GAZON MAUDIT

GAZON MAUDIT
Josiane Balasko, 1995

LE COMMENTAIRE

Dans l’histoire de l’évolution de la femme, il y a d’abord eu Eve, admiratrice avant l’heure de Jacques Chirac, dont la passion pour les pommes l’a conduite droit en enfer. Ensuite il y a eu Betty Draper, la femme au foyer discrète et obéissante (et cocue). Après quoi il y a eu Simone Veil qui a lancé les hostilités avec le droit à l’avortement. Isabelle Alonso a aboyé son féminisme pendant d’interminables émissions de Laurent Ruquier. Puis il y a eu Sharon Stone qui a tué l’homme à coups de pic à glace. Jusqu’à ce que Josiane Balasko lui porte le coup de grâce en lui piquant sa femme.

LE PITCH

Marie-Jo (Josiane Balasko) fait irruption dans la vie de couple de Laurent (Alain Chabat) et Loli (Victoria Abril).

L’HISTOIRE

Laurent et Loli sont heureux dans le sud de la France. Le soleil brille, les cigales chantent et Laurent couche à droite à gauche dans le dos de Loli. Tout va « bien » jusqu’au jour où Marie-Jo tombe en panne avec son camping car.

Marie-Jo est une lesbienne, une vraie, qui aime les femmes. Elle va flasher sur Loli. Et Loli, un peu délaissée, va finir par répondre à ses avances. Laurent, champion de Provence du machisme, ne porte pas Marie-Jo dans son cœur mais il accepte d’aller dîner avec elle, sa femme et son pote Antoine (Ticky Holgado). Les deux amoureuses vont finir par se faire prendre la main dans la culotte, sous la table.

D’abord dégouté puis piqué dans son amour propre, Laurent va tout tenter pour récupérer Loli. Il va d’abord essayer de chasser Marie-Jo, sans succès. Prise au piège de cette relation tri-partie infernale, Loli va finalement imposer un ménage à trois lui permettant de disposer de Laurent et de Marie-Jo à sa guise. Cette situation ne satisfait vraiment qu’elle.

Contre toute attente, c’est Laurent qu’on connaît sensible au charme hispanophone et qu’on croit résolument homophobe, qui va craquer en tombant amoureux de Diego, l’un de ses clients.

L’EXPLICATION

Gazon Maudit c’est un grand foutoir.

Il y a 20 ans on pouvait déjà relever les prémices de l’anarchie relationnelle dans laquelle nous nous débattons aujourd’hui. Il y a d’abord le Sud, théâtre de toutes les insouciances, où l’on sèche le travail pour aller profiter du soleil en terrasse à boire du Pastis. Ce Sud si léger, chauffé par les rayons du soleil et bercé par le chant des cigales. Ce Sud où les gens se baladent sur la corniche avec des survêtements de l’Olympique de Marseille, méprisant les codes vestimentaires pour lesquels le microcosme Parisien de la mode se bat pourtant chaque saison.

Gazon Maudit traite de l’hypocrisie avec laquelle on considérait les dérives du couple, non sans un certain cynisme. Beaucoup de cynisme en fait car si les tromperies de monsieur étaient bien connues et tolérées dans le secret,  les batifolages de madame – qui plus est avec une autre – posaient un vrai problème éthique, touchant l’homme au plus profond de sa masculinité.

Le mec marié, heureux… couple exemplaire. Et ben sa femme le trompait avec une autre gonzesse, tu l’crois ça? Tu l’crois?? Sous son toit quasiment… j’te jure!

Tant qu’à parler d’hypocrisie, rappelons au passage que pour qu’un mec trompe sa femme, il faut aussi une maîtresse dans l’histoire. L’adultère n’est rien d’autre qu’une balle que la femme se tire dans son propre pied. Si chacun y mettait un peu du sien on pourrait venir à bout de l’adultère dans le monde. Et Gleeden pourrait mettre la clé sous la porte.

Gazon Maudit c’est la revanche des femmes. Il y a d’abord Loli qui est passée pour une conne pendant des années et qui ouvre enfin les yeux sur la comédie de son mari volage. Et il y a Marie-Jo qui méprise Laurent, lui qui incarne tous ces hommes machistes qui refusent de prêter aux femmes le volant de leur camion. Toutes les deux, plus ou moins consciemment, vont infliger à l’homme la punition suprême. Laurent a eu la faiblesse de baiser les sœurs Crumble avec son ami Antoine, il va payer selon une logique assez ancien-testamentaire finalement. Œil pour œil, dent pour dent.

Il y a aussi de la romance et même de l’amour profond, du vrai, celui qui n’a pas de frontière ou de jugement. C’est la prostituée qui fait la leçon à Laurent sur l’amour qu’il ne faut pas rater, celui qui nous fait tordre notre ego et supplier jusqu’à perdre haleine. Ce que fera d’ailleurs Laurent après avoir noyé sa déception dans le pastis. Un peu tard. Car l’amour a une date de péremption aussi. On nous a fait croire que l’amour c’était pour toujours, ça n’est pas vrai. L’amour c’est un TGV qui s’arrête en gare. Il ne nous attend pas.

Enfin Gazon Maudit nous force à regarder les choses qui ne font pas plaisir.

Qu’est-ce qui se passe? On a peur d’la bête?

Loli doit admettre que son mari la trompe. Laurent devra regarder sous la table pour affronter la pénible vérité: celle de sa femme qui le trompe en retour, se faisant tripoter la cuisse par une autre. Marie-Jo sera bien forcée de reconnaître que malgré ses désirs de stabilité, elle est prisonnière à vie de sa camionnette. Même Antoine avec son air couillon se sentira assez pitoyable lorsqu’il découvrira qu’il fait du charme à une adolescente qui se trouvera être sa propre fille (cf Old Boy).

Ce qui montre bien qu’il y a un laisser aller terrible dans le sud de la France qui ralentit tout un pays. C’est pas parce qu’il fait plus beau et plus chaud sur la côte d’Azur qu’il faut se permettre de vivre dans une telle approximation, la ceinture desserrée.  Antoine, Loli et Marie-Jo pensent à leurs petits intérêts mais ne pensent pas au monde dans lequel ils essaient de s’inscrire. Ils oublient la Provence de Pagnol. Et ils oublient les gens autour d’eux. Les adultes font absolument n’importe quoi, suivant une logique de camping approximative.

Ce qui nous amène à une autre conclusion terrible: On se marre, on se marre… quid des enfants? Y’a-t-il quelqu’un pour penser aux enfants?

LE TRAILER

Cette explication n’engage que son auteur.

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s