RAIDERS OF THE LOST ARK

RAIDERS OF THE LOST ARK
Steven Spielberg, 1981

LE COMMENTAIRE

On peut se demander légitimement ce qui fait l’aventurier moderne. De la curiosité ainsi qu’un goût prononcé pour le danger. L’aventurier n’est pas un frimeur. C’est celui qui a l’audace de regarder la mort en face avec ce que ça sous-entend en termes de mauvaise haleine.

LE PITCH

Le professeur Jones (Harrison Ford) se lance dans une course contre les Nazis.

LE RÉSUMÉ

Henry Indiana Jones est un archéologue tout terrain. Au Pérou, il se fait malheureusement doubler par son concurrent le Français René Belloq (Paul Freeman) qui lui dérobe une idole Chachapoyan.

There is nothing you can possess which I cannot take away.

De retour aux États-Unis, il est missionné par les services secrets pour retrouver l’Arche d’Alliance, sorte d’arme ultime permettant de mener n’importe quelle armée à la victoire. Les Nazis sont sur le coup. Il faut retrouver l’Arche avant eux. Ils ont déjà découvert la cité secrète de Tanis, quelque part en Égypte, qui est censée abriter l’Arche.

Indiana Jones fait un crochet par le Népal pour retrouver son ancien professeur Abner Ravenwood, spécialiste de la question mais apprend par sa fille Marion (Karen Allen) qu’il est décédé. Avant de mourir Abner a laissé à sa fille le Médaillon de Râ, un artefact permettant selon la légende de localiser précisément la relique sainte dans le « Puits des Âmes ».

Arnold Toht (Ronald Lacey) un agent de la Gestapo tente lui aussi de récupérer le médaillon. Il s’en brûlera la paume de la main.

Tout le monde part en Égypte. Indiana Jones et Marion y retrouvent Sallah (John Rhys-Davies), un vieil ami d’Indy. De leur côté, les Nazis travaillent déjà activement à la recherche du Puits des Âmes sous la direction de… Belloq (un collabo).

Indiana Jones est le premier à retrouver l’Arche. Il se fait une nouvelle fois voler la politesse par Belloq.

So once again, Jones, what was briefly yours is now mine.

Indiana et Marion parviennent à remettre la main sur l’Arche d’Alliance et pensent avoir échappé aux Nazis avant que ceux-ci ne reprennent l’objet sacré. Indiana qui s’est échappé a une dernière chance de faire exploser l’Arche. Belloq se fend d’un remarquable discours pour dissuader Indy.

All your life has been spent in pursuit of archaeological relics. Inside the Ark are treasures beyond your wildest aspirations. You want to see it opened as well as I. Indiana, we are simply passing through history. This, this is history.

Ligotés à un poteau, Indiana Jones et Marion vous pouvoir assister à l’ouverture de l’Arche par les Nazis. Après une procession, Toht et le maréchal Dietrich (Wolf Kahler) sont déçus de constater que l’Arche ne contient que du sable. Soudain les lumières s’éteignent et les fusils s’enraillent. Indy ordonne à Marion de fermer les yeux.

Marion, don’t look at it. Shut your eyes, Marion. Don’t look at it, no matter what happens!

Des esprits aux allures de Séraphins sortent alors de l’Arche et embaument les officiers Nazis avant de prendre une allure maléfique et de les réduire en cendres. Belloq, Dietrich et Toht qui ont tous les trois admiré le spectacle connaissent une mort atroce avant que leurs restes ne soient aspirés dans l’Arche. Indy et Marion qui n’ont rien vu sont épargnés.

De retour à Washington, Indiana Jones exigent des garanties de la part des services secrets. Ceux-ci se veulent rassurants.

We have top men working on it right now.

L’Arche est dans une boîte, quelque part dans un gigantesque entrepôt secret-défense, entourée de centaines d’autres boîtes similaires.

les-aventuriers-de-larche-perdue-harrison-ford

L’EXPLICATION

Les Aventuriers de l’Arche perdue c’est une réflexion sur la valeur des choses.

Belloq est un archéologue au sens classique. Pour lui, la valeur est liée au temps qui passe.

Look at this. It’s worthless – ten dollars from a vendor in the street. But I take it, I bury it in the sand for a thousand years, it becomes priceless. Like the Ark.

Le Professeur Jones a un point de vue différent. Pour lui, les années ça ne suffit pas. Indiana a une conception des choses plus profonde. Comme il l’explique à Marion:

It’s not the years, honey, it’s the mileage.

La valeur des choses c’est ce qu’il y a dans le moteur, ce sont les expériences, c’est la vie – pas juste la poussière.

La valeur est aussi liée à la frustration que ces choses peuvent générer. Les Aventuriers de l’Arche perdue, c’est une frustration permanente. Il y a évidemment l’angoisse perpétuelle d’Indiana, sans cesse dépossédé par Belloq. Cette frustration est partagée par Marion qui s’offusque des méthodes peu gentlemen des Nazis.

You can’t do this to me, I’m an AMERICAN.

Toht est frustré des goûts vestimentaires de Marion.

You Americans, you’re all the same. Always overdressing for the wrong occasions.

Et il y a bien sûr la frustration énorme d’Indiana de ne pas voir ce que cache cette Arche.  Il faut quand même imaginer ce que ça représente pour lui. C’est comme une blessure qui ne se refermera jamais. Laurent Blanc est champion du monde sans avoir joué la finale gagnée 3-0 contre le Brésil. À ce jour, Brad Pitt n’a encore jamais reçu d’Oscar (en tant qu’acteur, à date). C’est de ce genre de frustrations dont on se parle!

Les frustrations ont aussi du bon. Belloq permet à Indy de méditer sur la notion de propriété. Parce qu’on ne possède rien. Marion se fait remettre à se place, ce qui lui permet d’arrêter de péter plus haut que son cul d’Américaine et de comprendre que les Nazis ne sont pas, par définition, des gentlemen. Toht, tout de noir vêtu qu’il est, apprend que la mode ça compte. Les Fashion Week c’est pas pour les Bergers Allemands. Et enfin Indiana Jones avale un pilule énorme: Dans la vie, il y a des choses qui relèvent du divin et que nous ne sommes pas censés savoir.

The Ark. If it is there, at Tanis, then it is something that man was not meant to disturb. Death has always surrounded it. It is not of this earth.

C’est comme ça. Si on ne l’accepte pas, on regarde et on finit carbonisé. Si on joue le jeu, on l’a peut-être mauvaise, au moins on est en vie à la fin. Dans un sens, nous sommes un peu devant la vitrine d’une chocolaterie. On peut faire le choix de l’opulence et de l’obésité, ou on peut passer son chemin.

C’est d’autant plus dur qu’aujourd’hui, nous avons presque accès à tout, partout, à n’importe quelle heure. Il n’y a plus de limite. On comprend mieux pourquoi certains font le choix de se convertir au bouddhisme.

LE TRAILER

Cette explication n’engage que son auteur.

16 commentaires

Commentez ou partagez votre explication

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.