LE CHANT DU LOUP

LE CHANT DU LOUP

Antonin Baudry, 2019

LE COMMENTAIRE

Dans le jargon sous-marinier, l’oreille d’or est en charge des sonars. Cet officier mène la guerre acoustique, les yeux fermés, en devinant si la menace provient d’un navire de guerre ou d’une baleine. Mieux vaut ne pas se tromper…

LE PITCH

La Marine Nationale est en état d’alerte maximale.

LE RÉSUMÉ

Lors d’une manoeuvre périlleuses au large des côtes syriennes, le premier maître Chanteraide (François Civil) fait preuve d’une hésitation qui aurait pu coûter la vie à quelques commandos. Le commandant Grandchamp (Reda Kateb) est contraint de sortir l’artillerie lourde, ce qui lui vaudra d’ailleurs une promotion. Il avait promis à sa femme qu’il n’embarquerait plus. Quand l’Amiral (Mathieu Kassovitz) lui confie l’Effroyable, tout dernier né de la classe des sous-marin nucléaire lanceur d’engins, Grandchamp ne peut pas faire autre chose qu’accepter :

À vos ordres amiral!

Suite à ses doutes, Chanteraide pourrait être mis aux arrêts.

C’est l’armée ici, pas les Beaux Arts.

Pas le temps de réfléchir. La situation en Finlande dégénère. Les Russes viennent de faire partir un missile nucléaire en direction de la France. Le Président ordonne un tir de riposte. L’Effroyable part pour l’Atlantique, escorté par le Titane du Commandant d’Orsi (Omar Sy).

Chanteraide détecte que le missile identifié pourrait ne pas comporter de tête nucléaire. L’information est confirmée. Il s’avère qu’il s’agit d’une manoeuvre des djihadistes pour déclencher un conflit nucléaire mondial. L’ordre a malheureusement déjà été donné à Grandchamp de tirer un missile en représailles. Impossible de faire machine arrière.

Mon Général, dans la Marine on a des procédures. Et malheureusement on les respecte. Mais il n’y a aucune procédure pour annuler un tir nucléaire depuis un SNLE. 

L’Amiral en personne, accompagné de Chanteraide, embarquent à bord du Titane. Afin d’éviter une apocalypse mondiale, la seule solution serait de neutraliser le Commandant.

C’est nos frères en face là.

Ce sont pas nos frères, ce sont des marins sous ordre de tir!

La tentative désespérée de D’Orsi pour rentrer en contact avec l’Effroyable échoue. Les deux sous-marins se neutralisent mutuellement. Chanteraide évitera le pire en établissant la communication avec Grandchamp pour le convaincre de ne pas lancer l’offensive.

L’Effroyable et le Titane coulent. Chanteraide remonte à la surface grâce au sacrifice de l’Amiral. L’oreille d’or perd ses tympans mais le monde continue de tourner. En rade de Brest, les officiers rendent un dernier hommages aux victimes.

L’EXPLICATION

Le Chant du Loup, c’est une logique militaire Française à repenser.

Aristote disait :

Il y a trois sortes d’hommes : les vivants, les morts et ceux qui sont en mer.

Ceux qui sont en mer sont en mission, comme des soldats qui exécutent des ordres sinon des gens meurent – ce que fait remarquer l’Amiral à Chanteraide…

Le SNLE, c’est pas la croisière s’amuse! Votre mission c’est de tirer un missile en moins d’une heure sur ordre du Président. Vous êtes l’assurance vie du pays.

D’une manière générale, les soldats ne sont pas là pour faire dans la dentelle (cf Full Metal Jacket).

Pas de poésie! (…) On n’est pas en train de jouer là! (…) On est dans la vraie vie ici!

À l’armée, on marche droit. Car si la guerre a lieu loin de nos frontières – hors attentats terroristes – elle n’a pas disparu pour autant (cf Armadillo). Les soldats sont donc sur le qui-vive dans un contexte plus que jamais inflammable.

Sommes nous précisément en guerre?

On ne sait pas véritablement répondre. C’est la corde raide en permanence. Tout peut basculer sur une erreur, comme aux heures les plus tendues de la Guerre Froide. Les civils que nous sommes ne se rendent absolument pas compte de ce qui se passe (cf Tenet).

En l’occurrence, ce qui se passe est que la France se retrouve piégée par les terroristes. Mise en échec. Certes, l’hécatombe est évitée (cf Dr Folamour), mais deux sous marins ont quand même coulé suite à une méprise. La nation n’en sort pas grandie. Bien qu’elle soit loin d’être ridicule, la France ne semble plus à la hauteur d’un point de vue purement logistique.

Pourquoi il n’a pas été remplacé cet ordinateur?

Parce qu’on est en France…

Au delà des ordinateurs, c’est tout un système qui doit être repensé. Système trop lourd, dans lequel l’individu est paralysé par une organisation tentaculaire qui le dépasse.

On n’est qu’un petit rouage dans une grande machine.

L’organisation peut même se retourner contre lui. Grandchamp est notre meilleur marin. Malgré tout, le système n’est pas capable de le sauver. C’est une catastrophe. Nous perdons nos meilleurs éléments à cause de principes archaïques et d’une décision a priori irrévocable.

La faute à une stratégie de dissuasion qui ne fonctionne visiblement plus.

3,000 ans de civilisation n’ont pas amené la paix à l’univers, seule la dissuasion…

(…) Si on casse la procédure aujourd’hui, notre dissuasion ne sera plus jamais crédible!

Ne pas casser la procédure… France a mis en place des process rigides qui ne sont plus adaptés aux enjeux de demain. L’Amiral tire un constat d’échec.

J’ai passé ma vie à apprendre à des gamins à respecter des procédures, pour assurer la sécurité du pays, faire confiance à un système. Maintenant il faudrait que je neutralise ces gamins?

Face à une situation complexe, on a besoin de communiquer afin de maintenir la confiance. Dans cette situation, l’état major s’isole. Le dialogue en interne est rompu. Même d’Orsi finit par se méfier de l’Amiral.

Qu’est-ce qui me prouve ce que vous dites??

Les équipes se retrouvent bloquées. Se sentant perdues et sans directive claire de la part de leur hiérarchie, elles paniquent logiquement.

Arrêtez vos conneries! Vous croyez que je suis pas au courant?!

Ce système trop cloisonné n’encourage pas à réfléchir. Chanteraide est moqué par ses camarades. Il est rappelé plusieurs fois à l’ordre par ses supérieurs.

Arrêtez de philosopher!

Quand même dommage pour le pays des Lumières…

Tout n’est pas perdu cependant. L’Amiral se retrousse les manches en allant lui même au charbon là où d’autres auraient pu se planquer. Il se sacrifie pour que Chanteraide remonte à la surface. Le chant du cygne.

Chanteraide a été celui qui a permis d’éviter le pire. Il est l’avenir de la Marine Nationale. Non-conventionnel. Le Cartésien qui doute et qu’on écoute, bien qu’il soit désormais sourd comme un pot.

En France, on n’est plus à une incohérence près.

LE TRAILER

Cette explication n’engage que son auteur.

 

Un commentaire

Commentez ou partagez votre explication

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.