LES HEURES SOMBRES

LES HEURES SOMBRES

Joe Wright, 2017

LE COMMENTAIRE

Si la vie n’était qu’une partie de plaisirs, cela se saurait – n’en déplaise aux hédonistes. Louons la difficulté car elle nous offre un peu de résistance et donc la possibilité de nous dépasser. Renaître de nos cendres. Montrer de quel bois on se chauffe. Pour y parvenir, on doit d’abord accepter d’être cloué sur notre chaise.

LE PITCH

Un insulaire refuse de céder aux forces du mal.

LE RÉSUMÉ

Au Parlement Britannique, le parti travailliste emmené par Clement Atlee (David Schofield) réclame la démission de Neville Chamberlain (Ronald Pickup), coupable de complaisance envers l’ennemi Nazi.

Owing to his years of inactivity and incompetence, we find him personally responsible… personally responsible for leaving this nation ruinously unprepared to face the present Nazi peril!

Lord Halifax (Stephen Dillane) est pressenti pour devenir le nouveau Premier Ministre mais le Vicomte pense que son heure n’est pas encore venue. Ne reste plus que Winston Churchill (Gary Oldman) pour prendre les commandes.

Churchill est respecté par les travaillistes mais il n’a pas la confiance du roi George VI (Ben Mendelsohn) (cf Le Discours d’un Roi). La situation est critique. En effet, la Wehrmacht est en passe de conquérir l’Europe grâce aux principes de sa guerre éclair. La Hollande et la Belgique sont tombées. Pour ce qui est de la France, ce n’est plus qu’une questions d’heures.

Soutenu par sa femme Clementine (Kristin Scott Thomas), Churchill s’adresse une première fois à la nation pour redonner de l’espoir aux Anglais. Le discours victorieux sonne faux.

But now one bond unites us all. To wage war until victory is won, and never to surrender ourselves to servitude and shame. Whatever the cost and the agony may be, conquer we must, as conquer we shall.

L’essentiel des troupes Britanniques est coincé à Dunkerque. Churchill lance alors l’opération Dynamo afin de sauver ses soldats, tout en sacrifiant une garnison entière de 4,000 hommes à Calais pour retarder les Allemands.

Peu convaincu, Halifax insiste pour que le Royaume-Uni négocie la paix avec les forces de l’Axe.

The deadly danger here is this romantic fantasy of fighting to the end. What is « the end » if not the destruction of all things? There’s nothing heroic in going down fighting if it can be avoided. Nothing even remotely patriotic in death or glory if the odds are firmly on the former. Nothing inglorious in trying to shorten a war we are clearly losing.

Churchill s’y oppose fermement.

You can not reason with a tiger when your head is in its mouth!

Face à une situation qui semble de plus en plus désespérée, Churchill est contraint de reconsidérer sa position.

George VI est invité à s’exiler au Canada. Il rend visite à Churchill pour lui renouveler sa confiance. Les deux hommes ne s’apprécient guère, ce qui n’empêche pas le Roi de donner un précieux conseil à son Premier Ministre.

Go to the people. Let them instruct you. Quite silently, they usually do. But tell them… the truth unvarnished.

Churchill descend dans le métro pour la première fois de sa vie, et va à la rencontre d’un peuple déterminé à se battre. Son courage retrouve, Churchill donnera un second discours mémorable devant Parlement.

We shall fight on the seas and oceans, (…) we shall defend our island whatever the cost may be, (…) we shall never surrender!

L’EXPLICATION

Les Heures Sombres, c’est l’ennemi de l’intérieur.

Si nous avons tous une heure de gloire à un moment dans notre vie (cf Mes jours de gloire), ou a minima un quart d’heure de célébrité, nous allons également tous devoir traverser une période plus difficile. Un moment où nous allons nous retrouver au pied du mur, où tout semblera perdu. Les éléments contre nous.

C’est l’héritage de Winston Churchill dont la mission est de sauver une Couronne bien mal en point.

I’m getting the job only because the ship is sinking.

Churchill est connu pour son fort tempérament. Pour beaucoup, il est l’homme de la situation. Car il est l’heure de se battre contre le Führer dont le rouleau compresseur irresistible fait peur au monde entier.

Le nouveau Premier Ministre intimide ses concitoyens, bien qu’ils soient capables de sorties médiatique le rendant plutôt sympathique. Il n’est pas dans les petits papiers du roi, contrairement à Halifax. Son conseil de guerre ressemble à une planche pourrie. Ses proches l’invitent à la prudence. Halifax lui propose un pacte avec le diable.

Plutôt mourir! Churchill s’accroche à ses principes.

Nations which go down fighting rise again, and those that surrender tamely are finished!

Il veut faire parler la force. Rassurer. Convaincre. Hausser le ton. Bomber le torse. Parler plus fort que l’autre. Couper la parole comme seule solution.

Will you stop interrupting me while I am interrupting you!

Malheureusement, ses principes ne l’emmènent pas bien loin. Et les faits ne lui donnent pas raison. La guerre est perdue. C’est la débâcle. La peur s’empare de Londres. Le parlement se retrouve paralysé au moment de prendre la décision juste. Batailler jusqu’à la fin? Prévenir plutôt que guérir? Churchill s’enferme dans sa chambre. Il se coupe du monde.

Sa femme lui permet de sortir de son blocage : il doit d’abord reconnaître sa faiblesse.

You are strong because you are imperfect. You are wise because you have doubts.

Face au Roi, il doit admettre qu’il est lui aussi tétanisé. C’est la clé. Car en réalité, il ne porte pas le poids du monde seul sur ses épaules. Il peut compter sur le Roi pour le rassurer, et sur son peuple pour lui montrer la voie.

Churchill qui craignait de donner l’impression d’être un leader girouette assume ses doutes.

Those who never change their mind never change anything.

Debout face au monde, Churchill devient le leader dont la Grande-Bretagne a besoin. Il tient un discours de vérité. Ses mots sonnent cette fois-ci plus juste. Il ne cherche plus à dire ce qu’il pense que le peuple veut entendre. Au contraire, il se fait le porte voix des mots du peuple.

L’assemblée est avec lui. Chamberlain et Halifax se taisent.

Churchill a affronté ses doutes pour mieux les dissiper.

Des heures encore sombres sont à venir, mais la lumière est au bout du tunnel.

LE TRAILER

Cette explication n’engage que son auteur.

Un commentaire

Commentez ou partagez votre explication

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.