NOMADLAND

NOMAdLAND

Chloé Zhao, 2021

LE COMMENTAIRE

Quel plaisir que de s’aventurer sur la côte, le visage caressé par un léger embrun. Au bout du monde, au bout du tunnel, au grand air. La liberté. Quel plaisir d’enlever son bonnet.

LE PITCH

Plutôt qu’à la rue, une sexagénaire se retrouve sur la route.

LE RÉSUMÉ

Suite à la crise de 2008 (cf The Big Short), Fern (Frances McDormand) a perdu son emploi – après avoir perdu son mari emporté par une longue maladie. La ville d’Empire dans le Nevada est désormais sinistrée. Alors Fern vend presque tout ce qui lui reste pour s’acheter une camionnette et dort sur des parkings. Elle devient une nomade.

My mom says that you’re homeless, is that true?

No, I’m not homeless. I’m just house-less. Not the same thing, right?

En Arizona, elle rejoint la communauté de Bob Wells à un Desert RendezVous. En phase terminale, Swankie lui donne quelques bons conseils de survie avant de reprendre le volant.

Parfois, Fern recroise David (David Strathairn) qui vient d’apprendre qu’il allait être grand-père. Elle l’encourage à retrouver sa famille.

Be a grandfather.

David l’invite à le rejoindre mais elle décline.

Après être tombée en panne, Fern se voit contrainte de se rendre en Californie chez sa soeur pour lui réclamer une somme d’argent. Les règlements de compte sont un peu amers.

I would have loved having you around all these years. You left a big hole by leaving.

Finalement, Fern se décide à retrouver David et sa famille. Cependant incapable de se sédentariser, elle repart.

De retour au Desert RendezVous, Fern évoque son défunt mari. Bob Wells lui parle de sa douleur toujours vive liée au suicide de son fils il y a quelques années. Des trémolos dans la voix, mais toujours avec une note d’espoir.

You know, I’ve met hundreds of people out here and I don’t ever say a final goodbye. I always just say, « I’ll see you down the road. » And I do. Whether it’s a month, or a year, or sometimes years, I see them again.

Fern retourne à Empire pour se débarrasser de quelques dernières affaires. Une visite d’adieu dans son appartement et à l’usine où elle travaillait. La route l’attend (cf Les Raisins de la Colère).

L’EXPLICATION

Nomadland, c’est notre nature profonde.

Comment a-t-on pu laisser la société de consommation nous laver le cerveau à ce point?

Succomber à cette infamante loi du marché qui nous élève les uns contre les autres?

Comment peut-on refuser de reconnaître les effets pervers d’un système en déclin?

It’s strange that you encourage people to invest their whole life savings, go into debt, just to buy a house they can’t afford. (cf Enfermés dehors)

Pourquoi craindre les personnes en marge du système, et tout ce qu’ils représentent, plutôt que de les rejoindre – comme le fait Bob Wells.

I think of an analogy as a work horse. The work horse that is willing to work itself to death, and then be put out to pasture. And that’s what happens to so many of us. If society was throwing us away and sending us as the work horse out to the pasture, we work horses have to gather together and take care of each other. And that’s what this is all about. The way I see it is that the Titanic is sinking and economic times are changing. And so my goal is to get the lifeboats out and get as many people into the lifeboats as I can.

Combien de temps nous faudra-t-il pour nous réveiller? Prendre conscience que notre vie est courte et unique, à l’image de Merle qui n’a plus une minute à perdre (cf Monsieur Schmidt).

I worked for corporate America, you know, for twenty years. My friend Bill worked for the same company. And… He had liver failure. A week before he was due to retire, HR called him in hospice and said, you know, let’s talk about your retirement. And he died ten days later, having never been able to take that sailboat that he bought out of his driveway. And he missed out on everything. Then he told me before he died, just don’t waste any time, girl. Don’t waste any time. So I retired as soon as I could. I didn’t want my sailboat to be in the driveway when I died. So… yeah. And it’s not. My sailboat is out here in the desert.

Combien de temps avant de retourner à notre état primitif de nomade?

You know, I think that what the nomads are doing is not that different than what the pioneers did. I think Fern’s part of an American tradition.

Fern a tout perdu – au sens où la société l’entend. Plutôt que de s’accrocher à une épave, elle se laisse dériver et découvre la vie. Dans le désert, les rencontres sont simples mais marquantes. Bizarrement, les rapports entre nomades semblent plus vrais. Sans filtre, ni mise en scène.

Fern voit du pays. Elle apprend à se contenter de peu. Composer avec son environnement. Profiter de l’essentiel. L’esprit de Burning Man – avant que cette rencontre ne devienne un festival récupéré par les hipsters.

Si tout n’est pas rose chaque jour, elle parvient néanmoins à voir la beauté de ce qui l’entoure sans se soucier constamment de partager chaque moment sur les réseaux sociaux – comme si les autres en avaient quelque chose à faire.

Elle se libère de toute forme d’aliénation. Personne ne peut lui dicter son chemin : ni sa soeur, ni David. Respectant l’autonomie des autres, Fern ne demande qu’une chose : qu’on respecte la sienne.

Auprès de Bob Wells et des autres, elle comprend que nous sommes tous des gitans. Elle apprend qu’on peut tout simplement vivre avec sa douleur, sans vouloir chercher à rebondir à tout prix. Cette fameuse résilience… Est-ce si étonnant que les corporations se soient empressées d’annexer ce terme?

À la poubelle la pyramide de Maslow et les études de tendances! Peu importe.

Tout ce qui compte est d’arriver au bout de la journée, en prenant ce qui peut l’être. Rester fidèle à soi-même et ceux qu’on aime – en leur mémoire.

One of the things I love most about this life is that there’s no final goodbye. (…) What’s remembered lives.

Accepter que nous sommes tous à la dérive.

LE TRAILER

Cette explication n’engage que son auteur.

2 commentaires

Commentez ou partagez votre explication

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.