MON PÈRE CE HÉROS

MON PÈRE CE HÉROS
Gérard Lauzier, 1991

LE COMMENTAIRE

Rien ne rendra un papa aussi fier que sa fille. Il aime la contempler. Le temps passe et les années avec. Le papa se retrouve dans une situation paradoxale où l’admiration se transforme petit à petit en anxiété. Il se dit qu’il a peut-être un peu trop bien bossé et que quelqu’un risque de lui piquer son petit trésor. Un peu comme une équipe qui aurait développé un jeu attrayant puis qui finirait par reculer pour préserver le score, le papa se met à jouer défensif. Il tackle. Il panique. Il bafouille son football. Mauvaise stratégie. C’est souvent comme ça qu’on perd (cf le PSG et la remontada de 2017).

LE PITCH

Véronique (Marie Gillain) part en vacances à l’île Maurice avec son père André (Gérard Depardieu).

LE RÉSUMÉ

Véro s’engueule une dernière fois avec sa mère (Charlotte de Turkheim) avant de filer en vacances avec son père. Sous le soleil de Maurice, elle attire déjà les regards des jeunes et des moins jeunes malgré ses quatorze ans. André a des bouffées protectionnistes. Aucun garçon n’est assez bien pour sa fille.

Enfin c’est dingue, y’a plein de jeunes très bien et tout ce que tu trouves c’est un musico-drogué et un photographe bidon!

Pour occuper sa fille, il lui colle dans les pattes le jeune Julien (Eric Berger), un lycéen parisien totalement empoté.

T’es à Molière? Moi je suis à Duruy, c’est dur mais je me donne à fond parce qu’après j’ai envie de faire Science Po, l’ENA.

C’est peine perdue. Véro a déjà flashé pour Benjamin (Patrick Mille), un jeune mono de planche à voile. Elle fait croire qu’elle s’est tirée de chez elle, qu’elle a 18 ans, qu’elle zonait dans des squats, qu’André est son mec, qu’il bosse dans les affaires internationales et qu’il se fait passer pour son père. Rien que ça.

André se retrouve donc impliqué malgré lui dans des quiproquos assez grotesques. Il perd patience.

Je suis content que tu sois une fille mais des fois j’te jure j’préférerais que tu sois un garçon!

Après quelques bonnes engueulades, Véro lui avoue tout et lui demande de rentrer dans la magouille pour ne pas perdre son amoureux.

André ne sait pas dire non à sa fille. Il joue le jeu et se prend même d’affection pour le jeune Benjamin. Celui-ci finit par découvrir le pot aux roses après qu’André ait été victime d’un malaise cardiaque en mer et que Véro l’ait appelé « papa ».

Tout rentre dans l’ordre. Véro demande à son père l’autorisation de finir les vacances avec Benjamin et ses parents sur un voilier, entre gens de bonne compagnie et selon les règles de la courtoisie médiévale.

André peut se concentrer sur son amie Isabelle qui est restée à Paris et avec laquelle il veut se marier et avoir une petite fille.

Gérard Depardieu, Marie Gillain

L’EXPLICATION

Mon Père ce Héros c’est un déficit de paternité.

Le héros est celui qui se distingue par sa bravoure et ses mérites exceptionnels. De ce point de vue, on pourrait croire qu’André est effectivement le héros de sa fille car il traverse toute l’île pour la retrouver. Il se bat pour elle. Il lui souffle même son texte pour séduire Benjamin. C’est une façade.

Revenons d’abord sur le personnage de Véronique: une adolescente qui ne sait pas ce qu’elle veut, certainement perturbée par le divorce de ses parents, gâtée pourrie entre le 16e arrondissement et l’île Maurice. Elle ne connait clairement pas sa chance. Comme le rappelle André…

Y’a des gamines à Paris qui n’ont même pas de quoi se payer la piscine municipale.

Véro s’en cogne. Tout ce qui compte pour elle, c’est elle-même. Sa religion aujourd’hui serait le selfie. Si elle est en guerre ouverte contre sa mère, c’est uniquement parce qu’Irina lui résiste.

Tu vois comment elle me traite? Une gamine de 14 ans!

Tout l’inverse d’André qui lui passe tous ses caprices. Il faut dire que Véro sait parfaitement abuser de la faiblesse des uns et des autres en maniant le mensonge avec une certaine habileté. Elle le reconnaît d’ailleurs:

Je crois que j’aime bien mentir, ça rend la vie plus intéressante.

Véro la maitresse chanteuse mythomane s’invente une vie pour mieux supporter l’ennui de ces vacances avec un père qu’elle n’hésite pas à faire tourner en bourrique. Elle a une phrase imparable qui lui ouvre toutes les portes:

T’es un papou génial!

André est pourtant loin d’être génial.

Il est mon père ce zéro, en partant à la nage sans réfléchir pour secourir Véro perdue au large et menacée par les récifs… parce qu’elle est partie faire de la planche à voile sans surveillance et là où on lui avait pourtant défendu d’aller. Il ne mesure pas le risque. Total c’est lui qui manque de se noyer. André est zéro car plutôt que de laisser sa fille se démerder et se planter, il essaie toujours de venir à son secours comme Superman. Il ne lui rend pas service car elle ne peut jamais retenir la leçon. Idem lorsqu’il se rend complice des mensonges de sa fille, il cautionne une attitude qui risque de faire d’elle à terme une garce de Parisienne, complètement invivable. André est irresponsable.

André est mon père ce blaireau car il est faible. Et il est faible car il se sent coupable d’avoir été sûrement trop absent. Alors il essaie d’avoir le beau rôle. Il compense en payant à Véro des vacances de rêve dont elle se moque éperdument. Et au moindre conflit, il se justifie auprès de sa fille:

Qu’est-ce que je t’ai fait? Je t’offre des vacances de rêves, je travaille comme un boeuf! J’ai pas le droit de refaire ma vie? 

Ça n’est pas à Véro de répondre à cette question. André devrait faire le ménage dans sa vie pour être un père digne de ce nom.

Ne faisons donc pas l’erreur de croire qu’André soit le héros de Véro. Le héros est par définition le personnage principal. Véronique le fait croire à André pour mieux en devenir son héroïne.

Tu seras toujours la première.

Elle retourne littéralement la tête de son père, cet idiot.

LE TRAILER

 

Cette explication n’engage que son auteur.

Un commentaire

Commentez ou partagez votre explication

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.