THE PRESTIGE

THE PRESTIGE
Christopher Nolan, 2006

LE COMMENTAIRE

Quand Jean-Louis Aubert chantait en 1987 que c’était juste une illusion, il parlait déjà de magie. Il faisait des tas de raccourcis: le coup de la bulle de savon qu’on touche du doigt puis qui s’en va par exemple. C’était un peu léger. Dire que le secret est autant en dehors qu’au dedans, c’est pareil. C’est un peu facile. Ce qui était moins facile c’était Garcimore qui parvenait à nous bluffer comme des enfants alors que ses tours n’étaient pourtant pas si compliqués. Cet enfoiré avait un truc imparable: la rigolade (et le Pastis).

LE PITCH

Alfred Borden (Christian Bale) et Robert Angier (Hugh Jackman) rivalisent d’ingéniosité pour prouver qui est le meilleur illusionniste de Londres.

L’HISTOIRE

Chaque tour de magie se compose de trois actes:

  1. La promesse: le magicien montre le paquet de cartes qu’il va faire disparaitre.
  2. Le tour: le magicien fait disparaitre le paquet de cartes.
  3. Le prestige: le magicien fait réapparaître le paquet, lui valant des applaudissements fournis.

Le prestige c’est le résultat. C’est la gloire. C’est ce que cherchent Borden et Angier qui partagent la même ambition dévorante. Leur personnalité sont pourtant différentes. Borden est un véritable amoureux de la magie. Tandis qu’Angier est un showman. En quelque sorte, Borden est un peu à Gérard Majax ce qu’Angier est à Patrick Sébastien.

Ce qui différencie les deux c’est aussi que Borden fait des sacrifices alors qu’Angier n’aime pas se salir les mains.

A l’origine, Angier en veut à Borden car il l’accuse d’être le responsable de la mort de sa femme. La mort de sa femme a bon dos car Angier jalouse surtout le talent de Borden, qui ne supporte pas plus qu’Angier réussisse sur son simple talent de comédien.

Alors que Borden file ce qu’on croit être le parfait amour avec Sarah (Rebecca Hall), Angier va le suivre et essayer et essayer d’en savoir plus. Il s’apercevra que l’âme de Borden est divisée, il a un double dont il ne peut pas parler.

Secrets are my life, our life.

Borden ne se marre pas du tout en réalité. Sarah non plus d’ailleurs. Ne pouvant accepter cette situation, elle finira par se pendre, à côté des cages aux oiseaux qu’on sacrifie sur l’hôtel de la magie, tout un symbole.

Angier subtilise le journal intime de Borden en espérant y découvrir ses secrets. Son voyage va le conduire jusque dans le Colorado à la rencontre de Nikola Tesla (David Bowie). Tesla va offrir à Angier sa vengeance en lui construisant une machine futuriste. À quel prix? Angier se trompe depuis le début. Il ignore ce que Borden ne sait que trop bien:

The secret impresses no one. It’s the trick you’re using for that is everyting.

Comme Tesla, Angier et Borden sont les esclaves de leurs obsessions et elles vont finir par les détruire, à des degrés différents.

L’EXPLICATION

The Prestige c’est une rivalité.

Angier ne parvient pas à dépasser sa rancoeur. Certes l’un des frères Borden a tué sa femme (sans le faire exprès). Il a fait un mauvais nœud. Ça arrive. L’incapacité d’Angier à pardonner le condamnera. Ceux qui vivent dans l’amertume sont aussi ceux qui restent à jamais dans leur boite, au sous-sol. Ils sont ceux dont tout le monde se fout. Il existe une raison qui fait que  tant de grands artistes ont incité à tourner la page, à pardonner ou à carrément faire la paix: ils évoluent. Angier, quant à lui, voyage dans le passé. Il fonctionne à l’envers.

Cette rivalité est un gâchis. Si ces deux imbéciles avaient connu John Nash et sa théorie sur l’équilibre, ils auraient peut-être réussi à mettre leur ego de côté cinq minutes. Comme le leader a besoin de son challenger et réciproquement. La combinaison de Borden et d’Angier aurait certainement pu faire le magicien parfait. Oui mais voilà la scène était visiblement trop petite pour ces deux talents. À croire que la rivalité est une maladie très clairement liée au pénis et dont seuls les hommes peuvent souffrir, s’inscrivant constamment dans un concours de quéquettes.

Le Prestige fait néanmoins l’apologie du travail, à travers le personnage de Borden qui est pleinement investi dans son art. Dans ce monde, rien n’est impossible pour peu qu’on soit prêt à en payer le prix. Angier aussi finira par ne reculer devant rien, mais pas pour les bonnes raisons. Il cherche à voler les tours de son adversaire. Il se hisse sur des épaules de génie. Ceux qui prennent des chemins de traverse finissent toujours par se perdre.

Il faut savoir se détacher des rivalités pour s’émanciper. Quand Borden se voit contraint de se séparer de son double, il se débarrasse également de son obsession.

Obsession is a young man’s game.

Libéré de Fallon, Borden a enfin la chance de mener pleinement sa vie et de s’occuper de sa fille. Lui qui a cherché toute sa vie à s’échapper de la réalité est désormais libre de pouvoir la vivre comme il l’entend.

La magie nous met face à notre propre crédulité. Nous cherchons l’illusion.

Are you watching closely?

En réalité, on ne veut pas vraiment voir. Angier refuse d’admettre la vérité qui est que Borden est meilleur que lui. De la même manière, nous ne sommes pas prêts pour le truly extraordinary de Nikola Tesla qui se fait chasser de ses montagnes. La réalité est encore autrement plus brutale à affronter. Nous cherchons sans cesse à nous y soustraire. La magie n’est qu’une façon de nous rappeler que nous ne regardons jamais vraiment.

Now you’re looking for the secret. But you won’t find it because of course, you’re not really looking. You want to be… fooled.

Il faut pourtant toujours être attentif. Car les (mauvais) magiciens sont partout. Après l’incendie du Reichstag, Goebbels ne disait-il pas que plus le mensonge est gros, plus les gens le gobent? Sans nourrir les théories fantaisistes du complot, qu’a-t-on vraiment voulu voir lorsque les avions ont percuté le WTC? Qu’a-t-on vu dans l’assassinat de JFK? Qu’est-ce qu’on veut entendre quand Marine Le Pen dit sur un ton rassembleur qu’elle aime tous les Français? Quel fantasme se cache derrière le personnage d’Emmanuel Macron, homme de l’année?

LE TRAILER

 

Cette explication n’engage que son auteur.

Un commentaire

Commentez ou partagez votre explication

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.