L’HORLOGER DE SAINT PAUL

L’HORLOGER DE SAINT PAUL

Bertrand Tavernier, 1974

LE COMMENTAIRE

Si la vie d’un homme passe relativement vite, elle est néanmoins remplie d’occasions de faire n’importe quoi (cf Un moment d’égarement). Des bêtises qui peuvent se transformer en regrets (cf Inception) si l’homme n’en tirent aucune leçon. Très peu d’occasions de se distinguer par sa discretion, son humilité ou son empathie. De se lever pour prendre la défense de quelqu’un qui lui est cher. Prendre la parole. Prononcer quelques mots précieux. Des occasions que l’homme devra savoir ne pas rater.

LE PITCH

Un père finit par retrouver son fils.

LE RÉSUMÉ

Michel Descombes (Philippe Noiret) est l’horloger de Saint Paul, à Lyon. Les hommes du commissaire Guilboud (Jean Rochefort) l’emmènent un beau matin car son fils, avec lequel il ne parle plus, est suspecté du meurtre d’un homme. Razon. Une crapule qui n’avait pas bonne réputation dans son usine, à en croire ses collègues.

Il arrêtait pas de nous faire des saloperies… C’était une véritable ordure. Des types comme ça, je dis pas qu’il faut les tuer. Mais il faut pas qu’il y en ait.

Bernard Descombes aurait agi avec sa compagne, Liliane Torrini (Christine Pascal). Le couple est en cavale.

Michel est harcelé par des journalistes qui lui réclament des punchline. Mais le père ne fait pas de déclaration dans un premier temps.

Même si c’est votre fils, qu’est-ce que vous voulez dire?

Il finit par succomber et lance un appel à se rendre. Sans réponse.

Michel est ensuite victime d’une agression dans sa boutique. Deux sbires de l’usine venus se venger en balançant des boules lyonnaises dans sa vitrine. L’opinion publique conservatrice condamne fermement ces actes associés à Mai 68.

C’est normal que les jeunes se conduisent comme ça… Avec les libertés qu’on leur donne! J’vous foutrais ça dans l’armée moi.

Pendant que tout le monde mélange tout, Michel essaie de comprendre. Il consulte Madeleine Fourmet (Andrée Tainsy) qui s’est occupée de Bernard quand il a quitté le foyer après la mort de sa mère.

Un jour, il m’a dit : ‘Mon père y’a pas meilleur homme que lui. Tout le monde l’adore.’

Tout le monde… mais pas lui.

Le couple est finalement capturé dans les Côtes du Nord. Descombes accompagne Guilboud dans le train pour Saint Brieuc. À son arrivée, Bernard refuse simplement de lui parler.

Il veut pas vous voir c’est tout.

Pas un mot n’est échangé dans l’avion du retour qui les ramène vers Lyon.

Lors de la confrontation au tribunal, les deux hommes n’échangent que peu de mots.

T’as rien d’autre à me dire?

Toi non plus tu vois bien…

Bernard semble bien déterminé à purger sa peine. Alors que le commissaire et l’avocat font tout ce qu’ils peuvent pour venir en aide à Descombes, Michel se range derrière la volonté de Bernard.

Je suis entièrement totalement solidaire de mon fils.

La sentence tombe : vingt ans. Michel est abattu.

Au parloir, les deux hommes se parlent enfin.

Le père quitte la prison visiblement soulagé.

L’EXPLICATION

L’horloger de Saint Paul, c’est le bon moment.

La famille Descombes a eu sa part de tuiles, comme les autres. Michel et sa femme se sont séparés (cf Marriage Story). Puis elle est décédée. Michel en a souffert, malgré la séparation. À la suite de quoi, Bernard est parti vivre chez Madeleine. Michel a continué sa vie, sans gloire. Sans se plaindre non plus. Des gens ordinaires.

Y’a pas de héros dans la famille.

Pendant ce temps, les médias renvoient des messages contradictoires qui ne sont pas connectés avec leur expérience du réel. Les informations paraissent fausses, presque méprisantes.

Selon un dernier sondage, 89% des Français sont heureux. Et vous?

Tout cela a conduit le fils à se détacher du père. Un conflit de valeurs. Une absence de communication. L’incompréhension qui mène à la rupture.

Je sais même plus qui c’est mon fils…

Malgré tous les efforts du père, aucun moment semble être le bon pour reprendre contact avec son fils (cf Au nom du père). En perdant Bernard, Michel a perdu une partie essentielle de lui-même. Tout lui a échappé, et continue de lui échapper. Il regarde les aiguilles de la trotteuse galoper sur le cadran, sans pouvoir faire quoi que ce soit pour les rattraper. Comme s’il attendait la fin avec résignation.

Toutes les heures blessent, la dernière tue.

Pas drôle…

Le commissaire et l’avocat lui proposent des solutions qui ne sont pas les bonnes. Car la réponse doit venir de Michel et surtout au bon moment. Certainement pas à travers la presse écrite, ni à Saint Brieuc. Dans l’avion, ils s’ignorent comme deux étrangers. L’un marchant devant l’autre, sans bruit. Sans passion.

Lors de son ultime conversation avec Guilboud, Michel comprend qu’il ne pourra rien faire qui puisse aider son fils à éviter la prison. C’est le moment de cesser de s’obstiner et comprendre l’intention du fils, plutôt que de s’acharner contre lui. La seule chose que Michel puisse faire est d’accepter que son fils soit grand et qu’il veuille prendre ses responsabilités. Ne plus ignorer son geste. En quelques sortes, ne plus le juger non plus. Alors au tribunal, il va le suivre. Appelé à la barre, Michel se place à ses côtés. Il respecte sa volonté. C’est le bon moment.

C’est mon fils qui décide.

La sanction est lourde mais salvatrice pour les Descombes. Ils se retrouvent désormais séparés et paradoxalement plus proches qu’ils ne l’ont peut-être jamais été. (cf Flight). Des deux côtés des barreaux, ils se sentent beaucoup plus libres tous les deux. Pour la première fois, Bernard se sent compris par son père. Il laisse de nouveau l’espace au dialogue, au parloir. Tout un symbole. Tous les deux prennent ainsi le temps d’échanger.

Finalement on n’entend que ce qui nous intéresse.

Des choses banales. Cela suffit souvent.

Ils se réconcilient. Michel raconte comment il a mis une raclée aux deux mecs venus saccager sa boutique. Bernard l’écoute avec attention. Puis ils se disent au revoir sans tristesse. Le lien n’est pas rompu. Quelques minutes ont permis à Michel de sortir de sa prison.

LE TRAILER

Cette explication n’engage que son auteur.

4 commentaires

Commentez ou partagez votre explication

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.