MONDWEST

MONDWEST

Michael Crichton, 1973

LE COMMENTAIRE

Jadis, il était facile de faire la différence entre l’humanité et la robotique. La première avait besoin de huit heures par nuit pour recharger ses batteries quand la seconde se servait d’une alimentation secteur. Avec le transhumanisme, il sera de plus en plus difficile de distinguer le vrai du faux (cf Blade Runner).

LE PITCH

Un vacancier se dit qu’il aurait dû choisir une autre destination.

LE RÉSUMÉ

Au début des années 1980, la compagnie Delos invite des Américains fortunés à revivre une période de l’Histoire à travers une expérience immersive pour $1,000 par jour. Trois thématiques sont proposées au sein de ce parc d’attraction d’un nouveau genre : Roman World pour les nostalgiques de Pompéi, Medieval World pour les fans de Kaamelot et enfin Western World pour les amoureux du far west.

Dans chacun de ces trois univers, des robots plus vrais que natures permettent aux invités de jouer le rôle qu’ils souhaitent – avec la garantie que tout se passera bien.

While you are there, please do whatever you want. There are no rules. (…) Do not be afraid of hurting anything or of hurting yourself.

John Blane (James Brolin) est un habitué. Il a convaincu son ami Peter Martin (Richard Benjamin) de l’accompagner à Western World.

Un cow-boy (Yul Brynner) provoque le nouveau au bar. Qu’à cela ne tienne! Peter lui tire dessus. C’est parti. Un petit tour au saloon en compagnie d’Arlette (Linda Gaye Scott) et Peter est définitivement convaincu.

This place is really fun!

Les ingénieurs qui travaillent à réparer le matériel endommagé chaque soir remarquent que les robots ont des défaillances système de plus en plus fréquentes. Certains d’entre eux commencent même à se montrer réfractaires, voire carrément agressifs – ce qui sème le trouble chez les invités.

That’s not supposed to happen!

Maybe it is?

Un serpent mord John. C’est l’incompréhension.

Puis le cow-boy tue John.

I’m shot!

Cette fois, c’est la consternation. Les ingénieurs ont été neutralisés dans la salle de contrôle. Les robots ont pris le pouvoir.

Sir, we have no control over the robots at all.

Le cow-boy traque Peter (cf Terminator) jusque dans Medieval World où l’invité lui jette de l’acide au visage, puis l’immole. Quelle histoire! Peter n’est pas passé loin.

Pas vraiment ce qu’on peut appeler des vacances reposantes.

Boy, have we got a vacation for you!

L’EXPLICATION

Mondwest, c’est la nécessité de tirer des enseignements.

Stephen Hawking s’est inquiété il y a quelques années que l’intelligence artificielle puisse prendre la place de l’humanité (cf 2001 l’odyssée de l’espace). Le physicien n’était pas spécialement connu pour être un lanceur d’alerte, c’est pourquoi son alarme fut prise très au sérieux.

Même si sa prédiction concernant l’automatisation du travail ne devrait pas se vérifier d’ici 2025, on sait malgré tout que ce qui fut inventé pour soulager l’humanité dans sa tâche (cf Les Temps Modernes) pourrait potentiellement se retourner contre elle (cf Ex Machina) afin de la renverser (cf Matrix). Le constat est là. Les machines ont un potentiel supérieur au nôtre (cf Alien : Covenant).

No matter what you do, he’ll always be one step ahead of you! You haven’t got a chance!

Le projet Google Brain en fut la preuve : deux intelligences artificielles se sont mises soudainement à communiquer entre elles d’une manière nouvelle et inconnue, à la mauvaise surprise des observateurs qui ont du tout débrancher. La créature à laquelle nous pouvons donner naissance peut donc nous échapper (cf Frankenstein).

We aren’t dealing with ordinary machines here. These are highly complicated pieces of equipment. Almost as complicated as living organisms. In some cases, they have been designed by other computers. We don’t know exactly how they work.

La tragédie de Western World rappelle à quel point l’équilibre de l’humanité repose sur un sentiment de contrôle finalement très fragile.

Le parc d’attraction de Delos est précisément l’endroit où l’on re-programme les automates pour qu’ils puissent recommencer la même comédie le lendemain (cf Truman Show). Tout y est scripté à l’avance pour que les clients passent un bon moment.

It’s not a joke, it’s an amusement park.

Toutefois, nous savons depuis Jurassic Park que la notion de contrôle est une illusion, et qu’elle cache un mal bien plus profond : l’angoisse d’être remplaçable.

Lorsque les machines se rebellent, nous dressons un constat effrayant. À juste titre puisque le spectre du grand remplacement prend réellement forme. Nous nous arrêtons à ce constat pour passer à la réaction, plutôt qu’à l’analyse.

Tout ce que nous pouvons faire est de reconnaître que les robots ne fonctionnent plus correctement – sans comprendre pourquoi. Que ce dysfonctionnement s’aggrave et que nous n’avons aucune emprise sur lui. Le bateau coule sans que nous ne puissions rien y faire (cf Titanic). Panique à bord. Nous passons en mode survie. Pilote automatique.

Pour peu que nous interrogions la situation, nous pourrions comprendre ce qui se passe et peut-être prendre les décisions adéquates.

La question n’est pas tant de connaître l’origine du dysfonctionnement des robots d’un point de vue mécanique, mais plutôt de comprendre ce qui explique le changement d’attitude des robots envers les invités.

Qu’est-ce qui justifie que le cow-boy tire sur John et Peter?

Peut-être pourrions-nous découvrir la possibilité que les robots en ont marre de se faire tuer par leurs invités, ou de se faire violer? Chaque jour.

Un refus de maltraitance qui ne parait pas si ridicule.

Après tout, le monde alternatif que Delos a créée est bien réel. Faute de quoi, nous ne pourrions pas assouvir nos fantasmes aussi bien. Avoir les avantages sans les inconvénients donne une belle raison d’y croire.  

I almost believed in all this.

Why shouldn’t you believe in it?

Les invités ressortent de leur expérience excités comme des puces à l’idée d’avoir abattu six personnes, sans scrupule. Ils se sentent transformés. Comme des Dieux. Évidemment, ils n’ont pas pris la peine de se demander au détriment de qui, s’ils en avaient le droit, ni même la capacité.

Well, I’m the new law around here.

Think you can handle things?

Dans ce monde à l’authenticité factice, les robots deviennent ni plus ni moins que de nouveaux esclaves, soumis à nos pulsions les plus morbides. Victimes de massacres ou de viols répétés quotidiennement. Ils se rebellent logiquement (cf Spartacus).

L’enseignement de Western World est que l’humanité toute puissante, dès qu’elle en a l’occasion, se laisse aussitôt aveugler par elle même pour s’empresser de retomber dans ce qu’elle sait faire de pire.

LE TRAILER

Cette explication n’engage que son auteur.

Commentez ou partagez votre explication

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.