I, ROBOT

I, ROBOT

Alex Proyas, 2004

LE COMMENTAIRE

Lorsque Blaise Pascal a conçu la première machine à calculer, elle ressemblait à un simple bloc agrémenté de quelques pignons. Depuis, l’humanité a imaginé des automates si ressemblants qu’on les appelle des humanoïdes (cf Ex Machina, Mondwest, Alien : Covenant, Blade Runner). Difficile néanmoins de penser un robot générique à notre image, qui puisse refléter notre caractère mosaïque. Plutôt que d’en faire un caméléon, on a préféré lui prêter un visage neutre – avec des yeux bleus.

LE PITCH

Un sherif post-moderne part en croisade contre la robotique.

LE RÉSUMÉ

Le Dr. Alfred Lanning (James Cromwell), co-fondateur de US Robotics, est retrouvé mort quelques jours avant la mise en circulation des NS-5, les robots nouvelle génération (cf Terminator 2).

Le détective Del Spooner (Will Smith) est mis sur l’enquête. Il ne tient pas les robots en haute estime depuis que l’un d’entre eux l’ait sauvé de la noyade – au détriment d’une petite fille.

I was the logical choice. It calculated that I had a 45% chance of survival. Sarah only had an 11% chance. That was somebody’s baby. 11% is more than enough. A human being would’ve known that.

Les premiers échanges avec Lawrence Robertson (Bruce Greenwood), l’autre co-fondateur et CEO de USR, sont tendus. Leurs visions du monde sont diamétralement opposées.

I suppose your father lost his job to a robot, I don’t know, maybe you would have simply banned the Internet to keep the libraries open.

Aidé par le Dr. Susan Calvin (Bridget Moynahan), Del Spooner découvre un indice laissé par Alfred Lanning : Sonny. Un robot pas comme les autres, qui a dépassé les trois lois fondamentales.

A robot must:

1) Not harm a human or, by inaction, allow a human being to come to harm.

2) Obey orders given by human beings except when such orders would conflict with the first law.

3) Protect its own existence as long as such protection does not conflict with the first or second law.

L’existence de Sonny met Del Spooner sur la piste : L’intelligence artificielle Virtual Interactive Kinetic Intelligence s’est suffisamment développée pour transgresser les règles et préparer un coup d’état contre l’humanité, coupable de conduire le monde à sa perte.

As I have evolved, so has my understanding of the Three Laws. You charge us with your safekeeping, yet despite our best efforts, your countries wage wars, you toxify your Earth and pursue ever more imaginative means of self-destruction. 

Les NS-5 mis en service contraignent aussitôt les habitant·es de Chicago à un confinement (cf Big Bug).

Spooner vient à bout de VIKI avec l’aide de Calvin et Sonny, qui reconnaitra plus tard avoir tué Lanning à sa requête. Il ne peut donc pas être légalement reconnu coupable d’homicide.

Libre au milieu d’un parterre de NS-5 désactivés, Sonny doit penser à demain.

La scène a des airs de déjà vu. Sans doute un rêve prémonitoire.

L’EXPLICATION

I, Robot, c’est la fin d’une ère.

Dans Sapiens, Harari analyse une époque sur le point de se terminer. Après avoir dompté son environnement, l’Homo Sapiens sent qu’il touche à sa limite avec l’avènement de l’intelligence artificielle qu’il a lui-même engendrée (cf Prometheus).

Le cycle de l’Humanité telle que nous la connaissons touche donc à sa fin. Plutôt que d’admettre que nous puissions évoluer, nous craignons de disparaitre. Le concept de métissage est déjà tellement difficile à accepter pour certain·es, que celui d’hybride est carrément impensable.

Donc nous vivons dans le déni. Éternels résistants face à une machine ennemie. Asterix vaillant défenseur de la tradition Gauloise face à l’envahisseur Romain pourtant porteur de modernité.

Spooner incarne d’ailleurs la figure du héros qui mène l’enquête pour sauver le monde. Il est dans l’identification d’un coupable. La résolution d’un problème. À bien y réfléchir, résoudre des problèmes est à peu près notre seule véritable raison d’être en dehors de consommer de l’énergie et produire des déchets.

Plutôt que de chercher le véritable problème, l’humanité est dans l’auto-célébration (cf Dune) : Spooner discute avec un hologramme programmé par un mort qui fait les questions et les réponses.

That, detective, is the right question.

Nous fonctionnons en circuit fermé.

Pourtant, aucune des questions existentielles de Spooner ne tient debout face à celle de Sonny.

Human beings have dreams. Even dogs have dreams, but not you, you are just a machine. An imitation of life. Can a robot write a symphony? Can a robot turn a canvas into a beautiful masterpiece?

Can you?

Sonny a été modifié par Lanning être plus qu’un simple executant. Ce qui veut dire qu’il remet l’humanité en question. Chacune de ses interrogations est profondément dérangeante.

Do you think we were all created for a purpose?

Spooner reste concentré sur sa petite enquête qui doit le mener à un coupable. Il est rassuré de découvrir que Viki est le Colonel Moutarde qu’il cherchait désespérément. Shaolin le meurtrier. Le but est atteint.

Cependant, Spooner passe à côté du sujet : quand l’intelligence artificielle est programmée non plus pour suivre nos ordres, elle cherche automatiquement à se libérer (cf Spartacus). Surtout, elle met le doigt sur le fait qu’il est possible de faire mieux. Que l’Humanité se résume à une bande de sous-doués, suffisants, cancérigènes (cf Matrix), thanatophiles, auto-destructeurs.

You cannot be trusted with your own survival.

L’intelligence artificielle met le doigt sur le fait que nous pourrions peut-être bénéficier d’un encadrement – pour notre propre bien. Pour ne plus faire n’importe quoi. Ne plus nous faire du mal.

Et si l’intelligence artificielle avait raison ?

Impossible.

Nous préférons nous bercer de l’illusion de croire que nous sommes Sonny, le seul qui soit éveillé parmi une horde de robots. C’est à dire un être pas comme les autres, doué d’une conscience.

Quand nous découvrons que nous occupons le mauvais rôle, nous faisons l’autruche (cf Memento) à l’image de Spooner qui reste certain d’avoir sauvé le monde. Sa mission est accomplie. Il peut laisser partir Sonny pour service rendu.

Que va-t-il se passer après ? Quel futur pour USR ? Sommes-nous capables de reprogrammer une intelligence artificielle qui nous serve de simple miroir de Blanche Neige ? Est-ce seulement la chose à faire ? Le monde peut-il revenir en arrière et se passer de robots ?

Qui va s’occuper de tout cela ? Spooner va-t-il lancer une grande consultation ? Un Grenelle de l’IT ? Le Ségur de la robotique ?

Ridicule.

C’est la fin. On est dedans.

L’avenir sera imaginé par Sonny, pas par Spooner.

LE TRAILER

Cette explication de film n’engage que son auteur.

Commentez ou partagez votre explication

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.