LOST IN LA MANCHA

LOST IN LA MANCHA

Keith Fulton, Louis Pepe, 2002

LE COMMENTAIRE

Lorsqu’on va dans un restaurant trois étoiles pour y déguster un bon petit plat (cf l’Aile ou la Cuisse), on n’a pas vraiment envie de savoir toute la sueur qui a servi à cuire son steak frites. Personne n’a envie de connaître les tours du magicien. Nous avons juste envie de nous faire illusionner (cf Le Prestige). N’oublions cependant pas que derrière toute bonne fiction se cachent souvent de terribles batailles.

LE PITCH

Une équipe de film s’enlise sur un tournage.

LE RÉSUMÉ

Don Quichotte trotte dans la tête de Terry Gilliam depuis une décennie.

This has been bugging me for years.

Tout comme il fut celui d’Orson Welles avant lui. Le film était d’ailleurs resté inachevé. Il semble que Don Quichotte soit un projet maudis.

Comme toujours dans ses films, Terry Gilliam ne se contente pas d’une simple adaptation. Il y ajoute une couche de fantaisie. En général ça marche : Time Bandits, The Fisher King, 12 Monkeys. À l’exception de Brazil et surtout du Baron de Munchausen qui fut un vrai four commercial : 46M de budget pour seulement 8M de recettes. Tous les réalisateurs ne rentrent pas toujours dans leurs frais, même les meilleurs. Mais depuis ce fiasco mémorable, Gilliam garde un peu l’étiquette de réalisateur à risque.

Comme si ça n’était pas suffisant, l’Américain perd l’un de ses plus gros financiers durant la phase de pré-production. Le budget passe de 40 à 32M. De l’avis du producteur René Cleitman, Don Quichotte devient son film le plus dur à monter financièrement. Il va donc falloir se débrouiller et croiser les doigts très fort.

This will not be easy.

Gilliam exige Jean Rochefort, Johnny Depp et Vanessa Paradis dans les rôles titres. L’équipe fait les repérages et monte les décors. Les storyboards sont prêts. Pas mal d’éléments vont devoir changer par rapport à la vision initiale, mais jusque là rien de dramatique.

Le manque de disponibilité de Vanessa Paradis complique un peu la donne.

If we don’t have any flexibility with her, we’re dead.

Le dernier studio sécurisé à Madrid ne convient pas à Gilliam qui trouve l’acoustique terrible.

I don’t want to do a film like this. I’m starting to get very nervous.

Une semaine avant le shoot, Jean Rochefort somatise. Une infection de la prostate retarde son arrivée de plusieurs jours. Le temps, c’est de l’argent. Le rire de Gilliam devient de plus en plus nerveux.

Lors du premier jour de tournage, il s’avère que les figurants n’avaient pas répété. Le set qui se trouve à 4h de Madrid se situe également à proximité d’une base aérienne dont les F16 sont en manoeuvres. Gilliam s’énerve.

I want to know that we’re fucked in advance, not in the middle of the shoot!

Les résultats sont plutôt bons malgré tout. L’optimisme prévaut.

Néanmoins, personne ne peut rien contre les conditions météo. Une tempête éclate. L’équipe doit revenir le lendemain, sans aucune garantie. Les couleurs ne sont plus les mêmes et ne correspondront pas à ce qui a déjà été filmé. Pour la première fois, Gilliam met un genou à terre.

Interesting situation…

Almost check mate. But not quite…

Puis la santé de Rochefort se dégrade. Il retourne à Paris.

Réunion de crise avec René Cleitman comme avec le Président d’un club de foot en difficulté. Il est question de virer l’assistant réalisateur. Le tournage continue malgré tout.

Rochefort ne reviendra pas. Double hernie discale. Cette fois-ci, ce sont les assureurs qui débarquent. Gilliam n’a plus l’énergie d’avancer. Patterson jette l’éponge.

We can’t make the film. Not the film you want to make.

Le film est abandonné.

– Le projet vu finalement le jour en 2018 –

lost

L’EXPLICATION

Lost in La Mancha, c’est remonter à cheval.

Don Quichotte est un projet caractéristique puisqu’il raconte l’histoire d’un homme qui se raconte des histoires comme Gilliam va se convaincre que son film peut se faire jusqu’à la dernière minute. On a envie que les choses réussissent.

Quixote’s delusions are a major part of his appeal from us. We want to see the world through Quixote’s eyes.

Les entreprises cependant peuvent aussi échouer, dans les grandes largeurs. Ce qui fait le propre d’un entrepreneur c’est justement de se relever de ses échecs et de revenir à la table – contrairement aux autres.

Les projets peuvent capoter pour plusieurs raisons :

  • À cause de la politique interne. Quelqu’un d’important qui bloque, et tout peut s’arrêter du jour au lendemain.
  • À cause de l’incompétence de ceux qui mènent le projet, comme le Fyre Festival dont le naufrage a marqué les mémoires.
  • À cause du manque d’alignement des planètes ou du sort qui s’acharne. La fameuse loi de Murphy (cf Interstellar).

Gilliam a probablement souffert d’un peu de ces trois éléments à la fois. L’ancien Monthy Python a souffert du désistement financier de dernière minute. Certains choix furent malheureux. Quelques problèmes auraient pu être mieux anticipés. Trop de zones d’ombre peut-être. Mais on ne peut pas tout maitriser. En l’occurrence, la chance n’était tout simplement pas de son côté. Des fois on a le vent dans le dos. Des fois on ne l’a pas.

Everything that can go wrong goes wrong. 

Ce n’est pas faute d’avoir mis de l’énergie dans cette production. Mais ses pires prédictions se sont finalement produites.

I think this is going to be great. Everybody’s got a sense of humor, everybody’s smart and good at their job. With a little luck you’ll protect me to make a fool out of myself!

Lost in La Mancha rappelle la fragilité de toute entreprise qui peut s’effondrer malgré toute la bonne volonté du monde. C’est l’impasse. Il faut bien lever le stylo.

We don’t have other options.

L’idée de démissionner d’un film n’est pas envisageable. On dépasse largement la volonté de prouver qu’on n’est pas un imposteur. Ça va même plus loin que la responsabilité de toute une équipe. C’est le fait de quitter une oeuvre alors qu’elle est ce qu’on va laisser derrière soi. On ne peut pas accepter que son existence s’efface sous nos yeux.

Gilliam ira donc jusqu’au bout malgré tout, presque vingt ans plus tard. Pour le symbole.

LE TRAILER

Cette explication n’engage que son auteur.

Commentez ou partagez votre explication

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.