DEMAIN TOUT COMMENCE

DEMAIN TOUT COMMENCE

Hugo Gélin, 2016

LE COMMENTAIRE

La vie d’un homme est faite de ciel aux couleurs de chemises ouvertes, de chaînes à mort qui brillent. C’est chaud, ça sent bon le thym, le romarin, la farigoule et le verbe d’antan. Cette vie flotte paisiblement comme un bateau sur la Méditerranée jusqu’à ce que soudainement quelque chose vous tombe dessus. Ça se met à hurler, à pleurer, à se débattre de tous les côtés. Bizarrement, le soleil se met à briller encore davantage.

LE PITCH

Un fêtard est réveillé aux aurores par les cigognes.

L’HISTOIRE

Sam mène la belle vie sur la Côte d’Azur entre voiliers et soirées bien arrosées. Jusqu’à ce matin où un ancien plan cul le sort de son sommeil. Kristin (Clémence Poésy) sort de l’oubli pour lui annoncer qu’il est papa. Elle le laisse avec sa fille Gloria sur les bras pour reprendre un taxi en direction de l’aéroport.

Tu peux la garder s’il te plait?

Sam panique. Il prend lui aussi un avion pour Londres avec la ferme intention de rendre Gloria à sa mère. Une fois sur place, Sam se met à la recherche de Kristin qui a visiblement disparu de la circulation. La fin du rêve.

C’est la grosse galère: j’ai un bébé sur les bras, je trouve pas sa mère. J’ai tout perdu. Mon portefeuille, nos passeports, elle a faim, j’ai plus de couche et il pleut.

Pas forcément le début du cauchemar. Au contraire, Sam va pouvoir compter sur l’aide de Bernie (Antoine Bertrand), un expatrié qui va lui trouver du travail comme cascadeur.

Les années passent. Sam et Gloria (Colston) se sont fait un petit home sweet home en plein coeur de la City, avec des faux airs de Ricky ou la Belle Vie. Sam a créée un personnage de maman agent secrète avec laquelle sa fille peut communiquer occasionnellement via les réseaux sociaux.

Kristin sort à nouveau de l’oubli. Les retrouvailles sont d’abord heureuses. La mère a été absente pendant huit années veut rattraper le temps perdu (cf Kramer contre Kramer) en prenant Gloria avec elle à New-York. Sam n’est pas d’accord.

En attendant Gloria elle reste ici! On arrête les conneries! 

L’affaire finit au tribunal où Sam obtient la garde de sa fille. Kristin ne s’avoue pas vaincue. Elle réclame un test de paternité qui prouve que Sam n’est pas le père biologique de Gloria.

Au moment d’embarquer pour Heathrow avec sa mère, Gloria saute du taxi pour retrouver Sam. Bernie révèle à Kristin que Gloria est atteinte d’une maladie rare et que ses jours sont comptés. Tous les trois emmènent Gloria dans le Sud pour offrir quelques derniers instants de bonheur à la petite.

demaintoutcommence

L’EXPLICATION

Demain Tout Commence, c’est une génération en apprentissage.

La génération en question est celle de Sam et Kristin dont les comptes sur les réseaux sociaux ont remplacé leurs cartes d’identité.

Elle a bloqué son compte… On dirait qu’elle a pas d’ami.

Sam est insouciant. Il fait la fête comme un adolescent (cf Project X). Ce baiseur se fait en réalité sauter par des anonymes en soirées, comme Kristin. Tous les deux agissent comme des enfants qui auraient quitté le nid sans pour autant avoir appris à voler de leurs propres ailes. Ils sont tous les deux totalement irresponsables : Sam prolonge les nuits pour mieux éviter de devoir se réveiller (cf Inception). Tandis que Kristin abandonne son bébé sans se retourner et coupe toute communication pendant plus de huit ans.

Sam et Kristin sont à l’image de toute une génération d’égoïstes qui ont constamment besoin de se prouver des choses. Sam a besoin de se montrer qu’il est capable de jouer les papas quand le destin l’y contraint. Il faudra huit ans à Kristin pour se montrer qu’elle peut-être mère elle aussi.

I want to be my daughter’s mother now.

La naissance de Gloria est une révélation pour ce couple moderne – donc séparé (cf Marriage story). La parenté leur tombe du ciel (cf Skyline). Le premier enseignement est que la vie n’est pas une partie de rigolade. Des fois il y a des contre-temps, des couches-culottes, des défauts dans la machine, sans explication.

La vie n’est pas un divertissement!

Sam abandonne sa Côte d’Azur pour un pays pluvieux et grisâtre dont il ne parle pas la langue et où il est un étranger. Avoir un enfant, c’est faire des cascades à répétitions et traverser des périodes de stress qui donnent l’impression que la vie peut s’arrêter d’une minute à l’autre. Il faut sans cesse recommencer.

Gloria permet à Kristin et Sam de procéder à une explication de texte où ils finissent par reconnaitre leurs torts, notamment Kristin qui a le courage d’admettre sa fragilité :

Je reviens de loin Samuel. J’avais peur. J’étais paumée, j’faisais n’importe quoi.

Sam peut comprendre Kristin, lui qui a toujours eu peur de se jeter dans le vide. Le passage à l’âge adulte commence par avouer son anxiété. Désormais, Sam sait que personne n’est parfait dans la vie, même ceux qui ont l’air de l’être.

On fait ce qu’on peut. On improvise.

Il comprend aussi que le plus important n’est plus sa petite personne.

M’enlevez pas ma fille, m’arrachez pas le coeur.

Demain-tout-commence-arras-film-festival-2016-Hugo-Gelin-Omar-Sy

Gloria va montrer à Sam qu’il y a des choses plus intéressantes dans la vie que de vivre au jour le jour, contredisant ainsi la théorie d’Obispo sur le temps. Sam avait l’impression de vivre la belle vie sur la Méditerranée alors qu’il était mené en bateau par ses peurs. Il brûlait le présent plutôt que d’en profiter, en prenant le risque de se retourner un jour et d’être aspiré par le vide. Les couches, les nuits sans sommeil, les réunions de parents d’élèves cachent le vrai bonheur.

Mon père m’a préparé à affronter mes peurs et ma fille à affronter la vie. (…) Elle m’a appris que la peur de mourir n’est rien à côté de celle de ne pas vivre.

Bien que Gloria ne soit pas immortelle, elle devient éternelle pour Sam. Elle a donné du sens à sa vie.

Ça en valait la peine.

On apprend sans cesse. Ça ne s’arrête jamais. Désormais Sam sait que les tests de paternité se demandent sur le moment, pas huit ans plus tard. Espérons qu’il ait retenu la leçon pour ne pas se faire avoir deux fois.

LE TRAILER

Cette explication n’engage que son auteur.

5 commentaires

  • UN IMMENSE BRAVO OMAR POUR VOTRE INTERPRETATION TRES TOUCHANTE ET QUI M’A TANT EMUE !!!!!!! CE FILM EST PLUS QUE MAGNIFIQUE, C’EST UNE MAGISTRALE LECON DE VIE ! LA PETITE GLORIA EST EXTRA ET VOUS EN TANT QUE PERE….. !! LES MOTS SONT IMPUISSANTS A DECRIRE ! SINCEREMENT UN IMMENSE BRAVO POUR CE FILM QUE JE N’OUBLIERAI PAS !!!! JE VOUS EMBRASSE, VOUS ET VOTRE FILLE……..

    • Merci Sylvie pour ce très beau commentaire majuscule. Une belle leçon de vie effectivement. La belle histoire d’un homme qui se révèle en tant que père.

Commentez ou partagez votre explication

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.