PIECES OF A WOMAN

PIECES OF A WOMAN

Kornél Mundruczó, 2021

LE COMMENTAIRE

Le caractère féminin est aussi délicat qu’il est complexe. Mosaïque. Les événements apportent de nouvelles pièces de puzzle qui s’assemblent avec le temps. Respectant un ordonnancement toujours harmonieux, afin de dessiner un personnage unique.

LE PITCH

Une femme perd son bébé, peu après son accouchement.

LE RÉSUMÉ

Martha (Vanessa Kirby) et Sean (Shia LaBeouf) se voient offrir un minivan par Elizabeth, la mère de Martha (Ellen Burstyn), car la famille va bientôt s’agrandir. En effet, Martha est sur le point d’accoucher. Elle a décidé de le faire à la maison en compagnie d’une sage-femme. Vieux style et complètement tendance à la fois.

Le soir de la perte des eaux, sa sage-femme attitrée est déjà sollicitée. Sa remplaçante Eva (Molly Parker) arrive sur les lieux et prend aussitôt les choses en mains. L’accouchement est difficile mais se produit sans problème, jusqu’à ce que le bébé ne meurt quelques secondes plus tard pour une raison inexpliquée. Les secours n’ont pas le temps d’arriver à temps.

La vie reprend son cours, péniblement. Martha retourne au travail, ne pouvant éviter de remarquer les enfants dans la rue. Pour passer à autre chose, elle vide la chambre du nourrisson. Elle souhaite aussi donner son cadavre à la science. Ce qui ne manque pas de choquer Elizabeth, et surtout Sean qui ne veut pas oublier.

Why are you trying to disappear my kid?

Difficile cependant de passer à autre chose quand tout le monde vous traite avec pitié, ou condescendance. Martha ne peut pas acheter son poisson pané au supermarché tranquille…

Gosh, it’s so horrible!

Hantée par l’odeur du nourrisson, Martha développe une obsession pour les pommes.

She smelled like an apple…

Son couple bat de l’aile. Sobre depuis quelques années, Sean replonge.

Elizabeth poursuit Eva en justice et demande réparation pour sa fille, sans l’avoir consultée. Ce sujet ravive les tensions entre la mère et la fille.

Suzanne (Sarah Snook), la cousine de Martha, s’empare de l’affaire. Elle couche également avec Sean.

Finalement Elizabeth parvient à éloigner un gendre qu’elle n’avait jamais porté dans son coeur, moyennant une somme d’argent.

Take it and don’t come back.

Sean quitte Boston pour Seattle.

Le verdict est sur le point d’être rendu. Contre toute attente, Martha disculpe Eva devant les jurés.

That woman did not harm my baby. (…) I do not think it is her fault.

Parvenant ainsi à faire le deuil de son enfant. Elle jette ses cendres dans la Mystic River, devant ce pont construit par Sean et ses équipes.

Quelques années plus tard, Martha vient en aide à une jeune fille perchée dans un pommier.

L’EXPLICATION

Pieces of a woman, c’est se réconcilier avec sa mère.

Au delà du drame que traverse Martha, il y a surtout un conflit ouvert avec Elizabeth. La perte de l’enfant n’est presque qu’une conséquence d’une fille réduite en morceaux par la faute de sa mère. Les terribles disputes avec Sean sont accessoires. Le véritable problème est ailleurs, quelque part entre une mère et une fille qui se sont perdues depuis trop longtemps (cf Lady Bird).

Pour Elizabeth, il y a la bonne manière de faire, la mauvaise manière de faire… et sa manière à elle – qui est évidemment la meilleure.

That’s the right thing to do.

Elle n’a jamais accepté que sa fille fréquente Sean. Ensuite elle ne comprend pas pourquoi Martha a refusé d’accoucher à l’hôpital. Malgré la douleur de sa fille, elle ne se prie pas pour faire fuser les reproches.

Martha, if you would have done this my way you’d be holding your baby in your arms right now.

Martha cherchait-elle juste à se rebeller? En fait, Martha cherchait surtout à s’affranchir. Chercher à exister par elle-même, d’une manière ou d’une autre. À travers le choix de son partenaire, de sa manière de donner la vie ou de disposer du cadavre. Il s’agit de se libérer du joug tentaculaire d’une mère juive trop étouffante. Martha voulait que cette vie lui appartienne.

Who cares about what they think? This is about me, this is about my body, this is me.

Même dans son drame, le spectre d’Elizabeth n’est jamais loin. Tandis que Martha aimerait pouvoir avancer, sa mère lance un procès long et pénible afin que Martha ne puisse pas s’en sortir. Comme si le calvaire devait être éternel. Elizabeth ne veut absolument pas soulager sa fille de son fardeau. La vie ne nous appartient pas, et doit se réaliser dans la souffrance.

Le fossé qui sépare Elizabeth de sa fille est cette blessure que l’une a traversé alors que l’autre est en train de la fuir. C’est le principal grief qu’Elizabeth formule à sa fille.

After my father went into the ghetto, my mother found a shack that she went into and gave birth to me. Without any help at all. She stashed me under the floorboards when she had to go out and steal food. So she could make milk enough to keep me alive, but just alive. Not strong enough to cry, or we’d be caught. When she finally got me to a doctor, he advised her to just let me go. That I wasn’t strong enough to survive. But when she absolutely insisted, he picked me up by my feet and held me up like a chicken and said, « If she tries to lift her head, then there’s hope. » And you know what I did, Martha? I lifted my head. That’s what I’m asking you to do now. Lift your head and fight for yourself!

Face à une telle histoire, que faire sinon se taire?

Martha va faire mieux. Non seulement elle affronte son drame avec courage et honneur mais elle déjoue les plans de sa mère en plein procès, pour dépasser sa douleur immense. Grâce au pardon qu’elle accorde à une femme qu’elle n’avait même pas accusé.

L’épreuve ultime. Elizabeth peut-être fière de sa fille.

Les deux femmes se retrouvent. Le pont est achevé. Les cendres sont dispersées.

Martha est la femme qui croque le fruit de la connaissance. Elle porte le poids de la culpabilité comme Eve. Cette femme a du perdre sa fille pour mieux retrouver sa mère, et devenir mère à son tour. Aider la génération d’après à descendre de ce maudit pommier de malheur.

LE TRAILER

Cette explication n’engage que son auteur.

3 commentaires

Commentez ou partagez votre explication

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.