À LA POURSUITE DE DEMAIN

À LA POURSUITE DE DEMAIN

Brad Bird, 2015

LE COMMENTAIRE

Les partisans du nouveau monde sont souvent des amoureux d’un futur qui résonne comme une promesse de mieux. L’humanité visant une amélioration de sa condition, on peut légitimement espérer que les années passant, le monde devienne effectivement meilleur. Alors on se prend à rêver de cités automatisées… avec une criminalité réduite (cf Minority Report)… Un diagnostic énergétique impeccable… Cela ressemblerait presque à Dubai. Aurait-on oublié que nous sommes toujours au milieu des champs de blé?

LE PITCH

Une femme peut empêcher la fin du monde.

LE RÉSUMÉ

Le petit Frank Walker (Thomas Robinson) se rend à la foire mondiale de New York de 1964 dans le but de vendre son prototype de jet pack. Il y rencontre Athena (Raffey Cassidy) qui lui offre un pin’s magique donnant accès à Tomorrowland, un monde caché dans l’attraction It’s a small world. On y pense demain, entre gens de bonnes compagnie, à l’abri des regards.

Have you ever wondered what would happen, if all the geniuses, the artists, the scientists, the smartest, most creative people in the world decided to actually change it? Where, where could they even do such a thing? They’d need a place free from politics and bureaucracy, distractions, greed – a secret place where they could build whatever they were crazy enough to imagine.

C’est ce même pin’s que va trouver par hasard Casey Newton (Britt Robertson), des années plus tard. En réalité, la jeune fille a été recrutée pour son profil de génie optimiste par Athena qui la dépose chez Frank Walker (George Clooney).

Celui qui fut jadis un garçon inventif s’est transformé en vieil aigri, convaincu de la fin du monde. Chez lui, un compte à rebours annonce l’apocalypse avec précision. Casey Newton refuse tout simplement cette fatalité.

I’m not giving up!

La véhémence de ses propos crée des interférences sur les écrans de contrôle de Walker, qui commence à douter…

Athena les emmène dans un Tomorrowland en décrépitude. David Nix (Hugh Laurie) son gouverneur dresse un constat d’échec. Pendant des années, il a essayé de sensibiliser les humains sur leur destin tragique en espérant créer une prise de conscience. Au lieu de cela, la société a contribué à l’accélération de son propre déclin (cf La planète des singes).

You want to sink, you gave up! That’s not the monitor’s fault, that’s yours.

Casey Newton refuse toujours d’abandonner.

Avec l’aide d’Athena, elle parvient à renverser le cours des choses pour prendre la gouvernance de Tomorrowland en compagnie de Walker. Tous les deux forment une nouvelle armée de recruteurs qui vont distribuer des pin’s à toutes celles et ceux qui croient en un monde meilleur.

Dreamers… we are looking for dreamers. 

So… I once told your predecessor that she was nothing but a combination of ones and zeroes, I was wrong. She was much more than that. You are much more than that, too. So, go out there and do she would’ve done. Find the ones who haven’t given up. They’re the future.

L’EXPLICATION

Tomorrowland, c’est just do it.

Dans la vie, il y a celle et ceux qui subissent. À l’image de Frank. Des idéalistes déçus, qui ont essayé sans réussir, avant de basculer du côté cynique de la force. Ces personnes passent leur temps reclus à domicile, devant leurs écrans de TV, à regarder les secondes passer jusqu’à la dernière (cf L’horloger de Saint Paul). Tout cela ne sert à rien.

What you saw was a commercial that was recorded decades ago. It was an invitation that never went out because the damn party got canceled. You are not supposed to do anything, you’ve been manipulated to feel like you’re part of something incredible, like you were special. But you weren’t. You’re not!

Il y a celles et ceux qui pensent qu’on peut changer les choses, à la façon de Nix. Sa méthode est simple : procéder à une inception. En foutant la trouille à tout le monde, chacun va rentrer dans le rang. Se mettre à consommer moins. Recycler ses déchets (cf Wall-E). C’est certain.

Let’s imagine… if you glimpsed the future, you were frightened by what you saw, what would you do with that information? You would go to… the politicians, captains of industry? And how would you convince them? Data? Facts? Good luck! The only facts they won’t challenge are the ones that keep the wheels greased and the dollars rolling in. But what if… what if there was a way of skipping the middle man and putting the critical news directly into everyone’s head?

Tellement certain que cela fonctionne à l’envers.

Heureusement, il y en a d’autres, comme Casey. Une nouvelle génération de Greta Thunberg. Des crevards qui ne lâchent rien, sous aucun prétexte. Le monde est à prendre, pour peu que l’on croit en sa capacité à le changer. Contrairement à Nix, Casey veut voir le verre à moitié plein.

Even the tiniest of actions can change the future.

Yes!!

Casey a été éduquée par un père ingénieur à la NASA, adepte de la philosophie existentialiste.

Don’t we, like, make our own destiny and stuff?

La surdouée sait faire marcher ses neurones. Ce qu’elle va apprendre au contact d’Athena est d’apprendre à les débrancher. Arrêter de se faire des noeuds au cerveau pour mieux passer à l’action. Adopter une philosophie de moyens. Se concentrer sur le comment, sans perdre plus de temps que nécessaire.

I get things are bad but what are we doing to fix it?

Casey a même besoin de faire un crochet par Paris afin de découvrir que Gustave Eiffel le Français s’est fait griller la priorité par Thomas Edison l’Américain. Tout un symbole. Quand il s’agit de changer les choses, l’heure n’est pas à la tergiverse.

La solution ne nous tombera pas dans les mains. Ce qu’il faut, c’est passer aux choses sérieuses. Se retrousser les manches, tous ensemble. Réunir les forces vives de la nation – à majorité blanche visiblement (cf Dead Man).

Et charbonner. Se mettre au travail, sans réfléchir. La planète a besoin qu’on la fasse plutôt qu’on ne la pense. Tous ces bâtisseurs de demain n’auront qu’à se faire un peu confiance.

Just be yourself.

Ça va être super…

Pourquoi changer le monde au fait?

Ah non hein, on a dit qu’on ne se posait pas de question.

LE TRAILER

Cette explication n’engage que son auteur.

2 commentaires

Commentez ou partagez votre explication

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.