu’il a bien tué quelqu’un ce soir là, pas Katie. Il ne parvient pas à convaincre Jimmy. Dave cède sous la pression et avoue le meurtre de Katie. Jimmy l’abat à contre coeur.

Sean découvre plus tard que le frère de Brendan (Spencer Treat Clark) et son pote John sont les vrais coupables (Andrew Mackin). Il annonce la nouvelle à Jimmy et en profite pour lui demander s’il a des nouvelles de Dave qu’il aimerait interroger dans le cadre d’une autre affaire de meurtre, celui d’un pédophile.

Jimmy, amer, remercie Sean par un reproche.

If only you had been a little faster.

Sean comprend ce qui s’est passé. Il provoque Jimmy en lui demandant s’il va également envoyer 500 dollars à Celeste.

Sean retrouve sa femme (Tori Davis) dont il s’était séparé. Jimmy avoue son crime à sa femme (Laura Linney) qui lui pardonne.

Their daddy’s a king. And a king knows what to do and does it. Even when it’s hard. And their daddy will do whatever he has to for those he loves. And that’s all that matters. Because everyone is weak, Jimmy. Everyone but us. We will never be weak. And you, you could rule this town. 

Les deux hommes se retrouvent à l’occasion d’une parade. Sean a Jimmy à l’oeil.

105299073_o

L’EXPLICATION

Mystic River c’est une bavure criminelle.

D’habitude c’est la police qui se trompe. Les mafieux eux sont connus pour leur flair. Les tueurs rendent justice quand celle-ci ne fait pas son travail. Sauf qu’ici, pour changer, les gangsters passent à côté de leur sujet à l’image de Jimmy qui a tout faux, sur toute la ligne.

Les criminels ont toujours une raison qui leur appartient et qui leur permet d’avoir leur conscience pour eux. Ils méritent la prison pour leur acte. C’est le jeu. Ils l’acceptent d’autant plus facilement qu’ils estiment que leur victime méritait une balle dans la tête.

Jimmy ne va pas finir en prison pour le meurtre de Dave mais il va être hanté toute sa vie pour avoir buté le mauvais mec qui se trouvait être un copain d’enfance. La revanche de Jimmy tourne court. Si on ajoute la mort de sa fille, ça fait beaucoup.

Les criminels sont donc humains et peuvent se tromper. La question est de savoir s’ils ont le droit à l’erreur. Revenons sur les faits:

1) À l’origine il y a un viol qui reste encore dans toutes les têtes, surtout celles de Sean et Jimmy qui ont vu Dave s’éloigner dans cette voiture.

Sometimes I think, I think all three of us got in that car…

Ça n’est pas une excuse.

2) La suspicion qui entoure Dave ne cesse de prendre du volume. Dave devient le coupable parfait, même s’il est innocent.

Ça n’est certainement pas une excuse.

3) Le doute est validé par la femme de Dave elle-même! C’est elle qui confie à Jimmy, sans le dire, que Dave est sûrement le tueur de Katie.

Ça ne devrait pas être une excuse.

4) Il y a une execution au cours de laquelle Jimmy réunit toutes les conditions: l’alcool, la menace puis le chantage émotionnel. Comme un taureau dans l’arène, Dave ne peut pas s’en sortir.

Aucune excuse!

Le droit à l’erreur est accordé par la femme de Jimmy. Elle pardonne à son mari en qualité de Roi. Et on permet tout au roi.

On comprend dès lors mieux le rôle joué par la femme qui comme Connie dans le Parrain 3 finissent par tirer les ficelles. La mère de Dave est à l’origine de tout. Rien ne se serait passé si elle n’avait pas laisser trainer son fils dans la rue, à la merci des pédophiles. Celeste joue le rôle du Juda en trahissant son mari, ce qui a même le don d’irriter la femme de Jimmy.

What kind of wive says those things about her husband?

Car Annabeth est mafiosa. Celle qui devrait mettre la fessée à son mari pour sa mauvaise conduite… le conforte dans le crime. Elle l’absout.

Ceux qui trinquent dans l’histoire ce sont les hommes qui n’en finissent pas de porter leur croix.

The reality is we’re still 11 year old boys locked in a cellar imagining what our lives would have been if we’d escaped.

Dave paie de sa vie le fait d’être naïf. Jimmy va vivre avec la culpabilité de la mort de sa fille et de celle de son meilleur copain. Sean enfin, tel Sisyphe, continue de pousser sa pierre.

I’m tired of wishing things made sense. I’m tired of caring about some dead girl, and there’s just gonna be another one after her. Sending killers to jail is just sending them where they’ve been heading all their dumb, pathetic lives.

LE TRAILER

 

 

Cette explication n’engage que son auteur.

 

Commentez ou partagez votre explication

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.