I CARE A LOT

I CARE A LOT

J Blakeson, 2021

LE COMMENTAIRE

Simone de Beauvoir considérait l’homme comme étant incapable de pouvoir aimer autrement qu’en souverain (cf 50 Shades of Grey). La femme au contraire, est capable de tendresse. Elle sait prendre soin de son ou sa partenaire. Attention cependant au baiser du tueur.

LE PITCH

Une tutrice s’occupe de la mauvaise personne.

LE RÉSUMÉ

Marla Grayson (Rosamund Pike) est poursuivie par M. Feldstrom (Macon Blair) qui lui reproche d’avoir fait interner sa mère contre son gré. Elle gagne le procès alors qu’elle gère pourtant un business effectivement malveillant. Grâce la complicité des docteurs (Alicia Witt) et des directeurs de maisons de retraite (Damian Young), Marla repère des personnes en situation de détresse pour mieux devenir leur tutrice et les piller au passage – avec la bénédiction de la justice. Sans scrupule.

You don’t care for her by doing what she wants, you have to do what she needs.

Avec Jennifer Peterson (Dianne Wiest), Marla tombe sur un os. Le dossier de la jeune retraitée semblait en faire une proie parfaite. Il s’avère qu’elle se trouve être la mère d’un dangereux criminel. Roman Lunyov (Peter Dinklage) n’est pas heureux d’apprendre que sa chère maman se trouve en maison de repos.

Marla et sa partenaire (Eiza González) reçoivent aussitôt des menaces puis sont victimes de violence. Résistante et habile, Marla parvient à neutraliser Roman et obtient même du juge Lomax (Isiah Whitlock Jr.) qu’elle devienne sa tutrice légale.

Lunyov lui propose alors un marché. Admiratif du talent de Marla, il souhaite s’associer à elle dans une escroquerie de grande ampleur.

I propose we create a monster. (…) A corporation with 80 different companies all registered offshore, charging each other invoices, burying profit.

Marla prend la tête de Grayson Corp, une multinationale tentaculaire dans le business de la tutelle.

La gloire ne dure pas. M. Feldstrom la retrouve sur un parking pour l’abattre d’une balle dans le coeur. La patronne n’aura pas eu le temps de profiter des plateaux télévisés.

L’EXPLICATION

I care a lot, c’est une société qui a cruellement besoin qu’on prenne soin d’elle.

Aux Etats-Unis, berceau de libéralisme, on respecte le libre arbitre et la propriété privée. Chacun doit se débrouiller pour y arriver, par ses propres moyens. Tout est dérégularisé afin de mieux laisser libre un sacro-saint marché censé s’auto-réguler. C’est ainsi que tout devient permis, ou presque. Les traders s’en donnent notamment à coeur joie (cf Le Loup de Wall Street, The Big Short, Inside Job) pour profiter au maximum de la loi du marché. L’argent se trouve mieux dans notre poche que dans celle de la personne d’en face. La seule règle en vigueur est celle du plus fort – ou de la plus forte en l’occurrence.

There’s two types of people : the people who take and the people who get took.

Marla est passée maîtresse à ce jeu de dupes. Pleinement consciente de l’hypocrisie d’un monde altruiste qui nous invite à être bon, positif, optimiste, prévenant envers son prochain…

Mensonge!

La nature humaine n’est pas bonne.

Look at you sitting there. You think you’re good people, you’re not good people. Trust me. There’s no such thing as good people.

Chacun cherche à servir d’abord ses propres intérêts plutôt que celui des autres. Si nous nous mettons au service des autres, c’est parce que nous attendons quelque chose d’eux. Quid pro quo (cf Le Silence des Agneaux). On n’a rien sans rien. Il faut savoir octroyer des faveurs et renvoyer l’ascenseur.

I need something in return.

Il serait bien naïf de prétendre le contraire. Croire que nous puissions être autre chose que des piranhas cannibales (cf Cannibal Holocaust). Femme dans un monde d’hommes, Marla sait très bien qu’elle peut se faire manger par le premier prédateur venu. Elle ne peut faire confiance à personne. Il faut montrer les dents. Et si elle veut devenir riche, alors elle doit jouer sale.

I used to think that work hard and play fair would lead to success. It doesn’t. Playing fair is a joke invented by rich people to keep the rest of us poor.

Roman menace de tuer sa mère? Peu importe!

Go ahead. I don’t give a shit about that fucking sociopath.

Prête à sacrifier ses proches pour assouvir son appétit, Marla profite ouvertement de la faiblesse de certains… avec l’appui de tout un système corrompu qui permet aux forts d’écraser les faibles, sans effort.

Hardly any of them fight.

Ce système s’est bâti sur des valeurs égoïstes. Son moteur est le pouvoir (cf L’exercice de l’Etat). Il est alimenté par un mélange d’ambition et de peur. La notion de confiance repose uniquement sur l’enrichissement personnel. C’est la culture du résultat. Marla saura qu’elle peut se fier à Roman en lisant les chiffres sur son compte en banque, pas autrement.

If we make each other rich, the trust will follow.

Dans ce système, l’humain est devenu une vulgaire ressource, rien d’autre (cf Matrix).

Am I good at money or am I good at people?

Paradoxalement, ce système affirme condamner fermement la mentalité d’assisté, pour mieux asservir ceux qui n’ont pas le courage ou l’énergie de se battre… sous prétexte de prendre soin d’eux. Ainsi la sangsue Marla se paie littéralement sur le dos des autres.

Yes, I pay myself because caring sir is my job. It’s my profession. All day, everyday, I care.

Elle réussit pour finir tout en haut de la pyramide, où il ne peut y avoir qu’une seule personne (cf There will be blood).

Marla a bien profité de ce système, avec beaucoup de cynisme.

Thanks. It’s been fun.

Elle finit malgré tout par en être victime à son tour. Un retour de bâton. Preuve que le piège peut toujours se refermer sur soi si on ne fait pas assez attention. Les petites gens peuvent se rebeller à tout moment (cf Joker). Simple accident? Marla a-t-elle commis une erreur d’inattention?

Ce système peut-il surtout changer? La nature humaine est elle si profondément sournoise et intéressée? Auquel cas, n’a-t-elle précisément pas besoin d’être un peu encadrée afin qu’elle cesse de se faire du mal?

LE TRAILER

Cette explication n’engage que son auteur.

Un commentaire

Commentez ou partagez votre explication

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.